Arts et Métiers ParisTech

 

Des partenariats triangulaires Recherche-Formation-Entreprises

Jean-Marie Castelain, Directeur général adjoint en charge des Relations Internationales d’Arts et Métiers ParisTech

Jean-Marie Castelain, Directeur général adjoint en charge des Relations Internationales d’Arts et Métiers ParisTech

Les grandes écoles trouvent leur légitimité dans le tissu industriel, mais aussi dans la recherche et l’innovation qu’elles peuvent générer. Il faut qu’elles aient une visibilité internationale et une dimension suffisante, d’où notre projet d’arriver à 8 000 étudiants. Arts et Métiers ParisTech est l’école de la technologie qui va accompagner la ré-industrialisation française, ceci passe notamment par des partenariats avec des universités à l’international. On accompagne la mondialisation des entreprises tout en développant le savoir-faire français et en attirant des étudiants en double diplôme vers l’Hexagone.
Viser les cibles d’excellence
Nous voulons étendre nos partenariats à des universités cibles très haut de gamme et des entreprises dans des relations du triangle de la connaissance. C’est déjà le cas avec Georgia Tech Lorraine et le groupePSA au sein de l’Open Lab « Materiaux et Procédés » de Metz pour imaginer les modes de transport et les usines du futur.
B.B.
Contact : www.ensam.eu

 

Redynamiser l’ascenseur social !
Les écoles et les universités sont confrontées à la même difficulté : attirer des jeunes issus de tous les milieux sociaux vers les sciences et la technologie à condition qu’ils en aient l’envie et le talent. Arts et Métiers ParisTech s’engage à redynamiser l’ascenseur social pour passer de 1 050 à 1 700 ingénieurs diplômés par an et tripler le nombre de docteurs formés. Des filières d’excellence pré-bac et de cursus intégrés post-bac doivent venir compléter le dispositif. Le concours d’entrée à Bac + 2 est maintenu et sera aménagé en conséquence.
Parrainages et tutorats
La Fondation Arts et Métiers va consacrer 4 M€ sur 8 ans à des accompagnements de parrainages et tutorats en filières d’excellence ainsi que 20 bourses de 20 k€ chacune au mérite par an pour les doctorats. L’association fournira le dispositif d’information en collèges et lycées, la détection des talents et des envies chez les plus jeunes, notamment ceux issus des milieux défavorisés. Un parrainage complet sera mis en place pour les élèves retenus jusqu’à leur réussite au concours d’entrée à l’école. En cas d’échec en cours de cursus, une sortie diplômante sera toujours proposée.
B.B.
Contact : www.arts-et-metiers.asso.fr