Exit les souvenirs d’école avec ses listes de vocabulaire à rallonge et autres interros surprises, apprendre une langue est bien plus ludique que ça. Et même si la langue française fait l’unanimité dans le monde, symbole de romantisme et d’élégance, être polyglotte s’avère très utile au niveau personnel et professionnel. Découvrez nos conseils pour jongler entre plusieurs langues avec plaisir et motivation. Let’s go !

 

Apprendre une langue, plus facile avec un objectif en tête

Pour préparer un voyage, des études à l’étranger, découvrir une nouvelle culture ou par amour, la motivation pour apprendre une langue étrangère est très personnelle. L’essentiel est de visualiser son objectif et de tenir le cap ! Avoir un but concret c’est bien, mais s’il est associé à un timing précis, c’est encore mieux. Il sera ainsi plus facile de vous organiser et de planifier votre projet.

Jongler entre plusieurs langues « anytime, anywhere »

Chacun sa méthode pour progresser ! Ludiques et pratiques, les applications mobiles, sites web et autres serious games ont la cote. Mais cela ne signifie pas pour autant que les livres, méthodes Assimil et Bescherelle sont mis de côté ! Dans le bus, pendant la pause dej ou dans votre lit le soir, vous avez forcément quelques minutes à consacrer à cette nouvelle formation avec le support qui vous convient le mieux.

Etre polyglotte demande de la régularité

Quotidiennes, les répétitions sont plus efficaces et la mémorisation plus aisée. Plus qu’un travail régulier, l’apprentissage devient alors une habitude dans votre journée. 15, 30, 45 minutes ou plusieurs heures, ce n’est pas la durée qui compte mais bien l’énergie déployée. Les sessions courtes sont d’ailleurs souvent plus efficaces  pour rester concentré.

Devenir plurilingue, c’est pratiquer encore et encore

Lire, parler, écouter, jouer… s’améliorer passe par une mise en application active des expressions et du vocabulaire. D’où l’importance du passage de la théorie à la pratique. Café des langues, rencontre d’étudiants Erasmus, sessions skype ou Buddy System, les occasions sont nombreuses pour pratiquer et partager même en restant en France. A l’image d’un plongeon dans le grand bain, vous n’aurez plus qu’une envie ensuite : recommencer !

Se faire plaisir pour se perfectionner plus vite

Le plaisir est une condition indispensable à l’apprentissage. Plus rapide, plus facile et plus motivant, c’est tellement mieux ! Imprégnez-vous de la langue en la découvrant et en la vivant au quotidien. Nourriture, films en VO et sites de voyages vous transportent dans un nouveau pays à la découverte d’une nouvelle culture. Réviser devient alors une passion et donne vie petit à petit à votre projet.

L’art de s’ouvrir au monde autrement

Et même si certains plans sont en stand by en ce moment, apprendre une langue a été une des activités préférées des français pendant le confinement. Révélé par un sondage européen réalisé par Babbel, cette occupation a attiré 52% des français, devançant ainsi la lecture (45%) et la cuisine (39%). Le top 3 au niveau des langues ? Anglais, espagnol et italien. Côté business international, c’est l’anglais et le mandarin qui sont les plus influentes. Alors, ready to learn?