POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Rentrée 2022 : l’ESSEC fait le plein de nouveautés

Rentrée 2022 ESSEC
Crédit Denis ALLARD/REA

Transition écologique et sociale, IA, entrepreneuriat : à la rentrée 2022, l’ESSEC coche toutes les cases de son plan stratégique RISE. Son directeur Vincenzo Vinzi fait le point sur toutes les nouveautés annoncées par la business school parisienne cette année.  

Des nouveautés qui profiteront à une communauté étudiante de plus en plus nombreuse. A la rentrée 2022, l’ESSEC accueille en effet 892 nouveaux entrants au niveau de la Grande Ecole, dont plus de 300 étudiants internationaux, ainsi que 834 étudiants au niveau master. Des étudiants de plus en plus nombreux donc, et de plus en plus immergés dans les enjeux écologiques, sociaux et business défendus par l’ESSEC dans son plan stratégique.

A la rentrée 2022, l’ESSEC confirme ses engagements environnementaux

Parmi eux : la transition écologique. Si depuis 2020 la business school forme 100 % de ses étudiants aux enjeux de la RSE (via un module de 20h obligatoire sur le climat intégré au tronc commun de la formation initiale notamment), elle annonce renouveler ses engagements en la matière. A la rentrée 2022, l’ESSEC inaugure ainsi son nouveau MSc in Sustainability transformation, qui s’illustre « comme un élément très important de Together, notre démarche de transition sociale et écologique. Ce MSc vise en effet à recruter et former des sustainability transformers dotés d’une vision systémique des enjeux de la transition écologique et sociale et capables de les appliquer dans une vision business. Ce MSc est déjà un grand succès en nombre de candidatures et aujourd’hui, 37 étudiants de 17 nationalités ont été recrutés » indique Vincenzo Vinzi.

En interne, l’ESSEC s’engage également à réduire de 25 % son empreinte carbone liée aux mobilités de ses étudiants d’ici 2025. « Aujourd’hui, 64 % de notre impact carbone sont liés aux déplacements de nos élèves. Trois leviers d’action ont été pris en compte pour atteindre notre objectif concernant sa réduction. D’abord, l’adaptation de notre offre internationale. Attention, il ne s’agit pas de dire à nos étudiants de rester sur nos campus, mais plutôt d’organiser leurs voyages d’étude dans des zones accessibles en transports en commun peu impactant. Autre levier : une politique d’incitation aux déplacements bas-carbone avec l’attribution de « chèques mobilités durables » d’un montant de 100 € / an aux étudiants qui privilégient les transports bas carbone pour leurs stages et échanges. Nous allons enfin mener une politique de sensibilisation des étudiants aux pratiques de mobilité responsable. Dans ce cadre, le concours Réinvente ta mobilité ! créé et co-organisé par l’association Le Noise ESSEC récompense à hauteur de 2 000 € des projets étudiants de mobilité durable pour des départs à l’étranger » détaille Anne-Claire Pache, Associate Dean for Global Strategy and Sustainability de la business school.

Plus d’inclusion et de diversité à la rentrée 2022 pour l’ESSEC

Un volet écologique qui va de pair avec un renforcement de ses engagements en matière sociale. L’école fête cette année « les 20 ans de sa démarche d’impact et d’ouverture sociale. Elle célèbre notamment le 20e anniversaire de sa chaire Innovation et Entrepreneuriat social (la première du genre lors de sa création) et de son programme Une grande école pourquoi pas moi, un dispositif de tutorat qui a déjà accompagné 3 000 collégiens et lycéens et impliqué 1 000 étudiants tuteurs de l’ESSEC. De très belles réussites dont nous sommes fiers et que nous continuons à porter » affirme Vincenzo Vinzi.

Pour aller plus loin, depuis la rentrée 2022 l’ESSEC forme 100 % de ses étudiants à la Fresque de la diversité. « Un outil d’intelligence collective développé par l’ESSEC sur le modèle de la Fresque du climat pour former aux enjeux de discriminations et d’inclusion dans les organisations. Un outil qui a vocation à être partagé le plus largement possible. 50 écoles de la Conférence des Grandes Ecoles ont exprimé leur intérêt pour le déployer en leur sein et nous avons reçu de très nombreuses demandes d’entreprises qui y voient une manière très concrète de faire parler leurs collaborateurs autour des sujets de diversité et d’inclusion » rappelle Anne-Claire Pache.

