Dès le premier jour et jusqu’à la délivrance du diplôme, les élèves d’IMT Mines Albi-Carmaux en sont informés : leur mission future sera de porter l’innovation au cœur de l’entreprise.

 

Quid de l’innovation au cœur même de la pédagogie, là où s’assemblent et s’animent les rouages qui doivent générer l’éveil, l’intérêt, la transmission et in fine l’autonomie de l’élève, et ses capacités d’innovateur ? Un enseignant-chercheur sera naturellement informé des évolutions touchant à son domaine de compétence, dans lequel il dispose des clés, des fléchages et des retours de pair à pair. Il sera parfois plus démuni ou plus isolé sur le « comment enseigner et comment faire apprendre ». Echange d’expériences entre enseignants au cours des Matins Malins, speed dating et design thinking pour les Missions Innov’Action, alternance et formation hybride pour les apprentis… Face à un public de plus en plus diversifié et parfois prompt au zapping, l’innovation pédagogique, telle qu’elle se pratique à IMT Mines Albi-Carmaux, est une source d’efficacité et d’épanouissement retrouvés, tant pour l’élève que pour le maître et nos partenaires (ou : les partenaires de l’institution).

Matins Malins, le rendez-vous qui crée du lien

Autour d’un café-croissant, pendant près d’une heure, la parole circule. Depuis trois ans, quatre à cinq fois par an, les Matins Malins rassemblent les enseignants, chercheurs et doctorants pour parler de leur plaisir d’enseigner. Pendant une vingtaine de minutes, un intervenant va parler des trucs et astuces qu’il a trouvés pour capter l’attention de ses élèves et faire passer les contenus les plus arides. Pas une conférence, mais un retour d’expérience : Comment fluidifier le cours sur la mécanique des fluides grâce à l’évaluation par les pairs ? Quand et pourquoi utiliser un QCM ? Comment faire voter les élèves en amphi sur leurs connaissances scientifiques ? Des exemples très concrets qui suscitent questions, débats, échanges d’expérience. Et ouvrent une dynamique de discussion qui se poursuivra jusque dans les couloirs et à la caféteria. Au fil des mois, les Matins Malins sont devenus un rendez-vous très attendu. Et le compte-rendu de chaque matinée, volontairement court et synthétique, génère des échanges avec ceux qui n’ont pu être présents.

La création des Matins Malins s’appuie sur un constat : saturés de travail, les enseignants n’ont plus de disponibilité pour parler de leur cœur de métier. Si la formule a fonctionné, c’est aussi parce que l’on a pris le temps d’écouter les désirs des collègues avant de la mettre en place. Ils n’avaient pas nécessairement envie d’une formation supplémentaire, venue d’en haut. Par contre, savoir ce que faisaient les autres pour dynamiser leurs cours les intéressait, autant que de dire ce que eux-mêmes avaient essayé. Dans un cadre convivial, les Matins Malins leur redonnent un espace consacré à la pédagogie. Pour tendre vers le triple objectif : transmettre efficacement le savoir, apprendre aux élèves à se responsabiliser et, clef de la réussite, prendre du plaisir face à la classe. Désormais bien rodés les Matins Malins sont appelés à « polliniser » vers les autres écoles de l’Institut Mines Télécom…

Missions Innov’Action : collaborer pour innover

Les Missions Innov’Action mettent en situation des équipes de 6 ou 7 élèves qui travaillent durant plusieurs mois pour résoudre, par une approche innovante, une problématique concrète soumise par un porteur de projet externe (entreprise, association, collectivité). Au fil du temps, le risque était de voir les sujets proposés glisser vers des problèmes classiques d’ordre technique. On risquait de passer à côté de l’objectif, qui est d’amener les futurs ingénieurs à « apprendre à apprendre » et à intégrer les processus de l’innovation. Pour remettre le cap vers l’objectif, le choix a été fait d’une part de travailler avec les porteurs de projets pour faire émerger des sujets ayant un réel potentiel innovant. Et d’autre part, de redonner plus d’autonomie aux élèves dans l’accomplissement de leurs missions.

La nouvelle formule mise en place depuis deux ans débute en septembre par un speed dating au cours duquel se forment les couples équipe d’étudiants/porteur de projet.

