LA DIVERSITÉ, OBJECTIF PRIORITAIRE DES GRANDES ECOLES ET DES GRANDES ENTREPRISES

 

La diversité est aujourd’hui une réalité du monde dans lequel nous vivons et une des caractéristiques de nos sociétés modernes. Cette notion, qui renvoie à de nombreuses dimensions dont les plus fréquemment citées sont : le genre, l’origine sociale et territoriale, la culture, le handicap, est aujourd’hui largement reprise dans les grandes écoles. Au delà du simple effet de mode, les écoles construisent de réelles stratégies politiques, pour défendre un idéal d’égalité des chances. Un modèle du genre : l’INSA de Lyon.

L’ouverture : une marque de fabrique
L’INSA de Lyon constitue un exemple particulièrement probant de promotion de la diversité. En effet, alors que de nombreuses écoles peinent à obtenir une réelle diversité, notamment sociale, en agitant le spectre de mesures contraignantes, l’INSA de Lyon se démarque avec une ouverture déclinée à plusieurs niveaux. École en 5 ans, elle recrute des élèves au niveau post-Bac, rompant ainsi avec les traditionnels concours après les classes préparatoires. En imaginant l’INSA de Lyon en 1957, Jean Capelle et Gaston Berger, un recteur et un philosophe, avaient l’ambition différences. Depuis plus de 50 ans, au coeur même de son ADN, l’INSA porte ces valeurs qui s’appuient notamment sur un mode de recrutement multicritères. Résultats scolaires de première et de terminale, entretien et notes du Bac entrent en compte dans le recrutement en première année, qui se fait en 2 étapes. Première vague qui classe les candidats en fonction de leurs résultats scolaires dans leur environnement. Deuxième vague qui classe uniquement à partir des résultats du Bac. Ce modèle de sélection permet d’accueillir des profils divers et notamment des élèves de milieux défavorisés pour lesquels ce mode desélection devient égalitaire.

 

La richesse du « melting pot »
Le mode de recrutement, même s’il reflète une réelle volonté politique de diversifier les profils et les origines sociales des élèves ingénieurs, n’est pas le seul élément qui met en avant la diversité à l’INSA de Lyon. Elle est aussi dans le modèle de formation qui allie un enseignement scientifique exigeant de haut niveau, des enseignements d’ouverture en sciences humaines et sociales et des stages à l’étranger. Là, l’ouverture internationale est essentielle à l’INSA de Lyon : près de 80 % des élèves ingénieurs partent à l’étranger au cours de leur cursus dans le cadre d’un stage ou d’un échange académique. L’école mène en effet une politique volontariste de développement d’échanges avec les universités européennes et mondiales : 30 % d’étudiants étrangers présents en permanence sur le campus, plus de 100 nationalités représentées, plus de 250 universités partenaires. « Dans mon travail aujourd’hui, je côtoie au quotidien des personnes avec des profils et des origines différents, comme à l’INSA. Nous travaillons autour d’un même objectif mais nous avons des manières différentes d’appréhender les choses » commente un ancien de l’INSA de Lyon. Le brassage des cultures et des parcours, qu’il a vécu pendant ses années d’études à l’INSA, a donc été un excellent apprentissage.

 

A la rencontre des besoins des entreprises
Actuellement, les entreprises accordent une importante place à la diversité. Elle est vécue comme un moteur de performance et d’innovation. C’est pourquoi de nombreuses entreprises s’engagent de façon concrète auprès de l’INSA de Lyon, dans le cadre de sa Fondation. Il s’agit pour ces entreprises d’apporter une contribution positive à la démarche de diversité en proposant des chaires ou encore des stages, des bourses ou des programmes de parrainage. Autour d’un objectif commun : favoriser la diversité sous toutes ses formes, source d’innovation et de créativité. Un engagement résolument tourné vers l’avenir, que poursuit Éric Maurincomme, Directeur de l’INSA de Lyon : « Parce que nous aimons la diversité et que nous intégrons toutes les formes de savoirs, de techniques et de cultures, nous formons des femmes et des hommes responsables, acteurs du développement de la société de demain ».

 

Yves Jayet, Directeur du Centre Diversité Réussite
et Sonia Bechet, Directrice Adjointe du Centre Diversité Réussite de l’INSA de Lyon