© Ra2studio - Fotolia

© Ra2studio - Fotolia

Aurélie Filippetti, Geneviève Fioraso, Najat Vallaud-Balkacem et la présidente d’Universcience Claudie Haignéré y ont toutes trois imposé leur signature le 26 mars 2014. Dédiée à l’entreprise d’une politique globale pour promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans les domaines des sciences et des technologies, cette charte se veut ambitieuse. Sont au programme la création d’une mission d’égalité dans chaque établissement supérieur, l’élaboration de statistiques sexuées supplémentaires dans l’enseignement supérieur et la recherche, la parité dans les jurys de concours et quelques nouvelles mesures visant à instaurer l’égalité dans des paysages largement masculinisés. Aurélie Filippetti rappelle que d’autres chartes sont à venir afin de diffuser la tendance dans les institutions du champ de la culture et de la communication. Affaire à suivre, donc.

 

MD