INFINITI, MARQUE PREMIUM DE L’ALLIANCE RENAULT-NISSAN RÉALISE DE BELLES PERFORMANCES AUX ETATS-UNIS, EN CHINE ET EN RUSSIE. FRANÇOIS GOUPIL DE BOUILLÉ, VICE-PRÉSIDENT DE LA ZONE EMEA DÉPLOIE UNE STRATÉGIE AUDACIEUSE AFIN DE POSITIONNER LA MARQUE EN EUROPE, PREMIER MARCHÉ DANS LE SECTEUR DE L’AUTOMOBILE DE LUXE.

FRANÇOIS GOUPIL DE BOUILLÉ, VICE-PRÉSIDENT DE LA ZONE EMEA CHEZ INFINITI © Wolfango Spaccarelli

FRANÇOIS GOUPIL DE BOUILLÉ, VICE-PRÉSIDENT DE LA ZONE EMEA CHEZ INFINITI © Wolfango Spaccarelli

L’EUROPE À TOUT PRIX
Infiniti, a lancé la commercialisation de ses voitures de luxe aux Etats-Unis en 1989, où elle a vendu plus d’un million de véhicules et réalise aujourd’hui 6 % du marché premium. La marque fonctionne également très bien en Chine, en Russie, a un gros potentiel de développement au Moyen Orient. Aujourd’hui en ligne de mire : la conquête de l’Europe, premier marché dans le secteur du haut de gamme. Installée sur le vieux continent depuis seulement 2008, Infiniti doit développer une stratégie de différenciation pour s’imposer en tant qu’acteur prépondérant et alternative crédible, sur un marché mature déjà bien occupé par les leaders allemands.

 

UNE STRATÉGIE DE POLARISATION
« Copier ce qui se fait déjà, ne nous apportera rien. Nous avons l’ambition de proposer une offre résolument différente », déclare François Goupil de Bouillé, Vice-Président de la zone EMEA. Pour cela Infiniti, se démarque tout d’abord par son design, le style de ses modèles. « C’est un point primordial, car c’est la première chose que le client va percevoir. Nous avons créé un langage propre à la marque, surprenant, et novateur. » Cette démarche a pour but de polariser l’opinion. « Il faut que les gens adorent ou rejettent, mais jamais ne restent indifférents devant nos voitures ! »

 

« Nous ne roulons pas sur l’autoroute, mais sur la petite route de montagne qui tourne ; c’est là que l’on peut admirer les plus beaux paysages. »

UNE VOITURE DE CARACTÈRE
« Etre outsider sur le marché nous offre un avantage considérable : nous pouvons nous permettre de prendre des risques et nous ne nous privons pas de le faire. » La cible que vise Infiniti correspond aux « jeunes du premium » : les trente / quarantenaires aisés, n’ont pas encore adopté de « codes » automobile. Ils recherchent une voiture avec une grande personnalité, qui se distingue des classiques des générations de leurs parents. Ces consommateurs se révèlent friands d’innovation. Sur ce point Infiniti ne peut les décevoir. La marque est la première à avoir lancé la direction sans pièce mécanique ce qui permet une conduite beaucoup plus précise. On lui doit également la technologie Itouch qui se matérialise par un double écran tactile centralisant le GPS et toutes les fonctions du véhicule. « Nous sommes très au point sur la conduite autonome pour des situations comme les embouteillages, tout en donnant la possibilité de déconnecter facilement ces fonctions afin de profiter du plaisir de la conduite. »

 

LA Q30, L’ARME FATALE
La Q30, qui sortira dans 6 mois, illustre bien la philosophie de la marque et sa volonté de s’implanter sur le marché européen. Une voiture conçue, développée et fabriquée en Europe, par et pour les européens. Un design détonnant, une haute technologie mise au service d’innovations visant à maximiser le confort et les sensations au volant. Pour réaliser ce petit bijou, une nouvelle unité de production a été construite en Angleterre à Sunderland, un investissement de pas moins de 250 millions de livres. Créer un modèle qui s’adapte à un marché aussi particulier, cela relève du cas d’école dans le monde de l’automobile. C’est entre guillemet du jamais vu.

