Dans le tumulte et le changement constant qui qualifient le secteur financier, comment être sûr d’avoir les compétences adéquates permettant de prendre les bonnes décisions au sein d’une banque d’investissement ?

Les diplômes et les certifications professionnelles visant à vous former pour une carrière en banque d’investissement sont nombreux : Chartered Financial Analyst (CFA), Chartered Investment Manager (CIM), Certified General Accountant (CGA)… Comment se repérer dans cette myriade de formations possibles ? La multitude de formations proposées ne nous permet d’être exhaustifs : zoom sur 3 des formations les plus en vogue.

 

LE PROGRAMME FRM : METTEZ L’ACCENT SUR LA PRATIQUE ET LA FORMATION CONTINUE
Le programme Financial Risk Manager est une formation proposée par la GARP (Global Association of Risk Professionnals) visant à former les personnes à risque. Ce programme tente d’allier au mieux la théorie et la pratique. Pour obtenir le précieux sésame, il faut tout d’abord passer un test en deux parties particulièrement exigeant (taux de réussite de 44.35 % en 2007) puis le candidat doit encore démontrer qu’il peut appliquer ses connaissances en travaillant deux ans dans un métier lié à la gestion de risque. L’un des atouts du FRM est le CPE, programme de formation continue, qui permet aux détenteurs du diplôme de constamment adapter leurs connaissances à la dynamique du marché.

 

Selon le directeur du programme FRM, il y aurait aujourd’hui
150 000 détenteurs du diplôme, présents dans plus de 195 pays

 

LE CIIA : OPTEZ POUR LA FLEXIBILITÉ
Le Chartered International Investment Analyst (CIIA) offre de nombreux avantages : il est moins coûteux en temps et présente une plus grande flexibilité que les autres formations professionnelles. Il permet notamment aux candidats de suivre les cours en 8 langues différentes. Les dates d’examen présentent aussi une grande souplesse. Toutefois, même si le CIIA a vocation à être plus international que ses concurrents, il n’est pour l’instant reconnu que dans 34 pays, dont les Etats- Unis ne font pas partie. Mais si vous envisagez une carrière en Asie du Sud-Est, sachez que le CIIA est particulièrement apprécié à Hong- Kong et à Singapour.

 

Considérée comme moins académique et plus professionnalisante,
la formation CIIA reste fortement attractive

 

LE CFA : LA VOIX D’OR ?
Pas le temps de passer le CFA ? Les examens des séries 7 et 63 peuvent déjà vous accorder le droit de trader.La certification Chartered Financial Analyst (CFA) se démarque des formations concurrentes par un niveau plus poussé en finance de marché, de gestion d’actifs tout en mettant l’accent sur la finance éthique avec le cours « Ethics and Standards ». Le CFA, examen qui se divise en 3 parties, se caractérise par un niveau intensif : 300 h en moyenne de travail requis pour chacun des 3 niveaux ce qui nécessite de pouvoir jongler entre études et activité professionnelle. Néanmoins, le CFA constitue toujours la référence des formations en banque d’investissement et il jouit d’une grande reconnaissance à l’international. Ces formations permettent avant tout d’actualiser ses connaissances pour mieux s’adapter aux mutations du secteur financier. Les employeurs y voient donc un véritable gage de qualité. Ces formations ne constituent plus un “plus” pour une carrière en banque d’investissement, mais un “must”.

 

Transaction EDHEC est une association de loi depuis 1901 créée en 1989 au sein de l’EDHEC Business School à Lille. Elle est aujourd’hui présente sur l’ensemble des campus français
de l’EDHEC, soit à Lille, Nice et Paris. Son objectif est de faire découvrir le monde
de la finance aux étudiants à travers la France et l’Europe grâce à des événements
aussi bien d’envergure nationale qu’européenne.

 

Contact :
Florian Vaudeleau, Rédacteur au Délit d’Initié • +33 6 79 66 81 71