Maxence Jamet, 21 ans, est étudiant à SKEMA Business School et surtout… podcasteur ! Son podcast ? La jeunesse c’est plus c’que c’était avant ! A chaque épisode, un jeune de moins de 30 ans raconte ses projets incroyables (associatif, artistique, sportif, entrepreneurial…). Portrait d’un podcasteur à l’écoute des autres.

 

Derrière le micro

Alors qu’il s’apprête à s’envoler pour la Malaisie pour son stage d’année de césure, Maxence publie une fois par mois son podcast. Deux micros, un enregistreur, il ne faut rien de plus à l’étudiant de SKEMA pour partager sa passion à des milliers d’auditeurs : interviewer des jeunes aux chemins hors des sentiers battus. « Au collège, je faisais un parcours sport études et je côtoyais des athlètes de haut niveau. J’essayais toujours de comprendre comment ils faisaient pour être aussi talentueux et motivés. L’idée m’est venu de raconter leur histoire », se souvient-il. Touche-à-tout et notamment à la vidéo, il se lance alors dans les interviews filmées d’artistes, de sportifs, d’entrepreneurs…

Ça enregistre !

Trop compliqué à gérer, il se tourne finalement vers le podcast. « C’est un format vivant et pratique, qui nécessite peu de montage donc je peux en publier régulièrement et je peux être mobile car le matériel est léger », explique Maxence. Son premier podcast ? Le témoignage de son maître de stage de fin de 1ère année à SKEMA Lille ! Il diversifie ensuite les intervenants au gré des rencontres et des opportunités : le YouTuber Florian Gautier, l’entrepreneur Louis Senechal, le cinéaste Paul Marques Duarte, le photographe Nicolas Stajic… « Je fais intervenir des gens qui m’inspirent, ceux que je suis sur les réseaux sociaux ou que je vois dans les médias. » Car le but de son podcast est d’inspirer à son tour les jeunes de son âge. « Ceux qui comme moi ne savent pas quoi faire de leur vie. Je veux leur prouver qu’on peut vivre de sa passion ! »

Les jeunes sont l’avenir

A travers toutes ses interviews, le podcasteur a d’ailleurs remarqué que « peu importe leur niveau de réussite, ils travaillent dur sans avoir l’impression de travailler. Ils le font parce qu’ils sont passionnés. Et ils n’hésitent pas à partager leur travail. » Une jeunesse qui n’a pas froid aux yeux ! D’où le nom de son podcast : La jeunesse c’est plus c’que c’était avant ! « C’est une phrase que l’on entend souvent dans la bouche de nos aînés. C’est complètement faux. La jeunesse apporte quelque chose de nouveau par rapport à avant c’est sûr, mais c’est frais et ça fait du bien », est-il convaincu. En effet, comme Maxence, la jeunesse a encore beaucoup à nous apprendre sur ce qu’est la réussite !

Trois bonnes raisons d’écouter ce podcast

  • Booster son apprentissage
  • Avoir foi en la jeunesse
  • Prendre un shot de positivisme

🎧 Pour écouter La jeunesse c’est plus c’que c’était avant !podcast.ausha.co/la-jeunesse-c-est-plus-c-que-c-etait-avant

Vous avez un projet ? Vous voulez partager votre passion ? Contactez Maxence par mail pour participer au podcast : lajpea.contact@gmail.com