Catherine Chardon (Nottingham University 92, Paris V 93, Insead 2014) fait rayonner outre-Atlantique l’expertise du groupe RATP dans l’exploitation et la maintenance des transports en commun. Le secret de sa réussite se lit sur son sourire : c’est le plaisir qu’elle prend au quotidien dans son travail. – Par Alexandra Montfort

 

 

De stagiaire à CEO

Universitaire de formation en ergonomie, Catherine Chardon a commencé en stage auprès de la directrice de la ligne 1. « C’est une femme issue du marketing qui a osé aller sur le terrain, un leader dans un milieu masculin et très technique, un modèle pour moi, mon mentor ! » Avec son caractère bien trempé, elle se fait remarquer, à tout juste 20 ans, par le PDG de l’époque, Christian Blanc : « La RATP a besoin de femmes comme vous.  » Elle se lance donc dans une aventure qui dure depuis maintenant 23 ans. « J’étais convaincue que cette entreprise me permettrait de mener une vie de famille et une carrière passionnante. Je ne me suis pas trompée ! »

© RATP Dev

© RATP Dev

J’ai osé aller là où personne ne voulait aller

Boute-en-train, énergique, spontanée. Catherine Chardon fait partie de ceux qui attirent la sympathie au premier échange. « J’aime faire tourner la boutique, le terrain, le management, la confrontation avec les syndicats… J’aime m’amuser dans le travail ! » nous confie-t-elle. Et c’est sans doute la clé de la réussite pour cette amoureuse du challenge. Lorsqu’on lui propose le poste de responsable marketing et développement chez TVO (Transports du Val d’Oise-filiale Veolia), elle fonce alors qu’une vingtaine de cadres a refusé avant elle ! « J’avais fait le tour aux RH et avais besoin de nouveaux défis. » Un choix payant qui la propulse à la direction de la filiale Transdev à Chelles puis rejoint la Business Unit France/Suisse de RATP Dev comme numéro 2.

 

RATP Dev North America

Laissant la BU France avec un CA multiplié par 4 en 6 ans, elle s’attaque à la conquête du continent Nord-Américain. L’enjeu ? Mettre en avant la valeur ajoutée du groupe sur un marché hyper concurrentiel et peu ouvert aux privés. Une de ses plus belles réussites ? Le lancement du tramway de Washington DC, malgré ses innombrables défauts de construction. « Après 3 ans de dur labeur pour mettre en place son exploitation, entendre le directeur des transports de la ville me dire  » Bravo et merci  » à la cérémonie d’ouverture m’a remplie de joie ! »

« La méthode c’est bien, mais l’important c’est d’apporter ce qu’on est dans chacune de nos actions »

 

Faire rayonner la RATP à l’étranger

« En arrivant aux Etats-Unis, j’avais besoin de m’intégrer, rencontrer des entrepreneurs français, de parler de leur expérience pour mieux comprendre les relations avec les américains et puis de faire connaître la marque RATP. » Catherine Chardon s’engage donc auprès de différentes organisations : French American Chamber of Commerce, Women in Business Committee, Club 600, et North American Committee for the Foreign Trade Advisors of France. « La France détient un vrai savoir-faire et des compétences rares dans le transport, en ingénierie comme en exploitation et maintenance. Et il faut les faire valoir ! »

 

Un professeur marquant ?

Alain Goudsmet, un coach sportif qui intervenait à l’INSEAD. « L’intelligence émotionnelle : c’est ce qui fera de vous de bon leader » nous expliquait-il. J’approuve à 100 % !

 

Secret de dirigeant :

A la fin de chaque semaine, je prends une heure pour faire le bilan de la semaine. Qu’ai-je accompli ? Que reste-t-il à faire ? « La discipline personnelle c’est la clé de la réussite »

 

Le sens de la réussite ?

Lorsque j’ai été promue à la direction de RATP Dev North America, le challenge était double : professionnel mais aussi familial puisque j’emmenais tous le monde avec moi. Ma réussite n’a pas de sens si mes enfants partent en vrille, si mon mari n’est pas épanoui aussi. Il en va de même pour mes équipes. On ne réussit jamais seul !

 

Contact : ratpdev.com