Du boulanger au chef étoilé, les professionnels indépendants des métiers de bouche peuvent compter sur Metro Cash & Carry France pour accompagner leurs ambitions. Mais comment l’enseigne s’adresse-t-elle à ces entrepreneurs aussi exigeants que divers ? Eléments de réponse avec Pascal Peltier (Sup de Co Tours 93), son Directeur Marketing et Communication.

 

Pascal Peltier (Sup de Co Tours 93) est Directeur Marketing et Communication de Metro Cash & Carry France

Pascal Peltier (Sup de Co Tours 93) est Directeur Marketing et Communication de Metro Cash & Carry France

 

 

Sur quel business model Metro Cash & Carry France repose-t-il ?
Le groupe Metro revêt différentes réalités au niveau mondial. Si il détient une ligne d’hypermarchés et s’illustre comme le distributeur n°1 de l’électroménager domestique en UE, c’est par son activité Cash & Carry (qui représente 35 milliards de CA) qu’elle est souvent reconnue. L’originalité du modèle de cette dernière activité repose sur le fait qu’elle est clusterisée non pas en fonction des pays mais en fonction des différentes typologies de business (consommation hors-domicile, épicerie ou fourniture d’équipements bureautiques et informatiques aux TPE et PME). La France s’illustre depuis de nombreuses années comme un pays moteur dans l’évolution de son business model sur l’activité consommation hors-domicile. Pays leader, elle inspire régulièrement le Groupe, notamment dans la mise en place de sa stratégie commerciale basée sur le focus. Celle-ci repose sur 3 grands axes : des entrepôts exclusivement dédiés aux professionnels, une taille de magasin réduite pour renforcer le maillage national de la marque et une concentration sur la clientèle des métiers de bouche (restaurateurs, traiteurs, boulangers, pâtissiers, cafés, bars, brasseries et épiciers).

 

Soyez à l’écoute, cultivez un réel esprit d’entreprise et
gardez votre capacité
à vous étonner.

Dans ce contexte, comment définir une politique marketing différenciante ?
Nos vrais concurrents ne sont pas des grands groupes de distribution mais les livreurs, qui apportent un service supplémentaire aux professionnels. Pour savoir comment nous faisons la différence, il faut se demander pourquoi nos clients se lèvent si tôt pour venir s’approvisionner chez nous. C’est d’abord grâce à notre offre produit de grande qualité : fruits & légumes, boucherie et marée sont d’un niveau très supérieur à nos concurrents. Ensuite nos prix compétitifs et notre concept « tout sous le même toit » : sont de véritables atouts. Mais notre plus grande force réside dans notre culture de la connaissance et de la satisfaction clients. Le B to B, ce n’est pas de la consommation de masse. Grâce à un système d’encartage, nous connaissons nos consommateurs et leurs habitudes d’achat de façon qualitative, ce qui nous permet d’élaborer des stratégies marketing ciblées. Un mouvement amplifié par la proximité de nos équipes sur le terrain. Pour preuve, j’ai rejoint le Groupe il y a seulement 8 mois et j’ai déjà visité 57 entrepôts et échangé avec une centaine de clients.

 

De quelles ressources disposez-vous pour mettre en oeuvre votre stratégie ?
Tout d’abord de professionnels du marketing ayant une connaissance affutée de nos différentes typologies de clients. D’ailleurs, nous ne parlons pas de Chefs de Produit mais de Target Group Managers, des responsables d’une catégorie de clientèle qui développent, pour elle, les offres produit/prix/service les plus efficaces et ciblées possibles. Nous disposons également d’un grand pôle études qui exécute un très gros travail de data mining pour analyser notre extraordinaire base de données et faire du marketing prédictif. Nous pouvons aussi compter sur notre service de communication. Au-delà des classiques campagnes presse et radio qui installent la marque, il met en place des actions de communication de précision, du targeted marketing qui nous permet de proposer des offres promotionnelles différentes à chacun de nos clients, en fonction de ses habitudes et de ses besoins. Et nous disposons évidemment d’un site web qui détaille nos offres et notre savoir-faire.

 

Comment la culture d’entreprise du Groupe vous a-t-elle séduit ?
D’abord, parce qu’il cultive un réel esprit d’entreprise. C’est un grand Groupe allemand que l’on peut imaginer comme la caricature d’une « Grosse Bertha hyper processée « mais c’est en réalité une entreprise qui favorise les initiatives dans toutes les fonctions. Ensuite, parce qu’il est proche de ses clients. Société en croissance, Metro Cash & Carry France connait ses clients et sait habilement mêler terrain, statistique et stratégie pour coller au plus près de leurs besoins et les satisfaire dans leur diversité, ce qui est très enthousiasmant pour un professionnel du marketing. Je suis convaincu que le Directeur Marketing est un business maker et un Groupe comme Metro me permet de jouer pleinement ce rôle. D’un point de vue plus personnel enfin, c’est son ancrage dans la convivialité qui m’a séduit. J’adore la gastronomie, faire la cuisine, recevoir et sortir entre amis. Travailler dans cette entreprise implantée sur les métiers de bouche me donne donc la chance d’allier carrière et passion.

 

Pourquoi faire ses armes chez Metro Cash & Carry France quand on est un jeune marketteur ?
C’est l’occasion d’intégrer une entreprise jeune, en forte croissance où l’esprit d’entreprise est valorisé : c’est un mastodonte de la distribution mais qui revêt une vraie dimension entrepreneuriale. C’est un Groupe qui propose aux jeunes de beaux parcours ouverts sur de nombreuses opportunités de passerelles métiers et à l’international. C’est enfin un expert du B to B qui leur permet de se frotter à des métiers passionnants où la proximité client est une réalité : quelle satisfaction pour un marketteur de voir que ce qu’il réalise vit sur le terrain. C’est aussi tout simplement une entreprise où l’esprit positif de ses clients entrepreneurs rejaillit sur l’ensemble des collaborateurs. C’est une entreprise où l’on se sent bien.

 

Chiffres clés
93 entrepôts un CA 2013 de
4,1 milliards d’Euros €
4 000 fournisseurs dont une majorité de PME françaises 45 000 références
Plus d’1 million de clients dont 400 000 dans les métiers de bouche

 

Instant RH : à quel poste débuter dans le marketing ?
Assistant chargé d’études
C’est un poste classique que je préconise dans le B to B aussi bien que le B to C. Il est en effet essentiel que des jeunes dynamiques et à fort potentiel nourrissent les services études. C’est une vraie chance de débuter à ce poste qui permet d’acquérir une grande connaissance client, un élément incontournable du business et utile tout au long de sa carrière, même quand on atteint le top management.
Assistant chef de publicité
Très glamour, c’est une fonction qui attire beaucoup. Transversal, c’est un job passionnant où on travaille en partenariat avec les agences de communication et avec de nombreuses fonctions en interne, comme les achats et les ventes.
Dans le digital et l’internet
On a besoin des digital natives !

 

Mon message aux jeunes diplômés
Au carrefour de toutes les fonctions, le marketing est un moteur pour l’entreprise. Tel un chef d’orchestre, le marketteur conceptualise et conçoit les offres qui répondent aux besoins de ses clients. C’est en coordonnant tous les acteurs en interne et en externe qu’il construit les mixes gagnants. Mais cela nécessite d’être créatif. Pour le rester tout au long de votre carrière, soyez à l’écoute, cultivez un réel esprit d’entreprise et gardez votre capacité à vous étonner.

 

CW.

 

Contact :
Frédérique LE JARIEL, Directeur Emploi & Formation • frederique.lejariel@metro.fr • Tél. : 01.47.86.67.81