Nouvelle née parmi les écoles d’ingénieurs, IMT Atlantique est très engagée dans la promotion de son nouveau positionnement et de sa marque. Les classements sont un outil parfait pour cela comme en témoigne Anne Beauval, sa directrice déléguée.

 

IMT Atlantique déploie une approche pragmatique vis-à-vis des palmarès ?

Ils sont un outil au service de notre stratégie fondée sur 3 axes : poursuivre la construction d’IMT Atlantique ; être leader dans les domaines des transitions numérique, énergétique et environnementale, et s’imposer comme une technological university de rang mondial. Nous avons donc étudié les classements et sélectionnés ceux qui sont à même de nous aider à faire rayonner la marque IMT Atlantique, de nous donner l’image souhaitée, et de la faire savoir à l’international. Une école connaît ses indicateurs et sait où se positionner.

Quelles sont vos cibles ?

Elles font partie des classements identifiés par le ministère comme à impact dans son rapport de 2017. Nous ciblons prioritairement QS, THE, Webometrics et U-Multirank très complexe, une fois que vous savez y réponde, vous pouvez répondre à tous les classements ! IMT Atlantique a très vite été classée après sa formation, ce qui n’était pas le cas des deux écoles qui l’ont formée.

Comment progresser encore ?

En continuant à travailler sur ce que nous sommes ! Sur nos fondamentaux de la formation, de la recherche, sur nos engagements vis-à-vis du ministère. Nous n’avons pas de stratégie pour les classements. Nous estimons que les fondamentaux de notre excellence sont des leviers de qualité pour y figurer. Ils nourrissent notre réputation et nous utilisons les classements pour asseoir notre marque, c’est un cercle vertueux. L’étude du ministère de 2017 sur les classements souligne que pour progresser mieux vaut unir des établissements proches en termes de mission, de puissance, de tutelle… C’est notre cas et cela se lit dans les classements. Néanmoins, il faut être réaliste, la poussée d’établissements venus de pays émergents érode mécaniquement la place des institutions occidentales dans les palmarès.

Saint graal, Saint Shanghai : Créé en 2003, le classement dit de Shanghai distingue 500 établissements parmi les 17 000 répertoriés dans le monde. La France y figure à la 6e position au niveau mondial en 2018. Cette année, cocorico, l’Université de Montpellier décroche le titre de numéro un mondial dans le classement thématique en écologie. Les universités françaises sont également bien représentées en mathématique : 16 sont classées parmi les 100 premières mondiales, dont l’Université Paris-Sud (2e) et Sorbonne-Université (9e) ; mais aussi en physique, avec 11 établissements au sein du top 100.

 

Generix Group : d’une entreprise française to be au BtoB à l’international

Generix Group édite des logiciels pour la supply chain pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail du monde entier. Success story.

Intégrer le monde des Nanotechnologies avec Mentor, une société du groupe Siemens!

Leader mondial de l’EDA, Mentor, une société du groupe Siemens conçoit et vérifie des circuits électroniques et des logiciels embarqués, explique Bruno Garnier, Director Operational Programs.

DORIS Engineering : Rejoignez les architectes de l’énergie en mer

DORIS Engineering construit sa réputation sur le design de superstructures pour le monde maritime. Rencontre avec Xavier Grandiaud, Directeur Général Délégué et Olivier Benyessaad, Head of Business Développement.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.

Biogaran prend soin de ses jeunes recrues

20 ans dans l’entreprise et 10 ans comme directrice des Etudes & Projets Stratégiques chez Biogaran, pionnier des médicaments génériques. Une longévité dont Lucie Brenner-Bonnerave est fière et qu’elle revendique. Elle vous dit pourquoi Biogaran est l’entreprise dans laquelle postuler !