« L’art et la manière de faire monde » Jean-Michel Viot, Directeur général de l’Icam

Des valeurs à tous les niveaux

Si nos valeurs humaines se fondent sur la confiance, la liberté et la solidarité, la responsabilité et l’audace constituent les valeurs stratégiques qui guident nos choix de développement. D’un point de vue plus opérationnel, nous privilégions la réussite collective. Notre pédagogie s’appuie en premier lieu sur le recrutement de nos élèves puisque nous établissons des relations interpersonnelles avec chaque candidat sélectionné pour intégrer l’Icam. Elle se décline ensuite durant cinq ans sur de nombreux aspects factuels avec des cours d’épistémologie, d’éthique et une ouverture d’esprit au Monde, les relations interculturelles représentant 20 % de notre cursus.

Le développement de l’esprit associatif

Nous demandons à nos élèves de s’investir plusieurs mois dans des associations pour mener à bien un projet personnel de type humanitaire, par exemple, en dehors du cadre scolaire. Le fait d’associer les étudiants au fonctionnement de l’Icam dans de nombreuses actions comme partenaires de l’établissement ou collaborateurs au même plan qu’un salarié, développe chez eux un sentiment de responsabilité.

Le choix de l’ouverture à l’international

Les deux tiers de nos étudiants partent en échange universitaire dans d’autres pays. Ceux qui choisissent la voie de l’apprentissage effectuent également une période d’alternance de trois mois à l’étranger chez un fournisseur ou un sous-traitant de l’entreprise dans laquelle ils travaillent.

Des pédagogies de pointe

Nous expérimentons, sur certains sites, la pédagogie par projet en petits groupes dans le cadre de jeux de rôles et de scénarisations. Ainsi, durant un semestre à raison d’une journée par semaine, certains professeurs sont amenés à accompagner les élèves en mode collaboratif. Si certains sites travaillent sur la pédagogie inversée, le recours au numérique constitue une de nos priorités avec, entre autres, l’utilisation de la plate-forme Moodle. Nous nous appuyons également sur les nouvelles formes d’apprentissages, notamment sur le cycle de Kolb, processus d’acquisition de compétences et de connaissances très spécifiques compotant 4 étapes dont les points de départ et d’arrivée sont des expérimentations.

Des axes stratégiques majeurs

Notre stratégie 2020 fait l’objet d’un positionnement sur la recherche expérimentale par le biais d’un encadrement de doctorants sur les projets importants que sont l’énergie, notamment dans les pays émergents, et l’industrie du futur avec le développement de la cobotique, partenariat professionnel entre l’homme et le robot. Nous cherchons également à nouer de nouveaux partenariats pour renforcer nos liens à l’international tout en développant nos sites situés à l’étranger.

Patrick Scauflaire, Directeur de l'Icam site de Lille (c) Sébastien Jarry

Précurseur et curseur : l’Icam, site de Lille

Créé en 1898, l’Icam, site de Lille a marqué pendant longtemps l’histoire unique de l’Icam avant l’émergence des autres sites. De fait, les valeurs Icam (lien avec les entreprises et les jésuites ; équilibre entre formation scientifique et technique et formation humaine ; mixité sociale ; coresponsabilité), développées à Lille pendant de nombreuses années, restent très prégnantes au niveau du groupe. Lille dispose d’une large panoplie d’activités. Au-delà de la formation d’ingénieur en cursus intégré, en apprentissage et en formation continue, nous avons développé la formation professionnelle pour différents publics (apprentissage et formation continue). Nous effectuons des travaux d’études, de conception et de production pour les entreprises à partir des ressources de nos permanents et de nos étudiants. Nous sommes partie prenante du développement de notre région, qui malgré différentes crises (sidérurgie, textile, VPC), a su investir dans les secteurs d’avenir qui relèvent de la troisième révolution industrielle (économie collaborative, développement durable et numérisation).

Icam, site de Nantes, l’atout recherche

Le site de Nantes compte près de 20 000 m² de plancher pédagogique. Nous développons notre activité d’enseignement supérieur avec un pôle recherche & développement très spécifique au service des entreprises. Si 1/3 de notre formation pressionnelle est tournée vers l’entreprise, les 2/3 concernent la réinsertion de stagiaires que nous confie Pôle Emploi. Nous avons conclu quatre partenariats avec des laboratoires CNRS (GEM en mécanique et génie civil ; LTN dans le domaine thermique, GEPEA TEVEA en génie des procédés ; IREENA en électronique). Nous travaillons sur le recyclage des matériaux composites par le biais de la SOLVOLYSE, dans le soudage, le thermoformage et le drapage, dans le domaine du stockage et de la gestion de l’énergie, sur les chocs et les explosions sous-marines ainsi que sur le green computing permettant de brûler les déchets pour en tirer de l’énergie.

News : nous proposons un Mastère spécialisé en « Eco conception et nouvelle gestion de l’énergie ». Validé par la Conférence des Grandes Ecoles, il est destiné aux diplômés à Bac +5.

Icam, site de Paris-Sénart, le dernier des Icam

Créé en 2012, le site l’Icam de Paris-Sénart qui bénéficie d’un campus neuf et d’une résidence étudiante moderne, monte en puissance avec l’objectif de compter 1 000 étudiants à l’horizon 2025. Nous essayons de coller au territoire dans le cadre des trois thématiques que nous développons : bâtiment et ville durables ; logistique et transport pouvant aller de la logistique d’entreprise à l’implantation d’une nouvelle gare RATP dans une ville nouvelle ; ingénierie et santé avec une approche importante en matière de handicap.

Icam, site de Toulouse, la région d’abord

Si notre diplôme d’ingénieur généraliste ne comporte pas de spécificité, on trouve des profils Icam Toulouse liés au monde de l’entreprise aéronautique et spatiale très présent sur l’environnement toulousain et la région de Bordeaux. Nombre d’ingénieurs qui sortent de notre école travaillent dans des entreprises comme Airbus, Safran ou chez leurs sous-traitants dans le domaine du manufacturing ainsi que dans les bureaux d’études et de recherche. Au-delà de cet aspect professionnel, la qualité de vie liée à la situation géographique de la région toulousaine attire également des élèves. Ils bénéficient d’un milieu universitaire porteur, doté de nombreuses structures d’enseignement avec lesquelles nous participons activement à toutes les expérimentations pédagogiques qui reposent sur le numérique. Nos écoles d’ingénieurs, nos business schools et nos universités placent cette région au deuxième rang de la recherche en France. La spécificité sociale de l’Icam de Toulouse repose sur l’existence d’un site de formation de jeunes en échec scolaire qui profitent de notre expertise, de notre ancrage industriel et de nos ateliers en apprenant un métier qui leur permettra de se réinsérer dans la société.

Le recrutement original des Icam

Comme pour les entreprises, il s’effectue sur dossier et entretiens, sans faire appel au système APB qui ne donne pas de choix au candidat. Nous croyons plus à la performance dans la durée des résultats acquis sur plusieurs semestres que dans la performance instantanée et potentiellement aléatoire des concours. Un double entretien permet de comparer les avis de nos jurys. Chaque année, nous recrutons environ 700 personnes sur 2 800 candidats –

Matthieu Vicot, Responsable du recrutement des Icam

Patrick Simon