Avec une centaine de sites R&D à travers le monde, Agilent est le leader international des technologies de laboratoire. Basé à Singapour, Fabrice Thomas (Université Paris-Saclay 93), Vice-Président Global Supply Chain, confirme. 

 

Cette eau de robinet est-elle potable ? Cette thérapie médicamenteuse sera-t-elle efficace contre le cancer ? Ce laboratoire utilise-t-il tout son potentiel ?… Grâce à ses diagnostics fiables et ses équipements de laboratoire innovants, Agilent fournit des réponses aux défis scientifiques les plus ambitieux dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’environnement, de l’énergie, de la chimie, de la recherche ou encore de la santé. Son savoir-faire technique et sa capacité à investir dans la R&D participe à l’amélioration de la qualité de vie à travers le monde.

Une entreprise « people care »

Interview Fabrice Thomas Agilent

Fabrice Thomas, Vice-Président Global Supply Chain d’Agilent

« Agilent investit aussi dans ses collaborateurs, les respecte, leur donne la possibilité d’innover, d’évoluer, de s’épanouir. C’est une entreprise humaine, responsable, qui promeut la diversité et offre des opportunités », tient à souligner Fabrice Thomas. La clé du succès selon lui.

Transformation digitale activée

Maintenant deux ans qu’il a rejoint le groupe. Son rôle de Vice-President Global Chain depuis Singapour ? « Je pilote une entité de quelques 1 000 personnes qui gèrent la supply chain « end-to-end », de la stratégie des achats à la logistique, sur l’ensemble du globe. Nous avons plus de 25 implantations industrielles et logistiques dans le monde. » C’est sa plus belle évolution professionnelle nous confie-t-il. La transformation digitale engagée par son entité le challenge. « C’est le projet le plus intéressant de ma carrière. Agilent s’est donné les moyens d’engager la transformation digitale de ses activités en investissant dans des entrepôts et des usines semi-automatisées, dans la dématérialisation des achats opérationnels et dans la gestion des flux logistiques par exemple. Ce sont plus d’une centaine de projets qui sont en cours. » Pour accompagner cette transition, le groupe recrute de nombreux professionnels de la supply chain, mais aussi des data scientists et data analysts pour optimiser les processus et valoriser les datas. Fabrice Thomas participe ainsi à l’émergence de nouveaux savoir-faire, de nouvelles compétences et organisations de travail.

« C’est une entreprise qui fait sens en participant au progrès de la science, de la santé et de la protection de l’environnement. »

Ne jamais stagner

Pour le manager, le parcours professionnel est une perpétuelle évolution. « Une carrière se gère et ne s’improvise pas. Il faut être capable de saisir les opportunités pour évoluer », estime le diplômé de l’Université Paris-Saclay. Si la formation initiale est importante, « la mienne était un socle très solide », il ne faut pas s’arrêter à celle-ci. « Votre premier métier ne sera définitivement pas le dernier. Vous devez vous renouveler car tout évolue très vite. Les métiers de 2030 n’existent pas encore dans leur grande majorité ! Choisissez aussi une entreprise qui correspond à vos valeurs et reformez-vous au moins tous les dix ans », conseille-t-il aux actuels étudiants de sa faculté. Lui-même, après son cursus en biologie, se serait peut être vu « dans un labo, pipette en main » ! Près de 30 ans après, il a complètement changé de métier.

Devenez un globe-trotter

Aujourd’hui, il sillonne le monde entier. Néanmoins, l’Asie est LA région pour exercer dans la supply chain ; Singapore étant le Hub actuel. « Un bon point d’ancrage pour les jeunes diplômés qui veulent se lancer et performer dans ce secteur », encourage-t-il. L’international est dans tous les cas une très bonne porte d’entrée pour évoluer dans sa carrière. C’est sa mentor, Michelle Wen, Executive Vice-President chez PSA, rencontrée il y a 10 ans, qui a amplifié son goût pour la culture internationale. « Elle m’a beaucoup inspiré et m’a offert cette première opportunité. »

#JobBoard

366 jobs sont actuellement ouverts chez Agilent à travers le monde, dont 21 à Singapour. Offres à retrouver sur careers.agilent.com

Chiffres-clés : 5,2 milliards $ de CA en 2019 / 16 300 employés dans le monde / Clients dans 110 pays (25 % en Europe, 38 % en Asie-Pacifique, 37 % en Amérique)

 

>>>> Retrouvez aussi l’interview de Fabrice Thomas d’Agilent dans Grandes Ecoles et Universités Magazine n°94