POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Un après-midi au T5B

 Du lundi 21 au vendredi 25 avril s’est déroulée la 35e édition du T5B à l’ESSEC. Au cours de cette semaine, 16 équipes issues de 11 pays différents se sont affrontées en football, rugby, basket, handball et volley. Jeudi après-midi, Marguerite, responsable du T5B et Louis, président du BDS m’invitent, sur le campus de Cergy pour découvrir cet évènement sportif incontournable. Au programme de la journée, les demi-finales de basket, football et volley et des initiations handi-sport inédites ! Une journée qui s’annonce des plus palpitantes !

« Le T5B m’a convaincu »

Le Tournoi des 5 Ballons est la plus grande manifestation sportive qu’organise le BDS de l’ESSEC. Une préparation de longue haleine (1 an à l’avance) et 4 générations s’impliquent dans ce projet soit 40 membres fixes et de nombreux bénévoles pendant l’évènement. « En 1ère année, j’ai participé au T5B en tant que bénévole aux tables de marque. J’ai vraiment adoré l’ambiance de l’évènement. C’est le T5B qui m’a convaincu de venir au BDS » me confie Louis, l’actuel président du BDS de l’ESSEC, désormais en 3e année. Dans l’association, chaque promotion a un rôle précis : les 1ers années s’occupent des tables de marque et de l’organisation pratique de la compétition. En 2e année, ils sont responsables d’un pôle d’organisation (responsable écoles, mailing, responsable international, etc), certains 3e prennent des responsabilités plus importantes en entrant dans le bureau (trésorerie, responsable T5B, ou encore président). Enfin, les « mentors » de l’organisation sont les élèves de 4e année qui reviennent pour l’occasion. « Avec leurs 4 ans d’expérience, ils s’occupent de la répartition des postes au cours de la semaine. C’est la partie la plus technique de l’organisation. »

Et le T5B n’a pas seulement convaincu les étudiants de l’ESSEC. Cette année, l’université Louvain La Neuve a envoyé pour la première fois une équipe de football masculine. Je me rends sur le terrain de foot des Maradas pour assister à la demi-finale qui oppose Louvain à l’ESSEC. Cette première s’offre une place en finale et élimine l’équipe hôte sans trop de difficultés. « Notre équipe est championne Francophone en Belgique. Avant de rencontrer l’équipe flamande, nous voulions nous entrainer. Notre coach a entendu parler du T5B et nous nous sommes inscrits. Ambiance et compétition sont réunies et nous aimerions bien revenir l’an prochain ! » nous confie Baptiste, l’un des « footeux » de Louvain. Certaines universités sont elles présentes depuis la création du tournoi telles que les universités de Croatie, de Serbie qui n’hésitent pas à envoyer leurs meilleurs joueurs. La compétition s’est également ouverte aux équipes de Cergy : les Roulants, les Trankiloos, les Tchililis ou encore les Azonto. Afin de faciliter leur participation, l’ESSEC organise le « tournoi quatuor » qui opposent les 4 équipes de Cergy, à l’issu duquel le vainqueur de chaque discipline peut envoyer gratuitement son équipe au T5B. Cette initiative favorise les rencontres internationales pour des jeunes issus de milieux moins favorisés tout en conservant un niveau sportif très élevé !

« Nous voulons ancrer l’image du T5B »

Pendant 34 ans, le T5B n’a cessé d’évoluer et de modifier son image à travers une nouvelle charte graphique et de nouvelles écoles engagées. Cette année, l’équipe 2014 a décidé de conserver le logo de l’édition 2013 – un cercle bleu sur lequel on retrouve les 5 ballons des sports proposés – et de reprendre les innovations mises en place les années précédentes. « En conservant le logo 2013, nous voulons ancrer l’image du T5B. 2013 est une édition très réussie et nous souhaitons stabiliser le niveau de la manifestation. » En effet, la dernière édition est à l’origine du village école, du nouveau site internet de l’évènement, mais aussi des concours « Massive ESSEC – ESSEC Massive » reconduits cette année. Le premier est un concours de burgers à l’américaine, le second un concours de force. Nombreux ont été les participants la première année, c’est la raison pour laquelle le BDS 2014 a choisi de renouveler l’expérience, qui rencontre le même succès !

L’édition 2014 a la volonté de se positionner pour le handicap. Pour la première fois au T5B, l’association « Handimove » est présente et propose 3 activités handisport sur le village école : une démonstration d’handi-basket, handi-escrime et une initiation au Torball, la balle aux prisonniers à l’aveugle. « Cette année, nous avons tout mis en œuvre pour mettre en place ce partenariat. C’est une thématique essentielle de nos jours et les activités permettent aux étudiants de mieux se rendre compte » m’explique Marguerite. Installé sur le village école, le Torball est une balle aux prisonniers un peu spéciale puisqu’elle se joue à l’aveugle et au sol ! Par binôme, les 2 équipes tentent de se toucher avec une balle roulante à grelot. Après de nombreux échecs, les participants finissent par prendre le coup. Quant à l’handi-escrime, le pôle escrime du BDS n’a pas hésité à contacter un épéiste handicapé professionnel pour faire la démonstration. Les tireurs s’enchaînent mais aucun ne parvient à l’atteindre ! Ces activités ont intrigué et intéressé les étudiants et seront présentes lors des prochaines éditions. Les demi-finales s’achevant, les étudiants affluent à nouveau sur le village école pour se reposer sur les transats installés pour l’occasion. Ma journée s’achève alors et je quitte mes guides, Marguerite et Louis.

Nous attendons avec impatience de découvrir ce que l’édition 2015 nous réserve !

Olympe Muller

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter