Troisième et dernière newsletter de notre étape au Kenya, une excursion qui a été prolifique en tenant toutes ses promesses. Dernières innovations à vous présenter avant l’Afrique de l’ouest et le Sénégal.

Les dernières semaines riches en émotion.

Les 2 dernières semaines au Kenya ont révélés aussi leur lot de nouvelles innovations passionnantes. L’un des enjeux kenyan si ce n’est mondial est comment donner accès à une analyse de sol fiable et abordable. Afin d’y répondre SoilCares a eu l’idée d’apporter les analyses directement dans les villages les plus reculés grâce à des camionnettes mobiles aménagées. Comparativement à des tests classiques en laboratoire cette initiative permet de diviser par 3 le coût et de réduire le temps d’analyse de 1 semaine à 2h!

1

Autre surprenante découverte, le distributeur automatique …. de lait! Dans un contexte de réduction des déchets et emballages, amenez directement vos bouteilles et remplissez les avec un lait frais pour un prix plus abordable qu’en supermarché.
Nos pérégrinations nous ont aussi amené le long des berges du lac Victoria, célèbre source du Nil. Nous y avons rencontré Ashton Moturi qui promeut dans sa région la culture du Moringa. Cet arbre est particulièrement apprécié pour sa facilité de pousse et les bienfaits que ses feuilles (en outre) source de protéines et de vitamines apportent. Le commercialisant sous forme de poudre, il souhaite à l’avenir pouvoir en réaliser une boisson diététique accessible à tous et notamment aux populations en carence alimentaire.

2

S’il devait n’en rester que 3…

Capture

Notre périple s’est achevé fin mai, l’occasion de faire un top 3 des expériences qui nous ont le plus marqués!

  • Le matatu: transport en commun anti-déprime! Montez dedans et un autre monde s’offre à vous! Bariolés à l’extérieur de leurs plus belles peintures, on vous y servira à l’intérieur une ambiance footballistique ou rap US en y passant les rythmes africains les plus entraînants! Pour les plus pieux, repentez-vous grâce au prêche réalisé en direct à l’avant du bus… clairement un autre monde.
  • Les campagnes et parcs : Le roi lion comme si vous y étiez! Allez au Masai-Mara et vous y verrez  félins et autre pachyderme à quelques mètres de vous. Et puis n’hésitez à demander aux buda-buda (moto-taxi) une petite excursion sur les routes en terre des campagnes verdoyantes entre Nairobi et le Lac Victoria. Cheveux dans le vent c’est un dépaysement total!
  • Les prêches catholique façon Arletta Franklin! Vous vous ennuyez le dimanche? Allez à la messe, vous ne serez pas déçus. Ponctué de concerts et de shows énergiques, vous vous surprendrez à danser et taper des mains dans une ambiance endiablée. A faire!

Comment connecter les innovateurs : le meet-up

Partir à la rencontre d’innovateurs du changement, oui! Mais comment aller plus loin avec eux? Durant l’échange, nous les challengeons en leur donnant un regard extérieur et nouveau sur leur activité. A la suite de l’échange, nous leur offrons une visibilité en parlant d’eux à travers nos réseaux sociaux, en rédigeant des articles ou réalisant des vidéos. Mais pourquoi ne pas les connecter?

Comme nous l’avons remarqué au Kenya, la plupart de ces entrepreneurs sont isolés. Ils démarrent  leur activité au sein de leur communauté ou village. Beaucoup ne connaissaient pas leur concurrents et sur qui ils peuvent s’appuyer pour faire croître leur activité… C’est la raison pour laquelle nous avons organisé un grand rendez-vous visant à  faire rencontrer les innovateurs croisés le long des 2 mois. Pour la plus grande de nos joies, l’échange fut fructueux! De nombreuses cartes de visites ont été échangées, certains entrepreneurs parlaient même de mettre en place des partenariats! Après cette réussite, nous avons décidé de renouveler l’expérience dans les futurs pays visités!

3

L’arrivée au Kenya fut une plongé les deux mains jointes dans l’océan de l’entrepreneuriat est-africain. Entre nos excursions dans les campagnes kenyanes, le temps passé dans notre petite auberge espagnole de Nairobi avec Tekwane (Kenyan), Lela (Tanzanienne) et Janna (allemande) nous a permis de vivre un doux mélange de culture. Nous avons échangé nos points de vues lors de discussions animés autour d’une table où nous nous réunissions tous les soirs pour déguster sukuma wiki, ugali et pois en tous genres! Nous vous remercions tous chaudement du bon temps passé avec vous et nous espérons pouvoir répéter cette expérience d’immersion au Sénégal! Restez à l’écoute!