Communiqué de presse :

Nouveaux domaines professionnels ouverts à l’alternance à l’ISEN. L’école d’ingénieurs de l’ISEN à Brest développe de manière conséquente ses filières orientées vers l’apprentissage avec l’ouverture à la rentrée 2021 de 5 nouveaux domaines professionnels pour les étudiants de 4ème et de 5ème année, portant l’offre de formation à 8 domaines professionnels pour les nouveaux apprentis ISEN.

 

 

Le cycle ingénieur par l’apprentissage (CIPA) est accessible aux étudiants après un BAC+2. Il permet à ces élèves ayant déjà validé un diplôme (DUT, BTS Prépa…) ou une prépa ATS, de poursuivre leurs études par alternance pendant trois ans avant d’obtenir leur titre d’ingénieur.

Cette voie d’accès aux études d’ingénieur est en plein essor. Afin de répondre à la diversité des demandes des étudiants pour ce type de formation, l’ISEN Yncréa Ouest a décidé d’ouvrir dès l’an prochain 5 nouveaux domaines professionnels réservés jusqu’alors aux élèves en formation initiale sous statut étudiant, permettant aux apprentis un choix possible parmi les 8 domaines professionnels suivants :

  • Énergie électrique
  • Systèmes embarqués
  • Développement logiciel
  • Cybersécurité (nouveau)
  • Technologies médicales et de santé (nouveau)
  • Robotique et drones (nouveau)
  • Mobilité électrique (nouveau)
  • Numérique, environnement et développement durable (nouveau)

 

Pour se renseigner plus en détail sur ces nouveaux domaines et sur les filières de formation par apprentissage proposées  à l’ISEN Yncréa Ouest site de Brest : https://isen-brest.fr/nous-rencontrer

 

Domaine Professionnel Cybersécurité

Le domaine professionnel Cybersécurité permet aux futurs ingénieurs intéressés par la sécurité informatique d’acquérir les bases nécessaires pour comprendre les méthodes de sécurisation et de contournement des systèmes informatiques, connaître les moyens de défense et ainsi participer à la protection des systèmes et réseaux informatiques. Ces compétences leur permettront d’exercer les métiers d’ingénieur sécurité (réseau, développement logiciel…), de consultant sécurité, voire par la suite de responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI).

Les cours dispensés permettent d’acquérir des connaissances et compétences dans des domaines aussi variés que la sécurité des réseaux et d’Internet, du développement applicatif et Web, des objets connectés et des systèmes embarqués. Au-delà des notions techniques, les aspects organisationnels et légaux de la sécurité seront aussi abordés.

 

Domaine Professionnel Technologies médicales et de santé

Le domaine professionnel « Technologies médicales et de santé » permet aux futurs ingénieurs de disposer des compétences techniques et de la culture scientifique indispensables aux métiers de développement des technologies de la santé : appareils d’aide aux soins, d’aide au pronostique des spécialistes… Les cours sont dispensés par des médecins, des enseignants-chercheurs et des industriels. Les ingénieurs du domaine de la santé apportent des solutions concrètes aux problématiques rencontrées par les médecins et les patients.

 

Domaine Professionnel Robotique et Drones

Le Domaine professionnel « Robotique – Drones » permet d’acquérir toutes les compétences nécessaires à la conception et au contrôle commande de robots et de drones se déplaçant seuls ou en meute et évoluant en interaction avec un environnement connecté ou non. Le spectre des compétences nécessaires est très étendu : automatique, mécanique, électronique, informatique embarquée, télécommunication et intelligence artificielle…

Le domaine professionnel s’inscrit dans le cadre des coopérations CAPRE et de la chaire TRANSNUM formalisées entre l’ISEN Yncréa Ouest et l’entreprise Thales.

 

Domaine Professionnel Mobilité Electrique

Tous les secteurs des transports sont ainsi concernés par le Domaine Professionnel « Mobilité électrique ». Il permet d’acquérir toutes les compétences nécessaires à l’élaboration et l’innovation de systèmes électriques dans le domaine des systèmes embarqués au sens le plus large, que ces systèmes soient autonomes ou non.

Le spectre des compétences nécessaires est très étendu : électronique de puissance, stockage de l’énergie, automatique, intelligence artificielle, mécanique, électronique et informatique embarquée…

 

Domaine Professionnel Numérique, Environnement et Développement Durable

Le domaine professionnel « Numérique, Environnement et Développement Durable » s’intéresse d’abord à la ville durable et intelligente. Les étudiants s’intéressent par exemple aux réseaux de capteurs, ou internet des objets (IoT), et à leur rôle dans l’optimisation des consommations énergétiques d’un logement, d’un bâtiment ou d’une ville. L’intelligence artificielle est étudiée dans une perspective d’optimisation environnementale, telle que la prédiction des pics de pollution et la recherche de solutions pour réduire les émissions liées à nos déplacements. Enfin, les outils de modélisation numérique sont étudiés. Ils permettent par exemple de déterminer sur quels toits d’immeuble installer des panneaux photovoltaïques et produire de l’électricité renouvelable. Ces mêmes technologies numériques – IoT, intelligence artificielle, modélisation – sont aussi utilisées pour suivre l’évolution de l’environnement en temps réel, afin de mieux protéger la nature.

 

 

 

A lire aussi :

Excelia Business School : Le Master Grande Ecole en 5 ans (mondedesgrandesecoles.fr)