Communiqué de presse :

Sciences Po Grenoble lance une série de webinaire en direct sur des sujets d’actualité, avec des chercheur.e.s spécialistes des différents domaines.

 

C’est l’occasion d’en apprendre plus sur des sujets riches et variés, mais aussi de découvrir la recherche à Sciences Po Grenoble, qui couvre un large éventail de disciplines : droit, économie, histoire, science de gestion, sciences politiques, et sociologie.

Chaque mois découvrez un rendez-vous autour de différentes thématiques qui font la richesse de la recherche de l’établissement. Ces webinaires sont ouverts à tous sur inscriptions sur le site de Sciences Po Grenoble. Ils se déroulent en anglais pour permettre d’échanger avec des chercheur.e.s internationaux sur ces différents sujets mais également de permettre aux chercheur.e.s invités de Sciences Po Grenoble de faire partager leurs recherches au plus grand nombre.

Le premier rendez-vous a eu lieu le mercredi 14 octobre 2020 à 12h30 avec Messieurs Jean Marcou et Daniel Meier sur le sujet : « The new gas game in the Eastern Mediterranean and its ensuing strategic issues ».

 

Le prochain rendez-vous aura lieu le mercredi 18 novembre 2020 à 12h30 avec Madame Sophie Panel et Monsieur Arnaud Buchs sur le sujet : « God did not save the kings: Environmental consequences of the 1982 Falklands War » :
« Warfare has been found to have detrimental impacts on biodiversity due to its long-lasting economic and social consequences. Yet, much less is known about the amount of biodiversity loss directly resulting from the use of military technology. This paper analyzes the environmental consequences of one of the largest aerial and naval conflicts of the late 20st century, namely the 1982 Falklands War. As an indicator of the marine ecosystem status, we analyze population trends of king penguins breeding on the Falkland Islands over the period 1963-1997. Using interrupted time series analysis, we find that the war significantly slowed the growth rate of king penguins’ population. To take better account of time-varying confounders, we complement this analysis using a Synthetic Control based on data from six other Sub-Antarctic colonies and find similar results. »

 

 

« aivancity, c’est le Sciences Po des écoles d’ingénieurs ! »