Inauguration du Bâtiment d’Enseignement Mutualisé (BEM) dans le quartier de l’École polytechnique

Inauguration du Bâtiment d’Enseignement Mutualisé (BEM) dans le quartier de l’École polytechnique
Inauguration du Bâtiment d’Enseignement Mutualisé (BEM) dans le quartier de l’École polytechnique

Fruit d’un projet ambitieux et collectif, la construction du Bâtiment d’Enseignement Mutualisé (BEM) vient d’être achevée. Bâtiment à l’architecture singulière, il permettra d’accueillir les enseignements de 7 écoles d’ingénieurs : l’École polytechnique, AgroParisTech, l’Institut Mines-Télécom (IMT), ENSTA Paris, l’ENSAE Paris, et de l’Institut d’Optique Graduate School. Projet audacieux conçu par Sou Fujimoto Architects (mandataire), OXO architectes – Manal Rachdi, Nicolas Laisné architectes et DREAM – Dimitri Roussel, le bâtiment a été cofinancé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), le Ministère des Armées, le Ministère de l’Économie et des Finances, l’Établissement Public d’Aménagement Paris-Saclay (EPA-PS), l’École polytechnique, AgroParisTech, le GENES (Groupe des Ecoles Nationales d’Economie et Statistique), l’IMT, ENSTA Paris et l’IOGS.

Un lieu attractif et emblématique

Le Bâtiment d’Enseignement Mutualisé est né de l’ambition commune de 7 écoles d’ingénieurs installées dans le quartier de l’École polytechnique de mutualiser leurs espaces d’enseignement afin d’optimiser les espaces construits et le temps d’occupation des salles, dans une démarche responsable d’utilisation des ressources. 

L’École polytechnique, AgroParisTech, Télécom Paris, Télécom SudParis, ENSTA Paris, l’ENSAE Paris et l’Institut d’Optique Graduate School, ont confié le pilotage des études de conception ainsi que la maîtrise d’ouvrage déléguée de cette construction à l’EPAURIF (Etablissement Public d’Aménagement Universitaire de la Région Ile-De-France), et désigné le cabinet Sou Fujimoto Architects comme maître d’œuvre.

Ce bâtiment moderne et lumineux offre un lieu de rassemblement, d’échange et d’accueil en plein cœur du campus de l’Institut Polytechnique de Paris.

Fort des synergies qu’il offrira en son sein, il renforce l’attractivité du campus et constitue une vitrine d’exception pour le rayonnement des établissements. Point de rencontres et de convergence, situé en proximité immédiate d’une future station de la ligne 18 du métro, sa large façade transparente en fait une nouvelle porte d’entrée vers le campus de l’Institut Polytechnique de Paris. Le bâtiment est un espace ouvert dévoilant les activités se déroulant en son cœur et constitue déjà un emblème architectural et académique du quartier de l’École polytechnique.

Un bâtiment favorisant rencontres, interactivité et pédagogies innovantes

LeBEM est capable d’héberger des projets inter-établissements multidisciplinaires.

D’une capacité d’accueil de 1470 étudiants, il propose un grand amphithéâtre de 250 places, trois amphithéâtres de 80 places ainsi qu’une cinquantaine de salles réparties sur 3 étages. S’ajoutent à cela, des espaces pédagogiques innovants, des salles de télé-enseignement, de visioconférence, des espaces de travail collaboratifs et différentes salles projets.

Organisé autour d’un vaste atrium, le BEM laisse à la fois la place aux échanges mais également à des espaces de travail spacieux et calmes.

Une architecture singulière pour un projet fédérateur 

Élaboré par Sou Fujimoto Architects (mandataire), OXO architectes – Manal Rachdi, Nicolas Laisné architectes et DREAM – Dimitri Roussel, le BEM est un espace généreux et singulier qui floute les frontières entre extérieur et intérieur.

D’une surface de 10 000m², dont un atrium de 1 000m² ouvert sur 4 niveaux, son volume fluide s’articule entre réseaux de passerelles, jeux d’escaliers et larges gradins en bois. Le tout en articulant urbanité et porosité pour offrir aux sept écoles un lieu à la hauteur de leur excellence pédagogique.

L’enjeu de ce projet architectural était d’offrir un bâtiment catalyseur favorisant les rapprochements, tout en restant cohérent avec le paysage dans lequel il s’intègre. Organisé comme un prolongement du parc qui sera aménagé en proximité, la nature reste au cœur de sa conception. Sa grande façade transparente, sa végétation intérieure, son ouverture sur le paysage environnant le font s’inscrire pleinement dans l’environnement qui l’entoure.

Enfin, ses escaliers et sa toiture en origami mêlés à ses espaces tout en transparence permettent au BEM d’offrir un lieu de transmission empreint de minimalisme et de poésie.

A lire aussi : https://www.mondedesgrandesecoles.fr/des-evolutions-decisives-pour-linstitut-polytechnique-de-paris-des-le-1er-trimestre-2024-lettre-de-mission-de-thierry-coulhon/

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter