Qui dit rentrée, dit nouveautés. Le paysage des grandes écoles d’ingénieurs françaises ne déroge pas à la règle. Nouvelle formation, identité revisitée, lancement de projets, évènement à ne pas manquer, prix et récompenses… Aperçu des dernières news.

 

L’Université Paris Saclay dans le top 20 des meilleures universités au monde

Comme chaque année depuis 2003, le Classement de Shanghaï distingue les 1 000 meilleures universités au monde en matière de recherche, toutes disciplines confondues. Surprise en 2020 : l’Université Paris-Saclay atteint la 14e place du classement mondial. Une première pour ce regroupement d’établissements universitaires (Université de Saint-Quentin en Yvelines, Université d’Evry) et d’écoles d’ingénieurs (AgroParisTech, CentraleSupélec, IOGS…) créé en janvier 2020. Et une première percée pour le Supérieur français dans le top 20. 30 autres établissements français ont également réussi à se hisser dans ce ranking de référence, dont 5 dans le top 100.

« Notre première place mondiale en mathématiques ainsi que nos très belles performances avec 10 autres domaines dans le TOP 50 lors du classement thématique de juillet, laissaient présager cette nouvelle reconnaissance internationale. Je suis particulièrement heureuse car l’entrée, dès cette année, à cette 14ème place mondiale rend hommage à celles et ceux qui, depuis des années, croient en ce nouveau modèle d’université que nous venons de créer pour que s’exprime à sa juste valeur le potentiel de l’ESR français », précise Sylvie Retailleau, Présidente de l’Université Paris-Saclay.

Arts et Métiers rejoint la French Lab

Encore une première dans le paysage du Supérieur français. Arts et Métiers est la première grande école à rejoindre la French Lab. Lancée le 2 octobre 2017 par Bruno Lemaire, alors Ministre de l’Economie et des Finances, la French Lab incarne l’industrie française en pleine évolution et rassemble entreprises, acteurs économiques, institutions, sites industriels… et maintenant une grande école d’ingénieurs ! Une reconnaissance pour les Arts et Métiers qui s’attache à promouvoir et développer l’industrie 4.0 en France.

Nouveau nom, nouvelle vie pour IMT Lille Douai

Grande école d’ingénieurs de l’Institut Mines-Télécom, IMT Lille Douai donne un coup d’accélérateur à son projet de développement et l’accompagne d’une nouvelle signature de marque : I’M TOMORROW. L’école reste ainsi fidèle à son histoire tout en favorisant l’émergence d’ingénieurs capables de répondre aux nouveaux enjeux mondiaux.

« Plus qu’une simple signature, I’M TOMORROW est l’expression d’une stratégie volontaire et engagée de notre part, visant à inscrire la nouvelle génération d’ingénieurs dans la réalité des nouveaux enjeux économiques, écologiques et technologiques de notre temps », témoigne Alain Schmitt, Directeur d’IMT Lille Douai.

Thierry Occre, le nouveau directeur d’Yncréa Hauts-de-France

Yncréa Hauts-de-France vogue vers de nouveaux horizons, toujours plus lointains, avec son nouveau capitaine : Thierry Occre, qui a pris ses fonctions de Directeur Général le 9 juillet 2020. Diplômé en génie logiciel de l’Epsi en 1997, Thierry Occre commence sa carrière comme ingénieur systèmes et réseaux puis continue son parcours dans des grands groupes privés en France et à l’international : Auchan Retail, Simply Market… C’est en 2013 qu’il donne un coup de volant à sa carrière et se dirige vers l’enseignement supérieur à l’Epsi, puis à l’ISEN Lille et enfin, chez Yncréa.

« Je suis très honoré de cette nomination. Je souhaite poursuivre notre action dans l’excellence et les valeurs humanistes qui ont construit notre réputation depuis 1885. Nous allons conforter notre rôle en Recherche et Développement, aux avant- postes des grandes mutations de notre monde, au service de la formation de notre jeunesse et de l’accompagnement des entreprises dans leurs développements en France et à l’international », annonce Thierry Occre.

Polytech Marseille inaugure son nouveau Mastère Economie circulaire et Organisation durable

L’école d’ingénieurs d’Aix-Marseille Université, Polytech Marseille, lance un nouveau mastère spécialisé intitulé « Economie circulaire et Organisation durable » (ECOD). Labélisé par la Conférence des Grandes Ecoles, cette nouvelle formation a pour vocation de répondre aux enjeux mondiaux de demain : la transition écologique et industrielle. Durabilité, circularité, responsabilité sociétale et productivité seront les dimensions abordées.

« Ces compétences nouvelles, inscrites dans l’infléchissement sociétal actuel, amèneront ces experts à proposer des solutions viables et durables aux organisations et aux entreprises », a déclaré l’école d’ingénieurs.

Les admissions en formation initiale pour les étudiants, comme en formation continue pour les professionnels, se feront en octobre 2020 pour une rentrée décalée en janvier 2021 en raison de la pandémie.

Ingénieuses 2020

Créée en 2011 par la Cdefi, Ingénieuses revient cette année encore pour continuer de lutter contre les stéréotypes de genre et promouvoir la formation des femmes ingenieures auprès des futures générations. Comment ? En récompensant les projets qui s’engagent en faveur de cette mixité dans les filières scientifiques et techniques. En 2020, 144 projets et candidatures ont été déposés. À l’issue des délibérations, voici les nominés :

  • Prix à destination des écoles (trois prix seront décernés) : Cesi école d’ingénieurs, l’ENSIM, l’ENSI Poitiers, l’EPF, l’ESITech, Grenoble INP, IMT Lille Douai, et Polytech Orléans
  • Prix de l’élève-ingénieure France, en partenariat avec l’AUF : Maud Cadoret, élève-ingénieure à l’université de technologie de Troyes (UTT), Caroline Duzac, élève-ingénieure à l’ENI de Tarbes, Julie Sulmont, élève-ingénieure à l’INSA Rennes
  • Prix de la femme ingénieure (deux prix seront décernés) : Andreia Cathelin, diplômée de l’ISEN Lille et ingénieure chez STMicroelectronics, Cécile Charrel, diplômée de l’ISEP et ingénieure chez STMicroelectronics, Cécile Floer, diplômée de l’ENSEM et maître de conférences à l’université de Lorraine, Héloïse Jacob, diplômée de l’EIVP et ingénieure chez Data Soluce, et Fahimeh Ponsonnaille, diplômée de l’institut Sup Galilée et ingénieure au sein du Groupe SACRED

Initialement prévue le 14 mai 2020, la cérémonie de remise des prix se tiendra à distance sur Zoom le jeudi 1er octobre 2020 de 15h à 18h. Inscriptions sur le site de la Cdefi.

>>> Découvre le portrait vidéo d’une des lauréates des Ingénieuses 2019