C’est une belle reconnaissance professionnelle ! Baptiste Clément, étudiant à Audencia SciencesCom a reçu le prix du meilleur espoir professionnel, lors de la 33e édition des Grands Prix COM-ENT.

 

Chaque année, CO-MENT, 1ere association des professionnels de la communication forte de 1 700 adhérents, organise sa grand-messe au Cirque d’Hiver Bouglione à Paris. Lors de cette soirée annuelle des Grands Prix, elle décerne 34 trophées, donc le prix du meilleur espoir professionnel. Et pour la 33e édition qui s’est déroulée en décembre 2019, c’est Audencia SciencesCom et son étudiant, Baptiste Clément qui ont été distingués dans cette catégorie jeunes talents.

Un beau challenge

Le jeune homme de 22 ans, diplômé d’un master en décembre 2019, avait été choisi par ses professeurs pour concourir. « Chaque année, nous choisissons deux ou trois pépites, explique Sylvie Chancelier, directrice du programme Audencia SciencesCom. Nous avons très souvent des lauréats et cette année, nous avons eu le Grand Prix ! »

L’école mise sur des étudiants très engagés pour concourir en leur nom mais aussi en celui de l’école. « J’étais fier que l’école estime que j’ai les capacités, et puis je ne refuse jamais les challenges ! », sourit Baptiste. C’est ensuite le jury qui sélectionne des jeunes talents pour la finale en se basant sur un CV et une lettre de motivation. « J’ai cherché dans mon parcours ce qui pouvait me favoriser. J’ai parlé de mon expérience comme animateur radio à Angers, l’organisation de conférences, mes stages… », énumère Baptiste Clément. Ça a été une grande joie d’être sélectionné ! » D’autant plus que SciencesCom était en compétition avec des écoles renommées comme SciencesPo ou le CELSA Sorbonne-Université.

Un jeune talent curieux et humble

Arrive le jour de l’oral pour Baptiste. « Les jeunes sont en contact avec un panel impressionnant de grands directeurs de communication, et de patrons d’agences. Mais c’est toujours très bienveillants », assure Sylvie Chancelier.

Pour Baptiste, cette étape cruciale du concours n’a pas été simple ! « Je n’avais pas compris qu’il y avait une présentation libre, je n’étais pas préparé à cela et donc pas du tout à l’aise », se rappelle-t-il. Le jeune homme se lance et parle de son rapport à la communication depuis 5 ans, de ses expériences, des leçons qu’il en tire, de sa vision du métier… « Je suis sorti déboussolé de cet oral et très déçu ! J’ai passé une journée horrible. »

Mais surprise, quelques semaines plus tard, le jeune homme apprend la bonne nouvelle : il est le grand vainqueur du concours ! « Ca a été une grosse surprise, j’étais sûr à 100 % de ne pas gagner » Le jury a retenu sa grande maturité, sa curiosité, son humilité mais également ses compétences comportementales et techniques. Chapeau !

« Donner du sens à son métier »

« C’est une vraie fierté pour SciencesCom et pour Baptiste. C’est important de voir ce que pensent les entreprises de nos étudiants et pour eux, c’est une opportunité de réseautage », assure la directrice du programme Audencia SciencesCom. Ils ont devant eux un panel impressionnant de grands directeurs de communication, et de patrons d’agences. Mais c’est toujours très bienveillant. »

Après un gros coup de projecteur les premiers jours, Baptiste a entamé sa carrière sous les meilleures auspices. Il est aujourd’hui planner strategic pour une agence à Boulogne-Billancourt. « On aide les marques à mieux vendre en valorisant leurs points de vente et en les conseillant sur l’expérience client ». Pour Baptiste, son métier doit « avoir du sens » et lui permettre d’ « exprimer sa créativité et apporter sa valeur ajoutée ».