Orpéa est le leader européen de la prise en charge globale de la dépendance (maisons de retraite, cliniques de Soins de Suite et réadaptation et cliniques de Psychiatrie). Yves Le Masne, (IAE 89) son Directeur Général, rappelle les atouts de l’entreprise dans un secteur en plein développement.

 

Créé il y a 25 ans, le groupe Orpéa soigne et accompagne les personnes dépendantes qui ont fait le choix de vivre dans ses établissements, en respectant confort, dignité et maintien de l’autonomie. Lorsqu’Yves Le Masne rejoint l’entreprise en 1993, elle traverse une période difficile. Il gravit peu à peu les échelons : contrôleur de gestion, directeur administratif et financier, directeur général délégué, et membre du conseil d’administration et directeur général. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur informatique, il décide de suivre un DESS finance-comptabilité cinq ans après son entrée sur le marché du travail. « L’informatique et la finance sont très complémentaires et restent deux domaines dans lesquels il y a le plus d’ouverture encore actuellement. »

Yves Le Masne, (IAE 89) Directeur Général d’Orpéa

Yves Le Masne, (IAE 89) Directeur Général d’Orpéa

Une entreprise florissante
La société est aujourd’hui cotée en bourse dans le compartiment A d’Euronext Paris et compte plus de 30 000 collaborateurs à travers la France, l’Espagne, la Belgique, l’Italie, la Suisse, et l’Allemagne, soit plus de 51000 lits sur 520 établissements. « L’entreprise a progressé continuellement, ce qui est assez exceptionnel. Ma mission consiste principalement à mettre en oeuvre la stratégie de développement international du groupe et à contrôler le fonctionnement de nos structures dans les différents pays. Nous sommes désormais présents en Allemagne, et l’an prochain en Chine. Le vieillissement de la population est un phénomène mondial. À nous de rester compétitif et de fournir des soins et des services de qualité. Cela passe par des innovations constantes, comme l’approche non médicamenteuse pour les personnes qui souffrent de maladies neurodégénératives. »

 

« Nous recherchons
des collaborateurs
qui ont envie de rester un certain temps
dans l’entreprise
et de s’y épanouir »

Un management collectif et créatif
« Pour performer à ce poste, l’esprit d’équipe et une direction très soudée sont des atouts primordiaux. Il est aussi important de développer un dialogue permanent, être flexible et ferme à la fois. Contrairement à ce que l’on pourrait penser dans ce secteur d’activité, aucun jour n’est semblable aux jours précédents. Nous sommes appelés à prendre des décisions rapidement tout le temps en mesurant les risques, par exemple pour réaliser des acquisitions. »

 

En quête de collaborateurs
« Nous embauchons environ 1500 personnes tous les ans, et parmi les recrutements au Siège administratif, des ingénieurs informatiques qui parlent couramment anglais, allemand et même chinois. Nous recrutons des collaborateurs dans les domaines d’Internet, du développement et de la conception de logiciels. Leur mission : implanter Orpéa dans des nouveaux pays et contrôler le développement. Notre leitmotiv est d’embaucher des personnes qui ont envie de rester un certain temps dans l’entreprise et de s’y épanouir. Charge à nous de les former à ce secteur. »

 

Une remise en cause permanente
Pour Yves Le Masne, l’important pour les diplômés est de se remettre en cause tout au long de leur parcours professionnel. « Dans la plupart des pays du monde, on se sert de son diplôme comme d’un outil et pas comme d’une fin en soi. En France, à l’inverse, beaucoup de gens pensent que le fait d’être sorti d’une grande école suffit à faire carrière. C’est une erreur car l’école est seulement un tremplin qu’il faut transformer en se remettant en cause tous les ans. Rien n’est jamais acquis. »

 

Chiffres clés :
Objectif de chiffre d’affaires 2014 : 2 Mrds € • Capitalisation boursière : 2,8 Mrds €

 

F.B.

 

Contact :
Elise Papon Jorcin (Responsable Recrutement) drh-recrutement@orpea.net