Nicomatic fabrique des micro connecteurs à destination des secteurs de l’aéronautique, de la défense et du spatial. L’entreprise familiale est dans le Top 100 mondial des fabricants de développeurs et de connecteurs. Rencontre avec Julien Nicollin, (MS Centrale Paris 2001), PDG de Nicomatic.

Julien Nicollin (Centrale Paris 2001), PDG de Nicomatic

Julien Nicollin (Centrale Paris 2001), PDG de Nicomatic

Créé en 1976, Nicomatic conçoit des micro connecteurs qui permettent de transporter un signal et de le connecter entre différentes cartes et circuits imprimés. « Depuis 2008, nous assurons la direction en alternance avec mon frère, indique Julien Nicollin. Pendant les trois premières années, Olivier a été PDG de Nicomatic France pendant que je partais en Inde pour créer une filiale. À mon retour, il est parti aux Etats-Unis puis en Corée. » L’aventure Nicomatic n’est pas nouvelle pour Julien Nicollin. Né l’année où son père créait l’entreprise, il a grandi avec elle et y a effectué tous ses stages. « Lorsque le Directeur financier est parti, mon père m’a demandé de l’aider. J’y suis finalement resté. J’en ai profité pour compléter ma formation initiale de l’ESC Chambéry en suivant des cours en alternance au centre de formation suisse AZEK pour renforcer ma connaissance du marché financier. J’ai également obtenu un Mastère Spécialisé à Centrale Paris qui m’a permis de renforcer ma technicité. »

 

Un management libéré
Depuis trois ans, Nicomatic s’inscrit dans démarche d’entreprise libérée. Il n’y a qu’un niveau de hiérarchie dans l’entreprise et une grande liberté est laissée aux employés et aux opérateurs. « Tout est basé sur la confiance et la responsabilité. Nous donnons aux collaborateurs les conditions de travail et l’environnement pour s’épanouir. Notre credo : enlever des barrières pour ceux qui veulent avancer et faire travailler les forces vives. »

 

“ Nous avons besoin
des compétences généralistes des Centraliens pour relever les défis des connecteurs actifs ”

L’innovation connectée
Avec une croissance à deux chiffres depuis trois ans, l’entreprise rayonne par sa capacité à innover. « Nous développons des connecteurs pour environnements sévères. Nous travaillons notamment avec un laboratoire dédié du CEA sur le Connecteur intelligent du XXIème siècle. Notre ambition : ajouter de l’intelligence aux connecteurs pour créer des Smart grids et déployer des fonctions actives. Nous sommes précurseurs dans ce domaine. » Nicomatic participe également au programme chinois « Lapin de Jade » du nom du véhicule télécommandé envoyé sur la Lune il y a un an et demi. « C’est une fierté de savoir que la Chine utilise des connecteurs spécifiques français. »

 

Intégrer une PMI innovante
L’entreprise recrute en permanence de nouvelles compétences et des jeunes diplômés, dont plusieurs stagiaires, notamment en Recherche et en Applicatif. « Il y a de réelles opportunités car nous avons besoin de plus en plus de technologies. C’est un métier où il faut être généraliste, ce qui est souvent le cas des Centraliens puisqu’il y a une partie mécanique, électronique, résistance des matériaux… Nous avons donc besoin de compétences au top niveaux. » Et le PDG d’ajouter : « N’ayez pas peur de partir à l’étranger et de privilégier les expériences multi culturelles. L’internationale est une excellente carte à jouer sur votre CV. »

 

Chiffres clés
250 personnes – 130 collaborateurs en France – 8 filiales dans le monde
27 M€ CA – 82 % à l’export

 

FB

 

Contact : nicomatic@nicomatic.fr