Communiqué de presse :

Leader mondial de l’enseignement supérieur dans le domaine de l’ingénierie aérospatiale, l’ISAE-SUPAERO ouvre à la rentrée 2020 une nouvelle formation d’ingénieur par apprentissage. Elaboré conjointement par les écoles du Groupe ISAE (ISAE-SUPAERO, ISAE-ENSMA, ESTACA, Ecole de l’Air, SUPMECA), et soutenu par le GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) ce cursus formera des ingénieurs capables d’assurer une interface efficiente entre les bureaux d’études et les chaînes de production. La campagne de recrutement de la première promotion débute en janvier prochain.

 

Une formation en réponse aux besoins du GIFAS

Le développement de l’apprentissage s’inscrit dans une politique nationale, et répond notamment aux difficultés critiques de recrutement de certaines PME et à la forte croissance des cadences de production de l’industrie aérospatiale.

L’ISAE-SUPAERO est la première école du Groupe ISAE à lancer cette formation en apprentissage à la rentrée 2020, qui profitera à une trentaine d’élèves dans un premier temps. D’une durée de 3 ans, au-delà de l’indispensable bagage scientifique et technique, ce cursus comporte des cours autour de défis techniques et sociétaux des ingénieurs de demain tels que le développement durable, le management humain ou encore l’innovation. Il comporte également un volet pratique incontournable, déployé sur des périodes d’alternance au sein d’une ou plusieurs entreprises du secteur aérospatial avec un minimum de 5 semaines à l’étranger.

« La création d’un cursus par apprentissage au sein de chaque école du groupe ISAE vise à mieux répondre aux besoins des entreprises du secteur aérospatial qui doivent faire face aux défis de l’industrie du futur et de l’augmentation des cadences de production. Cette formation a également pour objectif de diversifier le recrutement des futurs ingénieurs au sein de nos écoles, et s’adresse à des titulaires de DUT et de BTS plutôt qu’à des élèves de classes préparatoires. Nous avons développé un cursus commun qui sera mis en oeuvre en parallèle dans plusieurs établissements et validé par un diplôme sous la marque Groupe ISAE. Cela permet de mutualiser, partager les modules de formation et de donner la possibilité aux apprentis des différentes formations de suivre une partie de leur cursus au sein d’une autre école du Groupe », explique Olivier Lesbre, Président du groupe ISAE et Directeur de l’ISAE-SUPAERO.

« Le GIFAS et le Groupe ISAE travaillent main dans la main depuis plusieurs années pour attirer les meilleurs élèves français et internationaux. Compte tenu de la forte croissance de nos cadences et de notre activité, nous avons souhaité la création d’un cursus par apprentissage au sein de chaque école afin que les écoles du groupe ISAE puissent mieux répondre aux besoins d’emploi et de diversification des profils des entreprises de la filière aéronautique et spatiale. Dans le cadre de ce nouveau cursus, le GIFAS apporte un soutien financier au Groupe ISAE et affirme également son intérêt et celui de ses entreprises adhérentes pour recruter les futurs apprentis de l’ISAE-SUPAERO », précise Eric Trappier, Président du GIFAS.

L’ISAE-ENSMA, l’ESTACA ET SUPMECA, autres écoles sous l’égide du Groupe ISAE, mettront en oeuvre la même formation à partir des rentrées 2021 et 2022. Le programme est construit sur un tronc commun important, mais chaque école proposera en 3ème année une spécialisation différente, à l’instar de l’ISAE-SUPAERO qui approfondira la thématique de l’avionique et des systèmes embarqués.

 

Des besoins accrus en ingénieurs dans l’aérospatial

Portée par la conjoncture favorable, de bonnes perspectives d’activités, et un besoin accru de renouvellement des compétences, la profession a augmenté ses embauches et a de nouveau créé de l’emploi en France l’année dernière. Selon les chiffres publiés par le GIFAS, 4 000 emplois dans l’aérospatial ont été créés en 2018 par les entreprises adhérentes au Groupement. L’an dernier, ce sont 15.0000 recrutements au total qui ont été effectués par les sociétés membres du GIFAS, dont près de 40% de postes d’ingénieurs et cadres. Un volume d’embauches qui devrait être maintenu en 2019.

Parallèlement, l’investissement des entreprises du secteur dans l’alternance augmente également avec plus de 7300 apprentis et contrats de professionnalisation présents dans les effectifs début 2019, dont 46% présentent un niveau d’ingénieur (Bac+5). Les écoles d’ingénieur, toujours à l’écoute des besoins industriels, contribuent fortement à cette dynamique. La forte relation développée avec le GIFAS permet aux écoles du Groupe ISAE de bien identifier les attentes des entreprises et de faire évoluer leur offre de formation pour y répondre au mieux.