POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

SUEZ ENVIRONNEMENT, en marche vers la révolution de la Ressource

Hélène Valade (Science Po 91) Directrice du Développement Durable de SUEZ © SUEZ / Denis Félix 2014 - All rights reserved
Hélène Valade (Science Po 91) Directrice du Développement Durable de SUEZ © SUEZ / Denis Félix 2014 - All rights reserved

Intégrer la responsabilité sociale et environnementale dans la stratégie globale de l’entreprise apparait comme un impératif catégorique pour le Groupe mondial de la gestion de l’eau et dutraitement des déchets. Rencontre avec Hélène Valade (Science Po 91) Directrice du Développement Durable de SUEZ.

Hélène Valade  (Science Po 91) Directrice du  Développement Durable de SUEZ © SUEZ / Denis Félix 2014 - All rights reserved
Hélène Valade (Science Po 91) Directrice du Développement Durable de SUEZ © SUEZ / Denis Félix 2014 - All rights reserved


Le choix d’un engagement

Avant de s’investir dans les métiers de l’environnement, Hélène Valade a effectué la première partie de sa carrière en tant que Directrice des Etudes Politiques et d’Opinion dans des instituts de sondage comme l’IFOP et TNS Sofres. A travers l’analyse des tendances de la société, des préoccupations émergentes de l’opinion publique, elle constate la montée en puissance d’une aspiration à un modèle de développement alternatif et d’un véritable engouement pour les questions d’ordre environnemental. Elle fait le pari que ces attentes d’un genre nouveau, ce besoin de sens et d’harmonie, qui faisaient écho à sa conviction personnelle, allaient devenir une tendance lourde qu’il s’agissait d’accélérer. « Mettre en place une direction du développement durable au sein d’une société me semblait être la meilleure façon de passer à l’acte. J’ai donc proposé ce projet à plusieurs sociétés en 2005 et la Lyonnaise des Eaux y a répondu favorablement. »

 

D’une logique de conformité à une réflexion stratégique
A Lyonnaise des Eaux, Hélène Valade s’attache à faire évoluer la vision de l’entreprise en y insufflant de la prospective. L’enjeu ? Aller au delà du service de traitement de l’eau, et imaginer des solutions pour lutter contre la raréfaction de la ressource en collaboration avec  les parties prenantes de l’entreprise. Chez SUEZ, depuis 2014, Hélène Valade met l’accent sur d’autres problématiques telles que la ville durable et le dérèglement climatique. En parallèle, elle dirige le Collège des Directeurs du Développement Durable, fondé à son initiative en 2007 dans le but d’échanger sur les bonnes pratiques et de les promouvoir dans le débat public. Elle constate avec plaisir les progrès parcourus ces dix dernières années : « Intégré aux stratégies d’un nombre grandissant d’entreprises, le développement durable s’est imposé comme une vraie politique de transformation des business models. Le temps de l’astreinte à une conformité imposée est révolu. Aujourd’hui nous cherchons à inventer un modèle qui permette de répondre aux enjeux du réchauffement climatique et de la rareté des ressources, en nous basant sur des approches innovantes comme l’économie circulaire ou celle du partage. La question que nous posons à nos clients et nos salariés pour initier le dialogue est 100 % développement durable : êtes-vous prêt pour la Révolution de la Ressource ? »

 

« La révolution de la ressource se fera de manière collaborative »

La place des femmes dans la société
Une politique RSE ne concerne pas uniquement la protection de l’environnement mais également la manière dont l’entreprise peut contribuer aux sujets d’intérêt collectif : la place des femmes dans la société en fait partie. Encore trop souvent dans certains pays, les femmes sont chargées de tâches domestiques comme l’approvisionnement en eau de leur famille, ce qui entrave leur autonomie. Le Groupe travaille beaucoup à l’inclusion des femmes dans l’activité économique. Au sein de l’entreprise, la place des femmes est aussi un enjeu même si Hélène Valade reconnaît ne jamais avoir été entravée dans sa carrière par sa condition de femme : le fait d’avoir intégré le Comité de Direction dès son arrivée dans le Groupe lui donne une légitimité pour s’imposer dans un secteur industriel, où les stéréotypes ont encore la peau dure. Pour les dépasser, SUEZ a pris l’engagement de faire accéder 30 % des femmes à des fonctions d’encadrement, un objectif chiffré dont l’atteinte constitue un critère de la part variable de la rémunération du Top management. La création du Réseau des femmes de SUEZ va également dans ce sens : il s’agit tout autant de contribuer à la promotion des femmes que de faire émerger de nouvelles valeurs, spécifiques aux femmes et porteuses pour l’entreprise.

 

Rejoindre SUEZ Environnement c’est :
– participer à la révolution de la ressource et préparer le futur
– trouver un sens fort dans son métier
– bénéficier de nombreuses opportunités en France et l’international

 

AM.

 

Contact : helene.valade@suez-env.com

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter