Communiqué de presse :

Céline Guivarch, directrice de recherche à l’École des Ponts ParisTech et chercheure au Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement (CIRED), est récompensée par le prestigieux prix Irène Joliot-Curie de la « Jeune Femme scientifique ».

 

Céline Guivarch dirige une équipe de recherche sur la « modélisation économie-climat à l’échelle globale » au CIRED. Elle est récompensée pour ses travaux de recherche interdisciplinaires sur le changement climatique combinant sciences du climat, économie et mathématiques appliquées. Elle reçoit une dotation de 15 000 euros à la suite de son prix de la « Jeune Femme scientifique ».

Depuis 2001, le Prix Irène Joliot-Curie promeut la place et l’importance des femmes dans l’univers des sciences et de la technologie. Pour l’édition 2020 des Prix Irène Joliot Cury, le jury présidé par Catherine Cesarsky, membre de l’Académie des sciences, récompense également Fariba Adelkhah, « Femme scientifique de l’année » et Sandrine Lévêque-Fort pour le prix « Femme, recherche et entreprise ».

Ingénieure diplômée de l’École polytechnique, ingénieure en chef des ponts, des eaux et des forêts et docteure en économie (Université Paris-Est), Céline Guivarch justifie d’une expérience à l’international comme coordinatrice régionale du projet TACIS (Assistance Technique aux pays d’Asie Centrale dans le cadre de leurs engagements en termes de changement climatique) chez Sofreco. En 2010 et 2011 elle intervient comme experte à l’Agence internationale de l’énergie : « Climate Change Unit ». Céline Guivarch est également membre du Conseil économique pour le développement durable (ministère de la Transition écologique et solidaire).

 

 

 

 

A lire aussi :

https://www.mondedesgrandesecoles.fr/quand-la-science-infuse-grace-aux-femmes/