Cergy, le 12 mars 2014L’ESSEC Business School a lancé le 11 mars 2014 la chaire Edgar Morin de la complexité en présence de l’ensemble des étudiants, professeurs et alumni. Cette chaire, dont Orange est le premier partenaire, a pour ambition d’appréhender la complexité du management, nourrie par son environnement naturel, économique, social, et politique, à travers des enseignements, des recherches originales et des activités destinées à éclairer le débat public. L’ESSEC se fixe pour ambition de reconnaître et de prendre en charge la complexité du monde contemporain pour en faire une opportunité pour les acteurs économiques.

Enjeux et ambitions de la chaire Edgar Morin de la complexité

Dans une leçon inaugurale, Edgar Morin a décrypté pour les étudiants, les professeurs, les alumni et les partenaires de l’ESSEC, les enjeux de la complexité dans la vie économique. En effet, le management a fonctionné de longues années dans un contexte relativement aisé, où ont dominé des sciences de gestion peu « provoquées » par leur environnement. Or, dans un monde globalisé, il n’en va plus de même. S’il se veut durable, le management sait désormais qu’il ne peut pas négliger la complexité propre à son environnement sur tous les plans, naturel, économique, social et politique. Il s’agit d’imaginer l’humanisme du XXIème siècle et d’inventer les outils concrets pour apporter des changements de regard.

Orange, partenaire de la Chaire de la Complexité Edgar Morin de l’ESSEC

Dans le monde numérique, dont les opérateurs sont les acteurs essentiels, Orange évolue et se développe dans un écosystème mondial où la rupture, qu’elle soit d’ordre technologique, concurrentiel, réglementaire voire politique, est devenue la règle et la continuité, l’exception. Dans le même temps, les clients attendent de la fluidité, ce qui implique que l’entreprise sache décrypter la complexité en amont pour leur proposer des services simples.

Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint en charge des Ressources Humaines chez Orange, a déclaré : « Les réflexions et les travaux pilotés par Edgar Morin dans le cadre de la chaire initiée par l’ESSEC nous ont paru une opportunité prestigieuse pour participer à la recherche et la construction d’une pédagogie sur la complexité et ses conséquences en termes d’organisation, de management, d’utilisation des données, dans un monde qui devient de plus en plus digital. »

Les activités principales de la chaire

• les « Sans tabou » : débats entre chercheurs, dont Edgar Morin, sur divers thèmes tenant de la complexité, destinés à un public large de chercheurs, de professionnels et d’étudiants,
• les « Faces cachées » de la complexité : présentations atypiques de profils de praticiens et de professeurs dans toute la complexité de leurs activités personnelles et professionnelles
• les « Actu de la complexité » : analyses régulières de l’actualité par des praticiens et des professeurs décortiquant une actualité par le prisme de la complexité
• les « Longs Termes de la complexité » : séminaires destinés à aider les praticiens à prendre du recul par rapport à leurs pratiques et les enjeux quotidiens de leurs activités
• les « Urgences de la complexité » : sprints décisionnels destinés à seconder les praticiens dans la gestion à court terme de l’urgence imposée par des situations décisionnelles complexes.

 

À propos de l’ESSEC : l’ESSEC, fondée en 1907, est un acteur majeur de l’enseignement de la gestion sur la scène mondiale. Avec 4 400 étudiants, une large gamme de programmes en management, des partenariats avec les plus grandes universités dans le monde, un réseau de 44 000 diplômés, un corps professoral composé de 147 professeurs permanents, reconnus pour la qualité et l’influence de leurs recherches, l’ESSEC perpétue une tradition d’excellence académique et cultive un esprit d’ouverture au service des activités économiques, sociales et de l’innovation. En 2005, l’ESSEC a ouvert un campus en Asie, l’ESSEC Asia-Pacific, stratégiquement situé à Singapour. Ce campus représente pour l’ESSEC l’opportunité de participer à la croissance de l’Asie et d’apporter son expertise dans cette région en pleine expansion.
Pour toute information complémentaire : www.essec.fr ou essec.edu/asia

À propos d’Orange : Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 41 milliards d’euros en 2013 et 165 000 salariés au 31 décembre 2013, dont 102 000 en France. Présent dans 30 pays, le Groupe servait plus de 236 millions de clients au 31 décembre 2013, dont 178 millions de clients du mobile et 15 millions de clients haut débit fixe dans le monde. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. Orange est cotée sur le NYSE Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).
Pour plus d’informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com, www.orange-innovation.tv ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d’Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.

 

Contact :

ESSEC : Luisa Maschio, 0134 43 39 57, maschio@essec.edu Merle Piest, 0134 43 28 26, piest@essec.edu
Orange : Sébastien Audra, 01 44 44 93 93, sebastien.audra@orange.com Mylène Blin, 01 44 44 93 93, mylene.blin@orange.com