Présent au cœur des territoires depuis des décennies, La Poste est aussi un acteur moderne, qui sait se transformer pour relever les défis d’un monde qui change. Passer d’une structure historiquement hiérarchique à un mode résolument collaboratif est le défi relevé par Marc Bonnin, Directeur des services collaboratifs au sein du groupe La Poste.

 

Où en est votre ambitieux projet de plateforme collaborative .COM1 ?

Après un appel d’offres européen, nous avons retenu la solution Microsoft Office 365 pour équiper environ 200 000 collaborateurs du groupe, hors international : postiers, guichetiers, salariés de la Banque Postale, de la holding, de notre filiale immobilier… C’est un chantier énorme qui a débuté il y a 2 ans et devrait s’achever fin 2019. Côté sécurité, nous avons exigé que les données soient stockées en Europe.

Quel avantage de partager le même outil ?

Communiquer et travailler ensemble plus simplement ! Jusqu’ici, chaque entité  utilisait une solution différente, ce qui compliquait les échanges. Grâce à .COM1, chaque collaborateur de chaque entité peut entrer librement en contact avec ses collègues : il a accès à leur agenda pour organiser une réunion, ou peut partager rapidement un document, lisible par tous…

On devine l’enjeu humain derrière le projet technique…

En effet ! Même si la migration de messageries anciennes dans des environnements hétérogènes n’est jamais facile, le véritable enjeu pour nous est l’adaptation des usages. Je travaille d’ailleurs étroitement avec la responsable de la conduite du changement. Et pour accompagner les collaborateurs qui en ont besoin, 4 000 ambassadeurs volontaires servent de référents auprès de leurs pairs afin d’expliquer et de diffuser les bonnes pratiques.

Quels sont les outils collaboratifs en vogue depuis le déploiement du projet ?

Skype bien sûr, mais aussi Teams, sorti récemment. Cet outil permet de créer sa communauté en interne autour d’un thème ou d’un projet, puis d’échanger des informations, des plannings, de déposer des documents… Teams est un outil qui a bien pris auprès des équipes.

En quoi le projet .COM1 reflète-t-il la volonté de transformation du groupe?

Il ne faut pas oublier que La Poste était à l’origine une administration. Favoriser les échanges collaboratifs permet de passer d’une structure hiérarchique à une organisation plus transverse, ce qui correspond à l’air du temps et aux attentes des jeunes diplômés qui nous rejoignent. Un environnement de travail à la pointe est important pour eux…et pour nous !

L’EISTI pour moi c’est surtout…

– une école technique ouverte sur le monde, offrant une vision transverse
– un niveau d’employabilité assuré à la sortie
– une capacité à apprendre et à ne rien considérer comme acquis

Votre conseil aux jeunes ingénieurs ?

Bougez, faites des expériences variées, ne vous enfermez pas et faites ce qui vous intéresse : expertise pointue, gestion de projets, management d’équipes…à chacun sa voie ! Et surtout sachez évoluez, car les métiers numériques de demain ne sont pas encore là !

Le projet .COM1 en chiffres, c’est :

– un des plus importants projets transverses du groupe La Poste

– un appel d’offre à l’échelle de l’UE

– près de 200 000 collaborateurs concernés

– 3 ans de déploiement

Contact : marc.bonnin@laposte.fr

 

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.