Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

VINCI Energies France : la force du réseau : Séverine Maigrot & Matthieu Alves

dji_0090

Engagé et innovant, VINCI Energies France repose sur un réseau de 800 entreprises locales dont l’humain est au coeur. La preuve par deux avec Séverine Maigrot (UVSQ 01) Responsable des Richesses Humaines de l’activité Infrastructures Télécoms et Matthieu Alves (ESIEE Paris 08), chef d’entreprise*.

 

Comment définiriez-vous l’ADN de VINCI Energies France ?

Séverine Maigrot. Cinq valeurs fondamentales : Solidarité, Confiance, Entrepreneuriat, Responsabilité et Autonomie s’incarnent au quotidien par nos Femmes et nos Hommes dans un groupe constitué d’un réseau de 800 entreprises locales accompagnant leurs clients dans leurs transitions technologiques, énergétiques et environnementales. Un système décentralisé qui fonctionne très bien en réseau.

 

Quelles dimensions du groupe résonnent bien avec la mentalité des jeunes générations ?

crédits Vinci Energies France

Séverine Maigrot. Dans un monde qui tend vers davantage d’écologie et d’inclusivité, notre groupe – VINCI – recherche une performance globale. Financière et technique, certes, mais aussi environnementale et sociétale. Il est le premier à avoir fait voter ses actionnaires sur la transition environnementale. Dans cette lignée, VINCI Energies est très engagé en termes de RSE : insertion, égalité des chances, employabilité etc. Les actions menées (et souvent initiées par nos collaborateurs) se comptent par centaines. Enfin, cherchant à innover et nous différencier, nous recrutons des personnalités autant que des savoir-faire. Tous ceux qui souhaitent s’impliquer en restant eux-mêmes, seront bien chez nous !

 

Les jeunes talents recherchent un emploi « ayant du sens ». Frappent-ils à la bonne porte ?

Matthieu Alves. Oui et pour trois raisons ! Lors de la crise sanitaire, nous avons tout mis en œuvre pour que la vie (téléscolarité, télétravail, etc.) se poursuive. Notre activité Infrastructures Télécoms, ainsi mise en lumière, a été aussitôt classée « essentielle ». Et valorisée. Ensuite, non seulement nous travaillons à réduire la fracture numérique, mais nous tâchons de le faire intelligemment (environnement, social, etc.). En œuvrant localement : du sur-mesure via la relation humaine. Et enfin, pour notre travail, utile et très concret : il nous sert à communiquer en ce moment même !

 

Qu’est-ce qui vous a personnellement impressionnée dans ce groupe ?

Séverine Maigrot. Je suis arrivée juste avant la crise et j’ai constaté comment, par son organisation décentralisée et sa maîtrise locale, le groupe parvenait à s’adapter grâce à l’engagement de ses collaborateurs, portés par la responsabilité et l’autonomie qui leur sont données.

Matthieu Alves. Après plusieurs expériences, c’est ce modèle décentralisé qui m’a attiré. Dès mon arrivée, j’y ai joui d’une grande autonomie et j’ai pu me développer dans le sens qui m’intéressait : diriger une entité locale. Constat : ici les valeurs ne sont pas que des mots.

 

Pourquoi avoir souhaité faire témoigner Matthieu ?

Séverine Maigrot. Dans notre modèle, le « chef d’entreprise » est le chef d’orchestre. Son témoignage était aussi légitime qu’indispensable.

Matthieu Alves. Si nos entreprises sont autonomes, elles bénéficient chacune de la force du réseau et de l’appui d’un groupe puissant notamment sur les fonctions transverses: RH, informatique, achats, environnement etc.

 

Quels sont les attraits majeurs pour un jeune diplômé ?

Séverine Maigrot. Il intègre une entreprise à taille humaine, proposant des métiers en perpétuelle évolution et dans laquelle, très vite, il sera responsabilisé. Ce, une fois accompli un parcours pépinière dédié : immersions terrain, visites d’entreprises du groupe, entretiens, formation au sein de l’académie VINCI Energies… pour appréhender notre culture et acquérir de l’autonomie. Sachant que derrière cela, se trouve un groupe offrant différentes opportunités de carrière possibles, en France ou à l’international. Résultat : nos collaborateurs restent et nombre de nos directeurs sont entrés chez nous jeunes diplômés.

 

Vinci Energies France en 7 qualificatifs ?

Matthieu Alves. Esprit d’entreprise, autonomie, localité & taille humaine, engagement, responsabilisation et évolution rapide !

* Titre désignant dans le groupe les dirigeants de filiale du réseau

Chiffres : Pour l’activité Infrastructures Télécoms : 52 entreprises, 2500 collaborateurs et un CA de 510 millions d’euros.

Contact : alexiane.richez@vinci-energies.com

 

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter