POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Génération DIY : lancer sa startup

crédits Unsplash
crédits Unsplash

Vous avez une idée, un concept, un projet. C’est qu’il est peut-être temps pour vous de quitter votre job et de vous lancer dans la création d’entreprise. Mais être un entrepreneur libéré, c’est pas si facile ! Legalstart, plateforme en ligne pour entrepreneur, vous coache.

 

Lancer sa startup implique forcément une tonne de paperasse administrative et de procédures juridiques auxquelles on ne comprend pas toujours grand-chose. Démarrez vos projets en toute sérénité en suivant ces trois conseils.

#1 Etablir un plan solide

La 1ère étape : l’idéation. Commencez par construire un projet qui tient la route. Ok votre idée est géniale, mais il faut qu’elle soit viable. Définissez un set-up opérationnel en vous posant les questions suivantes : quel est mon service / produit ? Qui seront mes clients ? Sur quel marché je veux me positionner ?… Bref prenez une feuille, un crayon et faites une liste de vos objectifs stratégiques, une étude de marché, une analyse SWOT, un profil type de votre client, un budget en prévision et une approximation de vos revenus. Le voilà votre business plan ! Peaufinez-le, il vous sera utile pour vos premiers pitchs devant de potentiels partenaires financiers.

#2 Choisir sa forme juridique

Avant de lancer votre produit / service sur le marché, n’oubliez pas de donner un cadre juridique à votre entreprise. Vous ne voudriez pas être dans l’illégalité quand même ! Différentes formes juridiques existent et chacune a une incidence sur le régime fiscal et social. Faites votre choix en fonction de si vous montez cette startup seul ou à plusieurs, de votre activité, de votre patrimoine et de vos besoins financiers. Sur le site de Legalstart, vous trouverez des simulateurs gratuits pour vous renseigner sur le statut juridique le plus adapté à votre entreprise. La plateforme online peut également gérer tous les documents et démarches nécessaires à votre place pour vous créer la « carte d’identité » de votre entreprise : votre Kbis. Ce document officiel attestant de son existence juridique auprès de la Chambre de commerce et d’industrie. Hyper important !

#3 Bien s’entourer

Créer son entreprise est parfois une activité très solitaire si vous tentez l’aventure en solo. Alors, faites-vous  accompagner. Ne bricolez pas seul votre startup. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, faites appel à des experts comme Legalstart. Si vous avez besoin de conseils, networkez avec des entrepreneurs. Si vous avez besoin de fonds, lancez une campagne de crowndfunding, cherchez les aides publiques auxquelles vous êtes éligibles ou rejoignez les business angels. S’il vous faut un lieu de création, testez les espaces de coworking ou intégrez un incubateur. La génération DIY c’est vous. Et vous êtes nombreux ! Aujourd’hui, les Français sont plusieurs à avoir franchi le pas et créé l’entreprise de leurs rêves. Réseautez avec eux. Les success stories des uns vous boosteront, les échecs des autres vous empêcheront de faire les mêmes erreurs. Créer, c’est déjà la plus belle des réussites !

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter