L’idée du concours Cansat a vu le jour aux États Unis, en novembre 1998. Il s’agit de réaliser un prototype de sonde spatiale de taille miniature (ou nano-satellite), pouvant tenir dans une canette de 33 cl. L’évènement a aujourd’hui dépassé les frontières américaines pour conquérir entre autres l’Europe et la France où il est organisé par le CNES, la DGA et Planète Sciences.

 

Cette année, pour sa première participation, une équipe de l’Institut d’Optique Graduate School s’est frottée à celles venant des quatre coins du monde. Denis Savoie, Clément Javerzac-Galy et Zubair Iftikhar, trois élèves de deuxième année, ont proposé un Cansat réalisant trois missions :

  • un sondage atmosphérique de la température, de la pression et de l’hygrométrie durant sa chute ;
  • une imagerie bi-spectrale pour mesure de l’indice de chlorophylle (NDVI) au sol ;
  • une mesure des paramètres de vol : accélération et coordonnées GPS.

Ce projet, qui évalue la santé de forêts en analysant la végétation par sa teneur en chlorophylle, a nécessité des phases de conception et intégration, puis de tests, qui ont toutes été réalisées à l’Institut d’Optique Graduate School.

La finale s’est déroulée durant le C’Space 2012, un évènement annuel dédié aux jeunes passionnés d’Espace. Sur la base « DGA – Essais de missiles » à Biscarosse, d’où il est possible de procéder au lancement des objets spatiaux, le CanSat des élèves a été largué  deux fois en ballon et une fois sur une fusée expérimentale du programme PERSEUS (collaboration avec l’Université d’Evry).

L’équipe a raflé la seconde place de la compétition prouvant une fois de plus le talent d’ingénieurs systèmes des Supopticiens.

 

 

A propos de l’Institut d’Optique Graduate School

L’Institut d’Optique Graduate School, ou« SupOptique », est une grande école d’ingénieurs, membre fondateur de ParisTech. Fondée en 1920, elle est un des acteurs majeurs de l’enseignement supérieur et de la recherche en optique et photonique en France. Son rayonnement international repose sur la qualité de la formation dispensée, sur les contributions scientifiques majeures de son centre de recherche et sur ses liens étroits avec l’industrie. L’optique et la photonique sont des sciences et technologies qui diffusent à tous les niveaux de la société, dans le grand public (multimédias, télécommunications, santé…) et dans la recherche la plus avancée (physique, chimie, spatial, aéronautique, biosciences, environnement,…).

 

En savoir plus : www.cansat2012.supop.fr

 

Contact Presse :

Kenza Cherkaoui
01.64.53.31.09
kenza.cherkaoui@institutoptique.fr