Du nouveau aussi côté concours

Dans cette même optique inclusive, le concours d’admission à la Grande Ecole 2022 a été marqué par l’inauguration du double appel à l’oral afin de favoriser l’intégration des élèves boursiers. Comment ? En permettant à une trentaine de candidats boursiers dont la note des écrits se situait à moins de 0.2 point de la barre d’admissibilité de pouvoir passer les épreuves orales. « Cette année, 35 candidats ont été sélectionnés et 24 ont finalement intégré l’ESSEC » indique Vincenzo Vinzi avant de rappeler l’objectif de l’école de passer de 22 % d’élèves boursiers aujourd’hui à 27% en 2024.

Cap sur l’hybridation des compétences !

Cette année, l’ESSEC souhaite également renforcer ses actions en faveur de l’hybridation des compétences. Déjà portée par son Global BBA réunissant 680 étudiants triés sur le volet (le taux de sélectivité s’élève cette année à 10.4 % des candidats), l’ESSEC étoffe ainsi son offre de formations de niveau Bac +3 avec son Bachelor en IA, Sciences des données et Management en partenariat avec CentraleSupélec. Les deux écoles s’associent pour « créer un programme international post-bac avec l’ambition de former des jeunes aux techniques d’analyse de données, d’IA et du management ». Ce programme accueillera sa première promotion de 40 à 50 étudiants (dont 60 % d’internationaux) en septembre 2023. Des étudiants sélectionnés sur la base de l’excellence de leur dossier académique, d’un examen en mathématiques et d’un entretien de motivation. « Ce programme forme et équipe les jeunes avec un bagage quantitatif robuste et une intelligence de l’entreprise qui leur permettront d’accompagner de façon responsable et durable les organisations et les sociétés dans leur développement et dans les transitions auxquelles elles font face aujourd’hui » indique Hugues Levecq, directeur exécutif de ce bachelor.

Dans cette même optique d’hybridation, un programme international premium de formation tout au long de la vie est développé en partenariat avec l’université américaine de Carnegie Mellon (Pittsburgh) pour former les leaders de l’industrie du luxe aux enjeux de la durabilité et de la data.

Entrepreneuriat et innovation : ça bouge à la rentrée 2022 pour l’ESSEC

Dernier marqueur de l’ESSEC à être renforcé cette année : l’entrepreneuriat et l’innovation. « 400 projets sont accompagnés en ce sens par l’école sur l’ensemble de ses campus. En 2021-2022, les startups fondées par des ESSEC ont mobilisé plus de 2.3 milliards de financement » rappellent les responsables de l’école. Pour donner un coup d’accélérateur supplémentaire à cette dynamique à la rentrée 2022, l’ESSEC met en œuvre deux nouveaux outils. D’abord, son Startup Studio lancé avec CY Cergy Université. Premier Startup Studio dédié à l’innovation durable dans une institution académique, celui-ci « est une structure qui maîtrise l’art de l’industrialisation de la création de startups en assemblant les ressources indispensables à la résolution d’un problème identifié : une équipe expérimentée pluridisciplinaire fournissant un accompagnement opérationnel quotidien, un apport de capital financier ainsi qu’un écosystème riche de talents et de partenaires (mentors, industriels, acteurs de l’innovation, investisseurs etc.) » détaille l’école. Deux millions d’euros seront investis dans cette activité sur les six prochaines années.

Enfin, l’ESSEC lance cette année la chaire Leading a Scale-up avec le soutien d’Alcméon, Colonies et In Extenso. Celle-ci proposera un parcours unique de spécialisation aux étudiants du PGE. Son objectif : « préparer les talents capables d’accompagner le développement d’entreprises françaises et européennes à forte croissance grâce auxquels elles seront plus résilientes et en capacité d’avoir un fort impact économique et sociétal sur la scène internationale. » La première promotion accueillera une trentaine d’étudiants en janvier 2023.

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Retour sur la journée Efrei for Good (c) Efrei

Retour sur la journée Efrei for Good

Jeudi 8 décembre 2022 s’est tenu la journée Efrei for Good, à laquelle ont assisté près de 2200 étudiants de l’Efrei, du Programme Grande Ecole d’ingénieurs et des Programmes Experts du Numérique.

Lire la suite »

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter