Près de 300 personnes étaient réunies le 5 février à l’Hôtel de Ville de Paris pour découvrir la 7e édition du Challenge. Entre les fondamentaux qui font son succès et les nouveautés 2015, la magie a à nouveau opéré. Responsables d’établissements, étudiants, entreprises et organisateurs, ils avaient tous une idée fixe : être le samedi 6 juin à Charléty pour profiter d’une journée de fête, de sport, de sensibilisation au handicap et de rencontres.

 

Christophe Lasserre, directeur de la publication © Quatre Vents

Christophe Lasserre, directeur de la publication © Quatre Vents

Les clés du succès
Cette 7e édition capitalise sur les fondamentaux qui font le succès du Challenge. « C’est un dispositif d’exception que déploient les organisateurs, l’agence Quatre Vents, la Fédération Française d’Athlétisme et le Journal des Grandes Ecoles et Universités » a rappelé Christophe Lasserre, directeur de la publication.

Mathieu Gabai, président de Quatre Vents, a illustré ce dispositif avec pour point d’orgue le 6 juin. « 15 000 étudiants mobilisés durant un an dans la préparation et la communication autour du Challenge et 100 ambassadeurs relais dans les établissements ; 6 000 étudiants à Charléty représentant 250 écoles, 50 mascottes, 18 fanfares et 37 équipes de pompom ; 7 000 jeunes actifs sur les réseaux sociaux et une couverture par les médias nationaux. »

Pour Patrick Thill, DG du Groupe IGS, école très investie dans le Challenge, « son esprit résonne avec nos valeurs d’humanisme, d’entrepreneuriat et de professionnalisme. La pratique du sport permet aux étudiants de développer des qualités de courage, d’engagement, de travail collectif et de performance. Le jour du Challenge il se dégage des vibrations extrêmement positives ! »

 

Les nouveautés 2015
« L’athlétisme connaît un succès inédit, s’est réjouit Bernard Amsalem, président de la FFA. Un succès populaire avec un nombre record de licenciés et un succès sportif avec des médailles dans chaque discipline aux championnats d’Europe. Les mondiaux de Pékin cet été s’annoncent sous les meilleurs augures. »

Ce succès, la FFA va le partager de manière exclusive avec le Challenge. « Nous allons organiser une course avec des athlètes professionnels de renommée internationale, a annoncé le champion Stéphane Diagana, parrain du Challenge depuis sa création. Le public se tiendra sur la piste le long des couloirs. Et je peux vous dire que voir passer devant soi un athlète qui coure 200 mètres en 20 secondes, c’est une expérience ! »

Dimension intrinsèque du Challenge, la sensibilisation au handicap, se couple à celle de l’inclusion. « Mon ambition est que l’inclusion fonctionne à double sens, a expliqué Christian Grapin, directeur de TREMPLIN – Études, Handicap, Entreprises. Que le Challenge continue à inclure les étudiants en situation de handicap dans toutes ses activités. Et cette année, la Team Tremplin va développer l’inclusion elle aussi au travers du tournoi de basket fauteuil, nouvelle épreuve de la compétition organisée avec le champion Ryadh Sallem. J’invite les élèves valides à former des équipes, la Team Tremplin les met au défi ! »

 

A. D-F