 

LA PUISSANCE DE L’ALLIANCE RENAULT NISSAN
Si Infiniti peut se permettre de tenter un pari aussi ambitieux, c’est que la marque s’appuie sur l’alliance Renault Nissan, quatrième groupe automobile mondial (plus de 8 millions de véhicules par an). Elle représente une force technologique immense, dont Infiniti tire un très grand bénéfice et immense privilège. Ajoutez à cela son association capitalistique avec Daimler Benz. Aujourd’hui Infiniti en plus de puiser dans les technologies de Renault, de Nissan, et de Daimler Benz, investit énormément dans l’innovation de pointe via un propre bureau d’études commun, qui pourra par la suite être utilisé pour d’autres véhicules de l’alliance Renault-Nissan. C’est donc un échange constant au sein d’un vivier de savoirs faire sans équivalent dans le secteur automobile.

 

VICE-PRÉSIDENT : UNE FONCTION PROCHE DU CHEF D’ENTREPRISE
François Goupil de Bouillé, évoque également ces ponts qui existent entre les marques à travers son parcours, ayant lui-même occupé plusieurs postes de Managing Director dans diverses régions du monde pour la marque Nissan, avant de prendre fonction dans l’équipe dirigeante d’Infiniti à Hong Kong. Aujourd’hui au poste de Vice-Président la lourde responsabilité d’adapter la stratégie globale d’Infiniti sur le plan opérationnel aux territoires qui lui sont assignés. « Etant autonome sur mon périmètre d’action, j’ai un rôle de dirigeant, comme si j’avais ma petite entreprise, tout en répondant aux objectifs fixés par la direction de la marque au niveau mondial. Ainsi je mets en place les équipes, les bons outils de management et éléments de motivation afin qu’ensemble nous parvenions à atteindre notre but : devenir un des acteurs principaux du premium. Parce que nous avons une structure considérable qui nous soutient, nous allons essayer de réaliser ce projet en trois ans au lieu de quinze. »

 

MANAGEMENT ET ORGANISATION
« Mon moteur ? La passion ! Une qualité indispensable : l’organisation. » Meeting, représentation, présence sur le terrain, recrutement et coaching des équipes, autant de tâches qui jonchent un agenda bien rempli et qui doit être mené d’une main de maître. L’aspect le plus saillant de la fonction réside sans doute dans le management de l’humain car en tant que leader, François Goupil de Bouillé doit donner la vision globale, aider les collaborateurs à faire le premier pas, et surtout faire le nécessaire pour qu’il y ait une progression. « Le management correspond à un échange : nous avons tous les mêmes droits, simplement ils s’expriment différemment en fonction des responsabilités qui nous incombent. »

 

CONSEIL AUX JEUNES :
Soyez curieux ! C’est le moment où il faut emmagasiner le plus d’informations, d’expériences, et pour cela il faut de la curiosité. C’est ce qui vous emmènera sur des terrains gratifiants. En ce qui me concerne, j’ai commencé par la vente, j’ai vendu des photocopieuses 2 années durant. Aujourd’hui il n’y a pas un jour qui passe sans que j’utilise ce que j’ai appris en tant que commercial. C’est une fantastique école ! Avant de monter les échelons et d’atteindre des postes de management, il faut connaître le terrain. Et pour ceux qui souhaitent s’orienter vers le secteur de l’automobile, il faut savoir qu’il existe énormément de possibilités de recrutement au niveau de nos concessionnaires dans tous type de postes : vente, organisation…

 

POURQUOI REJOINDRE INFINITI ?
Quand on est jeune, on aime le challenge, la nouveauté, on aime créer ! Chez Infiniti nous donnons l’opportunité de s’épanouir dans un cadre où tout est à construire, où les défis à relever sont exaltants. La marque encore méconnue en Europe, nécessite que l’on créé son image, de mettre en place les fondations et faire de telle sorte que ça réussisse. Ensuite il faudra gérer le succès. Rejoindre Infiniti c’est avant tout participer à une aventure extraordinaire. Et le droit d’entrée, réside dans la motivation. Nous recherchons des personnes qui ont de l’énergie à revendre et souhaitent s’investir à fond dans ce beau projet avec nous pour bouger des montagnes !

 

AM.

 

Contact : francois.goupildebouille@infiniti.eu