Luc Barnaud (X 89, Telecom ParisTech 94), directeur du Digital et de la Technologie, et Pierre Leger (ENSI CAEN 2014), Expert Leader 89C3R Innovation LAB, vous emmènent dans les coulisses de la transformation digitale de Natixis.

 

Comment conduisez-vous la transformation digitale ?

LB. : L’ambition du digital est d’améliorer l’expérience client en offrant plus de simplicité, d’instantanéité et de personnalisation, que ce soit en matière de paiements, de gestion des sinistres, d’épargne ou encore de financement. Ce qui implique une bonne maîtrise technologique et le développement de solutions de self-care (chatbots et autres robot advisors), mais aussi d’importants changements culturels, pour faire de la data, une véritable source d’intelligence augmentée au service de nos clients. Et pour délivrer cette « promesse digitale », nous avons fait le pari de réunir l’IT, le digital et les datas au sein d’une même équipe. Cette organisation permet d’aligner nos expertises sur un même objectif et de gagner en agilité.

Pierre présente 89C3R, la digital factory de Natixis « 89C3R réunit plusieurs pôles d’expertise transverses (expérience utilisateur, données, technologies, transformation digitale…). Notre rôle n’est pas de monopoliser les projets digitaux mais, au contraire, d’animer des communautés, de construire des socles communs, de mettre à disposition des métiers les solutions qui leur permettront de réaliser plus rapidement leurs propres projets et d’accélérer notre digitalisation. » https://89c3.com

Sur quels sujets travaillez-vous ?

LB. : Sur la Data bien sûr mais aussi la robotique, le machine learning, les chatbots, les API, l’UX/UI, le marketing digital, la généralisation des pratiques agiles… La maîtrise de ces nouvelles technologies est clé mais plus encore la capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire. C’est de cet enrichissement mutuel des compétences au sein d’une même équipe projet ou produit, que naît le succès.

Quelle place offrez-vous aux jeunes talents ?

P.L.: Après mes années d’alternance chez Natixis, j’ai rejoint 89C3R pour y développer la plateforme Chatbot du groupe. On me fait confiance depuis le début. J’ai eu la chance par exemple de participer deux années de suite à la conférence Apple aux États-Unis et d’y échanger avec les meilleurs développeurs du monde, j’ai aussi une réelle liberté d’entreprendre, comme actuellement où je teste des concepts autour de la réalité virtuelle et augmentée.
L.B. : Notre ambition est de recruter 50 % de jeunes de moins de 30 ans, et ce dans l’ensemble de nos entités que ce soit en France (150 recrutements prévus cette année), à Londres, Hong Kong, New York, Porto. Chez Natixis, chacun est encouragé à développer son leadership et à évoluer. Ces jeunes peuvent très rapidement accéder à des postes à fort impact, comme Pierre qui est aujourd’hui Expert Leader.

Quel message pour les jeunes diplômé.e.s ?

L.B. : Tentez l’aventure bancaire ! Les banques ne sont certes pas nées avec le digital, mais la révolution est réelle, rapide et passionnante. Chez Natixis, nous avons décidé d’allouer 450 millions d’euros au digital d’ici à 2020. Vous serez vite immergés dans les nouvelles technologies, et vous découvrirez aussi une entreprise à taille humaine, avec une histoire solide, une grande confiance de ses clients et une culture du leadership résolument tourné vers l’intelligence collective et la valorisation des compétences. Donc aux jeunes talents d’accompagner notre transformation, d’insuffler une dose de folie et d’apporter de nouvelles ambitions.
P.L. : La banque n’a pas forcément une image moderne. Mais en réalité, c’est un milieu très technologique au sein duquel vous pourrez toucher à tous les sujets. Avec une richesse incroyable liée à la diversité des métiers et des cultures, et un vrai esprit d’équipe.

Vous aussi, surprenez Natixis !

Que ce soit au sein de la chaire Business analytics and future banking, créée avec HEC Paris et Polytechnique, ou à travers son partenariat avec la Web School Factory, Natixis ne manque jamais l’occasion de challenger et d’échanger avec les jeunes. « Nous sommes bluffés par leur rapidité à comprendre nos enjeux, leur vision globale et leur force de conviction. Leurs travaux sont très professionnels et enrichissent nos réflexions et nos projets. »

 Contact : luc.barnaud@natixis.com

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.