Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Transport vert et mobilité douce : en route !

(c) Adobestpck
(c) Adobestpck

Voiture hybride, borne de recharge électrique, train à hydrogène… Le transport vert désigne les moyens de transport qui permettent de limiter les dépenses en carburant polluant. Tour d’horizon du secteur avec Marc Zolghadri, Directeur de l’ISAT.

Les transports représentent près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre en Europe. Ils sont la principale cause de pollution de l’air en ville selon la Commission Européenne. Et pour cause, les transports routiers sont principalement alimentés avec du pétrole, un combustible fossile très polluant. Entre réchauffement planétaire, dégradation de l’environnement et répercussions sur la santé, le secteur du transport innove pour remédier à la situation et proposer des solutions plus propres.

First, la mobilité douce

Outre la marche à pied et le vélo, qui restent les modes de déplacement les moins polluants, les transports en commun ou l’autopartage sont les alternatives à privilégier en milieu urbain. Comme le train à l’avion pour les longues distances. En plus, finis les embouteillages et les problèmes de stationnement !

Les 5 réflexes à adopter selon Greenpeace

#1 Favoriser le train pour les longues distances

#2 Privilégier la marche à pied

#3 Oser le vélo

#4 Partager un véhicule

#5 Miser sur les transports en commun

Pensons à l’utilisation

Les utilisations plus raisonnées sont aussi encouragées. Proposer à ses collègues de faire du covoiturage et adopter l’écoconduite permettent par exemple d’économiser du carburant. Nos usages ont d’ailleurs changé. « Alors qu’avant nous possédions une voiture comme un objet essentiel à tous ménages, elles sont aujourd’hui réduites à leur seule fonctionnalité, comme un service ponctuel qui permet de se déplacer d’un point A à un point B », souligne Marc Zolghadri. Utiliser plutôt que posséder : le nouveau mode de consommation green.

Le plan de déplacement d’entreprise : vous connaissez ?

Le plan de déplacement d’entreprise, souvent abrégé PDE, parfois appelé plan de mobilité, permet d’optimiser les déplacements liés à l’activité d’une structure. Les entreprises mettent par exemple à disposition des collaborateurs, clients, voire fournisseurs, des moyens de déplacement écologiques et pratiques.

Le must : le transport vert

En dehors de ces alternatives, de plus en plus de technologies novatrices prometteuses se concrétisent. A l’heure du Dieselgate, les constructeurs automobiles investissent dans la recherche pour créer le véhicule écologique de demain. A commencer par les voitures électriques. Bien que peu accessibles pour le moment et les stations de chargement se faisant encore rares en dehors des zones urbaines, elles amorcent un changement : diminution des énergies fossiles, amélioration de la qualité de l’air et de la santé des citoyens, confort vibro-acoustique… « Nos étudiants sont préparés à relever ces défis à travers nos formations sur les nouvelles énergies, la sécurité des structures des véhicules, les nouvelles motorisations ou encore la communication entre les véhicules grâce aux systèmes intelligents embarqués », donne pour exemple le directeur de l’ISAT, école d’ingénieurs spécialisée dans l’automobile, l’aéronautique et le transport. Mais au-delà de la voiture, c’est le train à hydrogène qui remporte la palme du transport vert le plus prometteur.

>>> Transport et logistique : des poids lourds de l’économie

Focus sur le véhicule autonome

Une nouvelle tendance se dessine aussi. Depuis quelques années, les géants de l’automobile travaillent avec des spécialistes Tech et des experts de la donnée. L’objectif de cette alliance ? La conduite autonome ou semi-autonome. « Cette aide à la conduite apportera autonomie, sécurité, confort et une plus grande efficacité énergétique » nous explique Marc Zolghadri. Le projet qui fait rêver : l’Apple Car.

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter