Passeport Avenir, a publié il y a quelques semaines le 1er baromètre de l’ouverture sociale dans les grandes écoles. Le constat est sans appel et rejoint toutes les études menées en France ces vingt dernières années: « Selon votre naissance, votre entourage, et vos moyens, l’accès aux études supérieures, en particulier celles qui préparent aux responsabilités dans les entreprises, reste inéquitable » et les jeunes issus de milieux modestes, en raison d’un déterminisme social, géographique et culturel, sont peu représentés dans ces formations.

Benjamin BLAVIER, Délégué général de Passeport Avenir

Benjamin BLAVIER, Délégué général de Passeport Avenir

Un baromètre pour mesurer l’ouverture sociale des grandes écoles

Passeport Avenir et ses entreprises partenaires ont conçu le premier baromètre de l‘ouverture sociale des grandes écoles. « Nous avions pour mission de fournir un outil fiable permettant d’établir un état des lieux des actions menées au sein des établissements d’enseignement partenaires. Nous avons conçu ce baromètre dans une logique de coopération avec les écoles et de valorisation de leurs efforts, tant au niveau de chaque établissement, qu’à une échelle collective au sein de la Conférence des Grandes Ecoles avec qui nous avons signé une convention de partenariat. »
Il ressort du baromètre que les grandes écoles travaillent principalement sur 3 types d’actions pour ouvrir leur établissement à la diversité :

 

Les actions en amont
Pour convaincre des jeunes « issus de milieux populaires » de persévérer dans des études supérieures, il faut aller les dans les collèges. En moyenne, les écoles partenaires de Passeport avenir développent « chacune 2 à 3 programmes de sensibilisation en amont, via du tutorat individuel par des étudiants ». Plus de 6 100 tuteurs étudiants ont été mobilisés. Les établissements valorisent l’engagement des tuteurs étudiants par le biais de crédits ECTS, bonifications, mention sur le supplément au diplôme ; Le budget global alloué aux programmes dédiés à l’ouverture sociale s’élève à 4 421 897 €, soit une moyenne de 221 095 € par école.

 

La diversification des voies de recrutement
La sensibilisation dès le lycée ne peut cependant pas à elle seule garantir la diversité dans l’enseignement supérieur. Les écoles ont décidé de diversifier les voies d’accès. « L’enjeu « est double » : permettre à des jeunes boursiers ou issus de milieux populaires d’intégrer des formations sélectives mais aussi augmenter de façon considérable leurs effectifs sur un secteur de l’éducation de plus en plus concurrentiel ». Les étudiants issus de CPGE représentent 41 % des admis en 1ére année pour les écoles en 3 ans, 21 % pour les DUT, 8 % pour les BTS. Ces effectifs sont complétés par des entrées d’étudiants issus de L3 ou de M1 universitaires.

 

Accompagner les étudiants
Les écoles partenaires de Passeport Avenir consacrent en moyenne 427 011 euros aux bourses sur critères sociaux. Le montant moyen de ces bourses est de 4 328 euros par étudiant. Par ailleurs, l’association a recensé une moyenne de 2,6 partenariats [d’entreprises pour financer le parcours d’étudiants] par établissement impactant 60,8 bénéficiaires.

 

Quelques chiffres su l’association Passeport Avenir
Créée en 2005, l’association Passeport Avenir est née d’une conviction : les entreprises ont un rôle à jouer pour changer cette situation. Faciliter l’accès au monde professionnel, faire percevoir les enjeux au-delà des études, susciter des vocations, accompagner et donner confiance, autant de facettes où l’intervention de l’entreprise complète, sans s’y substituer, le travail des familles et des acteurs de l’éducation.
L’association, en partenariat avec 71 grandes écoles – universités ainsi que 70 classes préparatoires technologiques, accompagne les jeunes à travers des actions de tutorat individuel, des ateliers collectifs et des aides logistiques tout au long de leur scolarité.
5 000 + Le nombre d’étudiants qui bénéficient des actions de Passeport Avenir
90 % La proportion d’étudiants accompagnés qui intègrent une grande école. Au-delà des taux de réussite des classes préparatoires technologiques qui se situent entre
54 % et 82 % selon les filières
100 % La proportion d’étudiants tutorés individuellement qui trouvent un emploi 6 mois après l’obtention de leur diplôme.
87 % La proportion de tuteurs qui déclarent que ce projet leur donne plus de motivation au sein de leur entreprise.

 

17 grandes entreprises partenaires ACCENTURE, AIRBUS, AIR FRANCE, ALCATEL-LUCENT, ATOS, CAPGEMINI, ERICSSON, FRANCE
MEDIAS MONDE, GEMALTO, MALAKOFF MEDERIC, ORANGE, QUALCOMM, SAGEMCOM, SFR, SNCF, TF1, VERIZON

 

Benjamin Blavier,
Délégué général de Passeport Avenir

 

Pour en savoir plus : www.passeport-avenir.com