Communiqué de presse :

Le vendredi 10 janvier à 4h10, après plus de sept heures de débats, les élèves de l’Ecole nationale d’administration ont décidé de nommer leur promotion : « Hannah Arendt ».

 

Ils ont reconnu, dans son oeuvre, une défense de l’intérêt général et une éthique dans laquelle ils souhaitent s’inscrire en tant que fonctionnaires : s’engager au quotidien avec responsabilité, courage et esprit critique.

Refusant de séparer la pensée de l’action, cette intellectuelle, elle-même exilée en France puis aux Etats-Unis, s’est investie activement dans la défense des droits humains ; elle a notamment prêté assistance aux Juifs ayant fui le nazisme.

Ses réflexions sur l’éducation nous rappellent enfin que la transmission de la culture et des savoirs est indispensable pour penser avec discernement et renouveler notre capacité à agir.

Les deux autres noms ayant emporté le plus grand nombre de suffrages étaient :

  • Joseph KESSEL, coauteur du chant des partisans, résistant et homme de lettres, qui a su aimer toutes les cultures comme la sienne ;
  • Wangari Muta MAATHAI, prix Nobel de la Paix en 2004, fondatrice du mouvement de la ceinture verte, qui s’est distinguée par son engagement en faveur de l’écologie et de l’émancipation des femmes.