L’origine du projet : la folie des grandeurs d’un homme

En empruntant la pittoresque route California 1 qui longe la côte qui descend de San Francisco à Los Angeles, on peut apprécier de beaux paysages dans un relief tourmenté. Situé dans le comté de San Luis Obispo (où une des missions fut fondée), Hearst Castle (http://hearstcastle.org/) est un domaine qui a été conçu par le milliardaire américain William Randolph Hearst qui a fait fortune dans la presse écrite en introduisant les comics et le sensationnalisme bien que controversé. Celui-ci a par ailleurs été source d’inspiration à Orson Welles pour son film Citizen Kane.

Construit entre 1919 et 1947 en hauteur d’une colline surplombant la nature, il s’agit d’un palais démesuré inspiré de l’Antiquité dans un style d’influence méditerranéenne et gothique comprenant 56 chambres, 61 salles de bain, un magnifique jardin avec des orangers et des eucalyptus entre autres arbres, des piscines (dont la piscine de Neptune avec autour des colonnes gréco-romaines) avec un système d’alimentation en eau ingénieux de la part d’Hearst – ancien étudiant de l’université de Harvard, un zoo privé. À l’intérieur se trouvent des collections d’arts accumulées au fil des années par Hearst.

Ce palais entre la Silicon Valley et Hollywood ne constitue que le château qui devait dominer une ville qu’Hearst rêvait de fonder.

Le gratin hollywoodien y faisait escale

Hearst avait l’habitude de recevoir des vedettes hollywoodiennes parmi lesquelles Charlie Chaplin. L’acteur appréciait les courts de tennis et la salle de cinéma à laquelle le touriste accède aujourd’hui en fin de visite. Il peut même visualiser dans les films privés d’Hearst, Chaplin en train de faire le pitre avec une raquette de tennis. Parmi les invités réguliers, on pourrait mentionner Cary Grant, la divine Greta Garbo, Clark Gable, mais aussi côté politique Franklin Roosevelt et Winston Churchill.

Les particularités du château et les visites

Le château est constitué de quatre bâtiments principaux : casa del Sol, casa del Mar, casa del Monte, casa Grande (avec salle de billard, salle à manger).

Les collections proviennent d’Europe, Espagne pour l’essentiel (par exemple, une église à Ronda en Andalousie a servi d’inspiration pour les tours du château) mais aussi tuiles de verre de Murano, tapisseries du Moyen ge.

À noter que le palais est construit en béton armé afin de résister aux possibles séismes.

Il a été cédé à l’Etat de Californie en 1957 quelques années après la mort d’Hearst (1951) et est classé monument historique national depuis 1976.

On accède à ce château très excentré via un grand parking et un visitor center au marketing bien étudié avec des produits dérivés comme la plupart des musées américains. Une navette en bus permet ensuite d’accéder au domaine (490  m d’altitude) avec un fort dénivelé qui nous permet d’admirer les paysages et la vue sur l’océan Pacifique. Bien que perplexe au début, la visite vaut le détour.

 

David Fayon

RouteCA1

HearstCastle

PiscineNeptune

Sallereception3