Les élèves vont ensuite être formés à des outils tels que le design thinking qui, à partir de l’écoute empathique, met en œuvre le triptyque désirabilité/ faisabilité/viabilité. Ils vont être amenés à interroger des utilisateurs, identifier des lead users, rencontrer des experts, multiplier les cadrages avec les tuteurs école et les porteurs de projets. Qu’il s’agisse de concevoir de nouveaux sièges de toilette, de mettre concrètement en application une politique de RSE pour le groupe Legrand, de travailler sur l’autonomie alimentaire avec l’association les « incroyables jardiniers » ou de concevoir un système d’accès sécurisé à une toiture, les élèves sont amenés à jalonner leur projet, à chercher des ressources, à s’organiser pour monter en compétence. Ils vont dépasser le cadre technique pour penser global et apporter, au cœur de chaque problématique, une nouvelle offre de valeur. Ce sont ainsi près de 200 élèves, en M1, qui font l’expérience d’une innovation soutenable et sociétalement responsable.

La filière alternance, terre d’innovation pédagogique

Depuis 2008 à IMT Mines Albi, les élèves peuvent préparer leur diplôme d’ingénieur sous statut d’apprenti ; cette nouvelle filière a amené à repenser l’organisation des enseignements. Tous les cours sont adaptés à la “formation hybride“, mode d’apprentissage mixte entre cours à l’école, formation à distance et présence en entreprise : interactivité, auto-évaluation, vidéos,  jeux de rôles, évaluation entre pairs, enquêtes terrain… Au final, des élèves plus autonomes, et plus responsables de leur progression. Déployées initialement en filière alternance, ces approches sont aujourd’hui étendues aux formations sous statut d’étudiant.

Elles ont fait l’objet d’une présentation au congrès de l’AIChE 2016 à San Francisco, par Nathalie Veuillez et Cendrine Gatumel.

Défi Diversité : se former à son métier d’enseignant : Engagée pour promouvoir l’égalité des chances, IMT Mines Albi participe depuis 2013 au projet IDEFI (Initiative d’Excellence en Formation Innovantes) Defi Diversité, aux côtés de l’INP Toulouse, l’INSA et l’ISA,. Ce programme a permis de créer des modules de formation aux pratiques pédagogiques, constitués de 13 jours de formation sur 2 ans, destinés aux nouveaux enseignants-chercheurs.

 

Mediane : confronter les pratiques pédagogiques au sein de l’IMT : Médiane, l’école d’hiver de l’Institut Mines-Télécom, rassemble chaque année 70 enseignants-chercheurs des différentes écoles autour d’ateliers et de conférences centrés sur le métier d’enseignant et les approches pédagogiques. L’édition 2018 aura lieu à Annecy du 17 au 19 janvier.

 

Pour contacter Nathalie Veuillez Ingénieure pédagogique, cliquez ICI

Pour contacter Béatrice Vacher, Responsable Sciences Humaines et Sociales, cliquez ICI

 

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.

Biogaran prend soin de ses jeunes recrues

20 ans dans l’entreprise et 10 ans comme directrice des Etudes & Projets Stratégiques chez Biogaran, pionnier des médicaments génériques. Une longévité dont Lucie Brenner-Bonnerave est fière et qu’elle revendique. Elle vous dit pourquoi Biogaran est l’entreprise dans laquelle postuler !

ENGIE GEM : l’énergie durable comme raison d’être !

Rendre possible la transition zéro carbone : le défi d’ENGIE. Témoignage de Jérôme Favier, Directeur Développement durable, Stratégie et Communication de la BU Global Energy Management

SIGH : l’habitat social durable et innovant à tous les étages !

Les métiers du logement social sont porteurs de sens et tournés vers l’innovation pour relever le défi de la rénovation énergétique. Démonstration avec Pierre Tonneau, Président du Directoire de la Société Immobilière Grand Hainaut.

Relevez le challenge de la transition verte chez GRTgaz

Avis aux ingénieurEs ! GRTgaz n’attend que vous pour l’accompagner sur la transition énergétique. De beaux challenges en perspective !