Fablab, Learning Lab, Knowledge lab, eLab, Living Lab, Digital Lab : quelle valeur ajoutée pour les étudiants, les enseignants-chercheurs et les entreprises partenaires des établissements d’enseignement supérieur ?

© Fotolia

© Fotolia

En période de profonde mutation de l’économie mondiale, et pour répondre aux très grands défis qui en résulte, l’École polytechnique – dont l’une des missions principales est de contribuer au développement technique, social et économique de la société – a décidé de renforcer sa position d’acteur majeur dans le domaine de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Au-delà de la sensibilisation et de la formation des élèves et étudiants, l’École polytechnique développe des actions favorisant le développement d’une culture entrepreneuriale, l’émergence de projets innovants à fort potentiel et l’accompagnement des entrepreneurs. Pour cela, l’X a créé le Pôle Entrepreneuriat et Innovation (PEI) qui réunit en un même lieu, le nouveau bâtiment « La Fibre Entrepreneur – Drahi X-Novation Center », des ressources humaines, matérielles et financières, son accélérateur de start-ups X-UP, sa pépinière X-Tech mais aussi un « lab » constitué de deux espaces, l’un de prototypage X-F4B et l’autre de coworking.
X-F4B réunit en son sein un fablab, un eLab et un espace de prototypage avancé équipé des machines numériques les plus récentes, tout ceci donnant la part belle au prototypage rapide, au test et à l’expérimentation, à la réalisation de petites séries jusqu’aux premières étapes d’industrialisation. La méthode « lean » (démarche selon laquelle l’innovateur et entrepreneur développe son projet par itération successive de produit mis en test auprès d’utilisateurs) est au coeur de l’esprit du lieu et tout est fait pour favoriser l’itération rapide sur la base du retour des clients potentiels des produits réalisés. Ce lieu est le siège d’un bouillonnement d’idées, d’un échange de savoirs et du travail en équipe projets. Il est ouvert à tous : aux élèves, étudiants, enseignants-chercheurs de l’École polytechnique mais aussi de l’écosystème, ainsi qu’aux entreprises partenaires. A ce titre, l’espace de co-working constitue un élément structurant du « lab », complétant X-F4B où se font les choses, d’un lieu où les imaginer, les concevoir, les critiquer et les faire évoluer.
Pour les élèves et étudiants, un tel lieu présente les avantages, d’une part, de pouvoir réfléchir et concrétiser leurs idées et d’autre part de pouvoir confronter leur projet au  avec les autres utilisateurs du lieu et d’accéder à l’expertise d’enseignants- chercheurs et la connaissance des besoins du marché des industriels partenaires. Permettant de valider ainsi leurs idées, ces échanges pourront alors créer les conditions favorables à la création d’une start-up, à la constitution et/ ou au développement d’une équipe, à l’identification de partenaires de recherche académique et de développement industriel,…
Pour les enseignements et chercheurs de l’écosystème, le « lab » offre la possibilité de concrétiser – soit directement, soit au travers de porteurs de projet potentiels – les idées de valorisation de leur recherche, de créer des liens durables avec des acteurs du monde économique et d’être en prise avec des besoins exprimés par des start-ups et industriels prêts à financer une recherche pour y répondre, source potentielle de financement de la recherche académique.
Pour les industriels enfin, l’immersion dans l’écosystème d’innovation ainsi constitué leur permet d’être au plus près des tendances et réalisations portées par les startup et les étudiants mais aussi de soumettre leurs propres besoins. Ils se trouvent ainsi au coeur d’un vivier d’idées nouvelles et de talents, offrant le potentiel de tester leurs propres idées, d’en identifier d’autres et d’enrichir leurs démarches intrapreneuriales.

 

Par Matthieu Somekh,
Responsable du Pôle Entrepreneuriat & Innovation de l’École polytechnique