En compétition avec l’ESSEC, Grenoble School of Management et Toulouse Business School, l’équipe de 5 élèves de l’Université Paris – Dauphine (Julien Legret, Vincent Magot-Cuvru, Rita Murebwaire, Nicolas Poux et Monica Seserman) a remporté hier soir la finale française du CFA Institute Research Challenge. Compétition mondiale annuelle d’analyse financière entre 4 000 étudiants de 865 grandes écoles de commerce et universités, le CFA Institute Research Challenge, qui célèbre sa quinzième édition, fait référence parmi les étudiants en finance.



Cette année, 12 écoles de commerce ou universités ont participé en France à la compétition : EDHEC Business School, EMLYON Business School, ESCP Europe Business School, ESSEC Business School, Grenoble École de Management, IAE Gustave Eiffel, ICN Business School, IESEG School of Management, Toulouse Business School, Université Lille II, Université d’Angers et Université Paris IX Dauphine.

Chacune des équipes a mené une analyse financière du Groupe Lagardère et émis une recommandation dans le respect des standards d’excellence et d’éthique du CFA Institute. Accompagnées par un mentor de CFA Society France et par un professeur de leur école ou université, elles ont remis leur rapport le 11 janvier 2016 à une commission de professionnels de la finance. Celle-ci a sélectionné 4 équipes pour participer à la finale française :  l’ESSEC, Grenoble School of Management, Toulouse Business School et l’Université Paris – Dauphine.

Les 4 finalistes ont présenté jeudi 4 février à 18h30 leur analyse financière devant un jury composé de :
– Patrice Courty, Moneta Asset Management,
– Matthias Desmarais, Oddo  & Cie Group,
– Didier Le Ménestrel, La Financière de l’Echiquier,
– Vincent Strauss, Comgest.
L’Université Paris – Dauphine s’est ainsi imposée lors de cette soutenance orale, succédant à Toulouse Business School.Elle affrontera les autres gagnants nationaux d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique (EMEA) le 11 avril à Chicago. Le vainqueur de la finale régionale participera le 12 avril à la finale mondiale contre le vainqueur de la zone Amériques et celui de la zone Asie Pacifique.