ESC TOULOUSE

 

Hervé Passeron Directeur de l’ESC Toulouse

Hervé Passeron Directeur de l’ESC Toulouse

Une harmonisation européenne difficile
De façon générale, il existe au niveau mondial une évolution de la demande pour des formations supérieures, notamment en management. Il faut pouvoir y répondre avec une compétence globale. Grâce aux accords de Bologne, la mise en place de la convergence européenne a permis d’avancer mais cela me paraît insuffisant. En effet, il n’existe pas de reconnaissance d’un diplôme, d’un pays à l’autre, malgré le processus d’harmonisation. Par contre, les entreprises reconnaissent les diplômes disposant d’une notoriété et d’une accréditation internationale.
Européaniser les offres
Il faut faire du lobbying auprès des gouvernements et des instances européennes tout en mettant en place des coopérations entre universités et business schools de pays différents, avec des diplômes communs, afin d’européaniser l’offre et de faire évoluer les mentalités.
– Interview réalisée en mars 2012 –
PS
Contact : www.esc-toulouse.fr

 

Une évolution obligatoire
Dans la mesure où le Gouvernement s’est mobilisé pour aider au développement des universités, l’avenir devrait être plutôt positif pour ce type d’établissement. Toutefois, cela pose le problème de la mise en concurrence des universités et des grandes écoles. Ces dernières sont contraintes de faire évoluer leur modèle en prenant en compte la notion d’excellence, élément différenciateur face à d’autres formes d’enseignement. Les écoles, payantes, doivent rendre les services attendus par les étudiants, ce qui nous oblige à demeurer encore plus performant et vigilant.
Des moyens de différenciation
D’une manière générale, les grandes écoles disposent des moyens d’attirer de très bons enseignants. Nous sommes beaucoup plus proches du monde de l’entreprise à tous égards, en termes d’intervenants, de relations entre enseignants-chercheurs et le monde de l’entreprise ainsi que par des stages qualitatifs, très calibrés et opérationnels. Autre point-clé des grandes écoles, les réseaux d’anciens rapprochent naturellement les diplômés.
PS
Contact : www.ancienesct.com