Le digital est partout. A la SNCF compris ! Emilie Bloyet (PSB 05), Directrice de programmes de transformation digitale, revient sur les enjeux du digital pour le Groupe de mobilités international. 

 

La SNCF à fond dans le digital ?

Interview Emilie Bloyet SNCFCompte tenu de la taille de l’entreprise ferroviaire et de sa place dans la société française, tous les domaines sont concernés. Le digital touche aussi bien la production au quotidien que l’amélioration continue et les nouveaux services à bord (localisation des trains, WiFi…), en gare (outils des agents pour informer les voyageurs, vidéoprotection…), dans les centres de maintenance de nos trains (IoT industriel). Par ailleurs, l’utilisation de solutions collaboratives et d’un réseau performant a permis de basculer rapidement près de 100 000 collaborateurs en télétravail lors du premier confinement !

Expliquez-nous votre poste de Directrice de programmes de transformation digitale.

J’accompagne les métiers dans la déclinaison de la stratégie numérique de SNCF (direction numérique) : les nouveaux usages et méthodes de travail liés aux nouvelles technologies, les étapes à prévoir et l’accompagnement nécessaire.

Pourquoi ce job vous plaît-il ?

J’aime la richesse des sujets et la veille associée (nouvelles manières de travailler grâce aux outils collaboratifs, à l’IA, l’AR / VR…) et les multiples dimensions de la fonction. En effet, la transformation digitale combine des dimensions technologiques, managériales et organisationnelles.

Les mots que vous prononcez le plus au quotidien ?

« Je vous écoute » et « Quel est votre vrai besoin ? » ! Bien souvent, dans les métiers, le réflexe naturel est de vouloir injecter une technologie dont on entend parler, présentée comme apportant des réponses rapides comme la réalité virtuelle, l’IA, les Chatbots. Or souvent, la mise en œuvre réelle est plus complexe. Il faut que cela réponde à un vrai besoin et que la technologie associée soit éprouvée. SNCF est une entreprise de « services industriels ». La majorité des solutions doivent donc pouvoir fonctionner à grande échelle, en sûreté pour les passagers et les agents et en qualité et cybersécurité. Je guide mes interlocuteurs en ce sens.

L’IT pur reste très masculin. Et le digital ?

La tendance s’inverse de plus en plus : les femmes n’hésitent plus à se diriger vers l’IT tandis que les hommes investissent le digital. Au sein de mon équipe, nous sommes 50 % de femmes ! La SNCF s’attache à la mixité dans tous les métiers avec notamment le réseau SNCF au Féminin, qui a monté l’ambassade SNCF Tech au Féminin.

Votre parcours professionnel ?

J’ai obtenu un diplôme en finance à Paris School of Business. Puis je suis passée de la finance au conseil, avant de me spécialiser en innovation puis en digital. Mon parcours n’est pas linéaire, et tant mieux ! Le digital n’existait pas encore pendant mes études.

Quelle est LA compétence made in PSB selon vous ?

Une méthodologie de travail applicable à plusieurs métiers, dans plusieurs pays, pour appréhender n’importe quel sujet complexe.

Un message aux étudiants ?

Sachez que les métiers qui émergeront dans 15 ans n’existent pas encore. Alors, comme moi, n’ayez pas peur de tenter de nouvelles expériences, d’acquérir des compétences et de vous former en alternance quel que soit le domaine, pour que vous puissiez être opérationnels, même en étant juniors.

Pourquoi les jeunes talents matchent-ils avec votre entreprise ?

Le groupe englobe une multitude de métiers : ils pourront tous y trouver un projet correspondant à leurs envies, des plus innovants aux plus complexes. Il est également facile de passer d’un métier à l’autre et d’évoluer.

Qu’appréciez-vous le plus à la SNCF ?

SNCF est une entreprise au cœur de l’histoire de la France des 100 dernières années ! J’apprécie sa raison d’être et ses engagements (humain, mobilité, impact sociétal et territorial, protection de l’environnement…) car j’ai le sentiment de servir un idéal qui nous dépasse. Nous sommes une entreprise de passionnés.

 

SNCF et le green IT

La SNCF s’implique dans le numérique responsable pour limiter ses impacts sur l’environnement : recyclage des matériaux IT, devices reconditionnés, applications et serveurs rationnalisés, réduction de la consommation d’énergie…

Les compétences IT les plus recherchées ?

Designers UX / UI, urbanistes SI, DevOps, chefs de projets digitaux ou encore data scientists.

Contact RH : sophie.declerck@sncf.fr

 

Chiffres-clés

30 000 km de lignes sur le réseau national / 2 milliards de voyageurs par an / 15 000 trains par jour / 3 000 gares / 160 000 agents sur le territoire français / 35,1 milliards d’euros de CA en 2019