Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

NEOMA BS : Célia Hammour est le bras droit du Président France du Groupe Adecco pendant un mois

Célia Hammour crédit Caroline Bazin
Célia Hammour crédit Caroline Bazin

Ils étaient plus de 20 000 sur la ligne de départ. C’est finalement Célia Hammour, étudiante en master à NEOMA BS Rouen qui a été choisie pour être « CEO for One Month » du Groupe Adecco en France. Pendant un mois, la jeune femme de 24 ans a suivi le quotidien d’Alexandre Viros, Président France du groupe Adecco. Quelques jours après le début de l’aventure, en juin, elle se confiait sur cette expérience exceptionnelle.

Depuis 2014, The Adecco Group offre l’opportunité inédite à un étudiant ou jeune diplômé de travailler en binôme pendant un mois avec Alexandre Viros, le président France du groupe Adecco, dans le cadre du programme « CEO for One Month ». Et cette année, pour la 7e édition, c’est Célia Hammour, étudiante en master 2 Finance à NEOMA BS Rouen qui est l’heureuse élue ! « J’ai découvert le programme sur LinkedIn. Le côté innovant m’a beaucoup plu puisqu’à aucun moment on ne nous demande un CV ou une lettre de motivation. C’est la personnalité et les soft skills qui sont évalués, raconte-t-elle. J’avais déjà postulé l’année dernière et j’avais terminé parmi les 70 derniers candidats ».

Un recrutement basé sur les soft skills

Une persévérance récompensée puisque la jeune femme a transformé l’essai cette année, au terme d’un processus d sélection innovant et différenciant. Célia a en effet passé les premières étapes de recrutement en digital en mars 2021 avec des tests cognitifs, de personnalité, de logique. « Le but est de voir si notre personnalité peut correspondre au rôle de leader, explique-t-elle. J’ai aussi eu des entretiens avec le cabinet de recrutement du groupe pour tester mes connaissances sur le monde de l’entreprise, parler de moi, etc ». Après une première phase de sélection, la jeune femme est choisie pour faire partie des 10 candidats qui participent au Bootcamp. Pendant ces 5 jours, elle et les autres candidats apprennent à se connaitre, sont évalués sur leur résilience, leur capacité d’adaptation, leur résistance au stress… Après une journée passée auprès d’un CEO d’un groupe partenaire, Célia a accédé à la dernière étape : un oral devant un grand jury constitué de tous les CEO partenaires du groupe. « J’ai vraiment été très émue quand j’ai appris que j’avais gagné, je n’y croyais pas du tout car, parmi les 10 finalistes, il y avait des personnes brillantes venant des meilleures écoles et formations, avec des parcours incroyables, se remémore-t-elle. Je pense que la clé est de rester soi-même ». Ce qui a convaincu le groupe Adecco ? « L’énergie, l’éloquence et le potentiel de Célia », indique le jury.

Première impression « waouh » pour Célia Hammour au sein du Groupe Adecco

L’aventure a ensuite débuté le 31 mai. Après quelques jours, Célia était déjà conquise par l’opportunité qui lui a été offerte. « C’est un vrai effet waouh car je passe mes journées avec des personnes qui m’inspirent, qui ont 20 ans d’expérience de plus que moi, confie-t-elle. C’est assez impressionnant d’entendre parler stratégie, d’accompagner Alexandre Viros dans son quotidien, de participer à toutes les réunions, meeting, déplacements. Cela va me permettre de grandir et d’apprendre énormément ».

Savoir pitcher, se challenger lors de situations difficiles, construire un argumentaire… Un apprentissage qui devrait évidemment booster la carrière de Célia, débutée en septembre après une alternance chez Microsoft. « Je suis très intéressée par les métiers de l’enseignement mais je ne m’imagine pas forcément passer toute ma vie dans la même entreprise. Le plus important pour moi sera d’être épanouie dans mes missions ». En attendant, l’aventure « CEO Of the Month » pourrait durer plus d’un mois puisque Célia concourra pour être « CEO for One Month monde » et devenir le bras droit d’Alain Dehaze, CEO monde du groupe Adecco. « Je suis extrêmement motivée par ce nouveau défi : j’avais la France comme objectif et le monde comme horizon ».

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter