COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Dès 2007, Sciences Po a mis en place un programme de formation inédit dédié aux sportifs de haut niveau. Son objectif : les accompagner dans leur reconversion professionnelle tout en leur permettant de poursuivre leur pratique sportive. 12 des
sportifs ayant suivi ce programme participeront cet été aux Jeux Olympiques de Rio.

12 SPORTIFS ACCOMPAGNES PAR SCIENCES PO SELECTIONNES AUX JO DE RIO

Depuis sa création il y a 10 ans, 101 sportifs ont été formés dans le cadre du programme pour sportifs de haut niveau proposé par la formation continue de Sciences Po. 12 d’entre eux défendront les couleurs de la France lors des prochains Jeux Olympiques de Rio :

• Timothée Adolphe, Sprint, 100 et 200 m
• Yannick Agnel, Natation, (médaillé d’or et d’argent à Londres)
• Arnaud Assoumani, Saut en longueur (médaillé d’or à Pékin, médaillé d’argent en saut en longueur et en triple saut à Londres)
• Laurie Berthon, Cyclisme sur piste
• Alexandre Camarasa, Water-polo
• Stuart Dutamby, Relais 4 X 100 m
• Anne-Caroline Graffe, Taekwondo (médaillée d’argent à Londres)
• Stéphane Houdet, Tennis fauteuil (médaillé d’or à Pékin et Londres)
• Michael Jeremiasz, Tennis fauteuil (médaillé d’or à Pékin et à Londres)
• Brice Leverdez, Badminton
• Sarah Ourahmoune, Boxe anglaise
• Teddy Riner, Judo (médaillé d’or à Londres)

UN DISPOSITIF DE FORMATION SUR MESURE POUR ACCOMPAGNER LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

Dès l’origine, ce programme a été conçu comme un dispositif de formation modulable permettant aux sportifs de préparer leur avenir professionnel. Ce dispositif propose 4 programmes de formation que les étudiants peuvent adapter en fonction de leurs aspirations, besoins et calendriers sportifs.

Un Certificat préparatoire permet tout d’abord l’acquisition d’un socle de culture fondamentale et des clés de décryptage de l’actualité pour se préparer à suivre ou poursuivre des études. L’étudiant peut aussi intégrer, dans un second temps, une voie professionnalisante pouvant prendre plusieurs formes :

• un Certificat de professionnalisation, qui offre à chaque étudiant un large choix d’enseignements
permettant d’affiner son projet professionnel,
• un Parcours certifiant, constitué de formations sur mesure et construit en fonction d’un projet
professionnel défini,
• un master diplômant de Sciences Po.

Le programme s’adresse aux sportifs de haut niveau inscrits sur les listes ministérielles depuis au moins trois ans, en cours de carrière ou en reconversion. Les étudiants sont sélectionnés sur dossier et à l’issue d’un entretien d’admission. 32 sportifs ont suivi cette formation en 2016.

« Le programme a été conçu pour des sportifs qui font des études et non pour des étudiants qui font du sport. C’est ce leitmotiv qui fait du cursus de Sciences Po un programme unique qui permet réellement à chaque sportif de mener, dans des conditions optimales, son double projet : sportif et de reconversion professionnelle. Maintenir un haut niveau d’exigence académique, tout en répondant aux besoins spécifiques de chaque sportif admis, telle est l’ambition de ce dispositif » déclare Jean-Claude Legal, directeur du programme pour sportifs de haut niveau de la formation continue de Sciences Po.

Véritable passerelle entre le sport de haut niveau et les études supérieures, ce dispositif a permis à 15 sportifs d’intégrer un master et de devenir diplômés de Sciences Po. Certains exemples illustrent la diversité des parcours professionnels à l’issue de la formation :

• Pierre Rabadan, rugbyman, a rejoint la Mairie de Paris en tant que conseiller aux sports d’Anne
Hidalgo, chargé de Paris 2024
• Ayédolé Ikuesan, sprinteuse, est aujourd’hui chargée d’études chez BVA
• Brice Leverdez, joueur de badminton, a allié sport et business en créant sa marque de vêtement.

Pour Ophélie-Cyrielle Étienne, nageuse française, médaillée de bronze aux Jeux de Londres en 2012. « La formation a été réalisée sur-mesure, c’est-à-dire en fonction de mes contraintes sportives, de mon parcours universitairon Master en communication dès le 23 août prochain. Quand on nage, on ne fait que ça : ce programme m’a permis de pree et de ma domiciliation. J’ai réalisé le bilan d’orientation professionnelle qui m’a permis de préciser mes souhaits d’orientation, puis j’ai suivi à distance la préparation à l’entrée en master. Challenge réussi ! J’ai intégré Sciences Po et je débute mndre du recul, d’acquérir de nouvelles connaissances et aussi de réaliser que je peux m’épanouir en dehors du milieu sportif. »

4 PARTENAIRES EMBLEMATIQUES

Impulsé par la Fondation Jean-Luc Lagardère, rejointe par le groupe BNP Paribas, et notamment BNP Paribas Banque Privée, le programme a progressivement intégré de nouveaux partenaires, comme la Fondation Groupe Adecco et la Fondation d’entreprise FDJ, permettant ainsi de pérenniser la formation et de la rendre accessible à un plus grand nombre.

« Depuis 1991, la Fondation d’entreprise FDJ accompagne les jeunes espoirs du sport français à travers son programme intitulé Le Challenge. Tous les ans, ce sont 12 jeunes espoirs soutenus par la Fondation qui ont la possibilité d’intégrer la formation. Ouverture d’esprit, apports intellectuels, prise de recul et construction de « l’après » font du programme de Sciences Po un dispositif unique en son genre », précise Frédérique Quentin, Responsable sport de haut niveau, sport et femme, FFDJ.