POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Interview d’Alain Afflelou : le leader qui voit loin

Interview d'Alain Afflelou
Alain Afflelou : le patron préféré des Français, aux publicités mythiques, qui a dépoussiéré le monde de l’optique ! ©Florence Galabru

Il a créé le groupe d’optique n°3 d’Europe, il est le n°2 des patrons préférés des Français et le n°1 des spots publicitaires pour lunettes les plus inoubliables, Alain Afflelou est un habitué des podiums. Normal : ce self-made man n’a pas froid aux yeux ! Il nous partage son parcours d’entrepreneur, sa vision de challenger et ses conseils de leader. Interview d’Alain Afflelou.

 

Il est fou Afflelou !

Au début des années 70, un jeune diplômé audioprothésiste et opticien, qui rêvait enfant de devenir « un héros de western et de film de cape et d’épée, ou un grand footballeur », rêve finalement de tenter sa chance à son compte et de devenir son propre patron. Sans savoir qu’il deviendrait l’un des patrons préférés des Français quelques années après. Né d’une famille pied-noir d’Algérie, d’un père boulanger puis teinturier lors de leur rapatriement en France, Alain Afflelou a tout à construire, tout à prouver, surtout à lui-même.

Il ouvre une boutique de lunettes au Bouscat, dans la banlieue bordelaise, contracte un crédit sans apport et s’endette. Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Est-il fou de s’être lancé sans rien ? Tant pis, il a osé et… il a bien fait ! « 24 ans, c’est l’âge où nous ne sommes pas encore influencé par l’expérience des plus anciens et où nous pouvons oser innover. Tout est nouveau et on laisse court à son libre arbitre. C’est une expérience qui n’appartient qu’à nous-même », se souvient-il. Le début d’une belle saga entrepreneuriale.

Interview Alain Afflelou

A l’œil

Car ce jeune ambitieux a dépoussiéré le monde de l’optique et révolutionné ce secteur avec une formule inédite : le discount. Du jamais vu ! « La moitié de votre monture à l’œil » clamaient ses premières campagnes publicitaires. Succès immédiat. Ses prix cassés font la différence auprès des Français. Son audace, son humour et sa modernité payent. En 1981, la marque prend officiellement le nom d’Alain Afflelou. « Au début, j’étais mal à l’aise et puis, très vite, je n’y ai plus fait attention », nous confie le fondateur.

L’opticien nouvelle génération est alors prêt à conquérir la capitale et devient rapidement le roi de l’optique. Grâce à ses apparitions dans ses propres spots publicitaires, plus personne n’ignore qui il est. Ce patron dont on reconnait désormais le visage dans la rue incarne sa marque. Une figure familière dont les produits améliorent le quotidien, ce n’est pas rien !

#LikeABoss
Les trois compétences qui ne s’apprennent pas à l’école pour développer son leadership selon Alain Afflelou ? Le bon sens, la chaleur de la relation humaine et l’exemplarité.

Quand on a une gueule on y tient

Interview Alain AfflelouLoin de se reposer sur ses acquis, il se challenge. Son coup de génie en 1999 ? Le concept Tchin Tchin : une seconde paire de lunette à chaque achat pour seulement un euro supplémentaire (un franc au moment du lancement). Mais il ne s’arrête pas en si bon chemin. Pour accompagner cette nouvelle offre promotionnelle, il crée sa propre collection de lunettes. Aujourd’hui, c’est plus d’une centaine de modèles et plus d’un million et demi de clients qui bénéficient de Tchin Tchin chaque année. Lunettes de secours, une solaire à sa vue, une paire pour changer de style… Alain Afflelou a toujours mis un point d’honneur à dédramatiser le port des lunettes, en faire un accessoire usuel, pas cher et stylé. « Nos communications et nos publicités sont basées sur la vraie connaissance de notre métier, un grand professionnalisme et toujours une touche d’humour. »

Le pari est gagné, en France mais aussi à l’international. Espagne, Portugal, Belgique, Suisse, Luxembourg, Maroc, Tunisie, Liban, Côte d’Ivoire, Sénégal, Chine… En 2009, l’enseigne ouvre son 1 000e magasin dans le monde. Elle s’est depuis développée et consolidée. Si les yeux restent sa spécialité, l’entrepreneur n’a pas oublié sa double formation en audioprothèse et lance en 2011 Alain Afflelou Acousticien.

>>> A lire : Au sein du Groupe AFFLELOU, les jeunes talents sont très en vue

Moi c’est Afflelou

Alain Afflelou doit sa success story à cet esprit d’innovation, son sens aigu du business et son engagement total depuis son premier magasin. « Je n’aime pas le travail mal fait », avoue-t-il. Aujourd’hui, le Groupe AFFLELOU est un des leaders européens de la franchise Optique et Audio et répond aux besoins des porteurs de lunettes et d’aides auditives à travers le monde grâce à son offre multi-format, multi-enseigne, multi-produit et multi-canal.

Alain Afflelou est « un homme passionné par son travail, porté par l’amour de ses enfants et qui fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. » Le dirigeant ne s’est jamais laissé guider par une ambition aveugle. Décomplexé et plein de ressources, il est animé par l’idée de faire toujours de son mieux. Cet état d’esprit l’a aidé à rester résilient face aux crises. « Ne jamais regarder en arrière et innover en permanence », conseille le chef d’entreprise. Son clin d’œil à celui ou celle qui prendra sa place ? « Je lui conseillerais de rester ce qu’il ou elle est, sans chercher à faire du Alain Afflelou. »

Des chiffres et des lunettes : 952 magasins en France / 1 418 magasins dans le monde / 905 millions € de CA fin 2019 / Environ 300 collaborateurs dans ses bureaux / + de 900 salariés aux pôles succursalistes / + de 500 franchisés dans le monde

 

Retrouvez l’interview d’Alain Afflelou dans Grandes Ecoles et Universités Magazine n°94

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter