Cette année, le Bureau des Arts de l’Ecole Centrale organisera du 24 au 28 novembre la 10e édition de son festival Ap(art)és. Un festival qui célèbre, plus que jamais, l’Art sous toutes ses formes.

Le festival Ap(art)és est l’une des rares opportunités que les étudiants ont d’être confrontés directement à de nombreux univers artistiques qu’ils ne connaissent pas forcément.

Le festival Ap(art)és est l’une des rares opportunités que les étudiants ont d’être confrontés directement à de nombreux univers artistiques qu’ils ne connaissent pas forcément.

Qui a dit que les ingénieurs n’avaient pas la tête à l’art ?
Que de l’esprit rationnel d’un ingénieur, on ne pourrait rien tirer, sinon des solutions à des problèmes ? A l’Ecole Centrale Paris, en tout cas, on fait tout pour démentir cette idée. L’école de laquelle sortit Boris Vian en 1942 accueillera cette année la dixième édition du festival Ap(art)és. A l’origine de cet événement, une association étudiante : le Bureau des Arts, dont l’équipe est cette année plus motivée que jamais.

 

Une célébration de tous les arts
Ap(art)és, c’est un concept simple : pendant une semaine, mettre tous les arts à l’honneur, de la musique au théâtre, en passant par la gastronomie, la peinture ou la sculpture. La vocation première de ce festival est d’agir pour les élèves de l’école comme une interface privilégiée vers l’art et la culture, au sein même du campus de l’Ecole Centrale.

 

L’événement est ouvert à tous !

 

Des idées plein la tête
Cette année, l’équipe du Bureau des Arts a voulu voir les choses en grand, et se démarquer des éditions précédentes avec une offre résolument nouvelle. Afin de rendre la célébration totale, l’association étudiante prévoit, entre autres, de faire bénéficier le campus de l’Ecole Centrale d’une véritable transformation : plusieurs « street artists » professionnels s’empareront également des murs du campus pour exprimer leur vision du monde, une première à l’Ecole Centrale. Outre cette mue artistique, qui constitue déjà une petite révolution en elle-même, sont notamment au programme concerts, conférences, et un défilé de mode !

 

Un des objectifs du BdA Centrale Paris : la transformation du campus

 

Avant tout, faire participer les Centraliens
Si ce sont majoritairement des artistes professionnels qui interviendront au cours de la semaine, l’une des grandes thématiques de cette édition est sa dimension participative. « La pratique de l’art, voilà ce qui le rend plus accessible », affirme Lucas Fuentes, actuel président du Bureau des Arts. « Pour faire participer les Centraliens à notre conception de l’art, nous avons pensé à de nombreux ateliers, et à une soirée participative, façon Centrale’s got talent, qui rassemblerait tous les élèves autour d’une scène, où ils monteraient tour à tour pour faire briller leurs talents individuels. » Une grande toile, vouée à l’expression libre des étudiants, devrait également trouver saplace au sein de l’école durant la semaine.

 

La 10e édition du festival Ap(art)és aura lieu du 24 au 28 novembre
sur le campus de l’Ecole Centrale Paris

 

Accès libre pour Ap(art)és
C’est donc une grande fête culturelle qui se prépare à Centrale pour fin novembre. L’équipe du Bureau des Arts, qui s’est illustrée avec un festival de courts-métrages au mois de mars, et un festival de théâtre étudiant au mois de mai, tous deux des succès, compte bien faire d’Ap(art)és une réussite : ainsi, elle garantit la gratuité de la plupart des prestations proposées, et convie non seulement les Centraliens, mais tous les étudiants qui le souhaitent, à se joindre à l’événement !

 

Contact :
www.bda-ecp.com – Baptiste Auboeuf
Responsable partenariats – 06 48 83 30 82
baptiste.auboeuf@student.ecp.fr