Djamchid Assadi, professeur en marketing stratégique et chercheur au CEREN au Groupe ESC Dijon est également spécialiste de l’Iran. Il a récemment publié un nouveau livre, « La rente en République islamique d’Iran : Les mésaventures d’une économie confisquée ».

Voici la présentation du livre :
Ce livre ne vise pas à analyser les fondamentaux classiques de l’économie iranienne sous le régime de la République islamique. L’objectif consiste plutôt à analyser les facteurs spécifiques d’une économie rentière. Mais qu’est-ce qu’une économie rentière ? La rente est une situation privilégiée d’affaires qui s’obtient en dehors de toute concurrence loyale, compétition. Il s’agit d’une forme de monopole qui est accordée seulement à certains avantagés. Dans le système de rente qui peut apparaître comme le versant économique du despotisme politique, les ressources économiques du pays ne sont pas distribuées selon les préférences du marché, mais selon les préférences du pouvoir et les réseaux d’intérêt qui en résultent. Le système de rente de la République islamique est bicéphale. Il est composé d’une part, par le pouvoir politique qui assigne et se fait assigner des privilèges économiques considérables en dehors de toute concurrence ; et d’autre part, par des acquéreurs des prérogatives économiques qui partagent le pactole avec les sponsors politiques. Le pouvoir politique du régime est composé naturellement de ceux qui commandent l’appareil d’État, mais également  des réseaux influents paragouvernementaux en dehors des institutions officielles. Les mésaventures et aléas de cette économierentière dans la République islamique d’Iran sont analysés par plusieurs auteurs dans ce livre.

 

Et voici la présentation de l’auteur :
Djamchid Assadi est professeur et chercheur en sciences de gestion au Groupe ESC Dijon. L’auteur de cinq livres et nombreux articles scientifiques et professionnels, il milite également pour l’instauration de la démocratie et de l’économie de marché en Iran. À ce titre, il  participe aux conférences et publie régulièrementdes articles d’analyse, en anglais, français et persan, sur l’économie rentière du régime islamique, la crise nucléaire et la transition vers la démocratie en Iran dont L’Iran sous la présidence de Mahmoud Ahmandinejad – Bilan perspectives