Comme de plus en plus de Français, vous êtes vous aussi à la recherche de vêtements de seconde main ? Mais vous avez été déçu par votre expérience sur les plateformes en ligne ? Alors découvrez Freepry ! Le site qui vous donne accès à la seconde main au plus près de chez vous, au meilleur prix et sans aucune contrainte.

 

UNE ENVIE PARTAGÉE PAR BEAUCOUP : MIEUX CONSOMMER, MOINS CHER

Thibaut, Alvaro, François-Emeric et Paul sont les co-fondateurs de Freepry. Alors étudiants à l’Université Paris-Dauphine, ils ont, comme beaucoup, pris part au phénomène des plateformes en ligne de seconde main qui centralisent des centaines de millions d’articles, toutes marques confondues. Leur motivation principale, en plus d’une consommation plus respectueuse ? Trouver des vêtements cools à petits prix (et profiter de leurs économies entre amis !). Mais après avoir enchaîné les ventes et les achats de vêtements sur ces plateformes, un seul constat : la déception. Pareil du côté de leurs amis.

LA SECONDE MAIN, FORTEMENT PLÉBISCITÉE MAIS MAL EXPLOITÉE

Ainsi, les quatre amis se sont  rendu compte du manque d’optimisation de l’expérience des vendeurs et des acheteurs de seconde main. Le vendeur prend en photo l’article, lui associe un prix, une description, négocie avec les éventuels acquéreurs (pour souvent quelques euros…), se rend dans un Point Relais et expédie le colis si un accord est conclu. L’acheteur, quant à lui, n’a aucune possibilité de voir, toucher, essayer le produit, s’assurer du réel état de la pièce et court toujours un risque de ne pas recevoir le produit acheté. Nombreuses sont les personnes qui reçoivent des chiffons au lieu des vêtements initialement commandés…. Beaucoup d’effort pour un résultat moindre !

Du côté des boutiques, indépendants ou marques, elles souffrent cruellement de trafic. C’est un marché qui leur échappe totalement et dont elles ne profitent absolument pas. Plus qu’un manque de trafic, c’est un manque de différenciation et d’expérience client qui desservent totalement les points de vente physiques qui sont délaissés au profit des grandes enseignes internationales et des acteurs digitaux.

UNE NOUVELLE FAÇON DE CONSOMMER L’OCCASION

C’est en février 2020 et en prenant en compte ce déséquilibre que les quatre amis ont imaginé une solution afin que les boutiques puissent proposer à leurs clients de la seconde main de qualité, aux prix justes et sans aucune contrainte. Leur but ? Réconcilier les intérêts des consommateurs avec ceux des boutiques et répondre aux problématiques mentionnées ci-dessus afin que tous les acteurs soient gagnants-gagnants et non pas seulement des intermédiaires tels que les plateformes.

En proposant de la seconde main (plébiscitée par des millions de consommateurs !) en magasin, les enseignes augmentent leur trafic en boutique car elles proposent un service innovant et différenciant. Elles profitent donc des nouveaux clients qui achetaient souvent sur des plateformes et qui pourront désormais acheter directement au sein de leurs boutiques préférées. Elles fidélisent également leurs clients existants qui gagnent du pouvoir d’achat et profitent d’une expérience client inédite.

FREEPRY, LA SOLUTION QUI OPTIMISE LA SECONDE MAIN EN MAGASIN

L’équipe a donc développé en interne un logiciel mis à disposition des boutiques afin d’optimiser ce nouveau marché. La solution clé en main de Freepry permet d’optimiser la reprise et la revente des vêtements de seconde main grâce à l’algorithme de pricing de la startup. Celui-ci permet de valoriser les articles en fonction de plusieurs variables (marque, modèle, stock en temps réel…) afin de proposer un prix juste aux clients, en opposition à ceux pratiqués sur les plateformes. Le prix de rachat correspond donc à la valeur du bon d’achat envoyé automatiquement par mail au client avec lequel il pourra se faire davantage plaisir en boutique. Quant au vêtement déposé, il trouvera un nouvel acquéreur directement dans le corner seconde main !

Grâce au logiciel, la boutique a la possibilité de communiquer et de garder un lien privilégié avec ses clients. Après avoir récupéré leurs préférences en magasin et sur internet, ils seront automatiquement avertis lorsqu’un produit matche à leurs envies du moment. Le but étant de proposer aux consommateurs une communication personnalisée pertinente et non-intrusive afin de les faire revenir en boutique plutôt qu’acheter en ligne et notamment sur des plateformes externes.

UNE SOLUTION GAGNANTE EN SORTIE DE CRISE POUR DES ACTEURS FRAGILISÉS

Les boutiques physiques souffrent depuis des années d’une baisse de trafic et cet effet a été accentué par la crise de la COVID-19. Freepry se veut être une solution qui redynamise les boutiques et augmente la fidélité de leurs clients en les accompagnant dans l’utilisation de la seconde main dont le marché est en hyper croissance depuis quelques années (+12 % de croissance annuelle en France). Freepry est également une solution pour les boutiques qui souhaitent prendre part à l’économie circulaire mais qui n’ont pas les ressources nécessaires ni l’expertise. Les quatre entrepreneurs s’occupent de tout afin que les boutiques puissent se concentrer sur leur cœur de métier : le conseil et la vente.

FREEPRY EN BREF

Après 6 mois de R&D et un mois de commercialisation, plus de 30 boutiques sont déjà partenaires de Freepry et proposent de la seconde main au sein de leurs boutiques. Freepry proposera notamment un pop-up store au sein de Citadium, enseigne prisée par les jeunes et temple de la mode, du 19 octobre au 22 novembre 2020. La jeune startup ne souhaite pas s’arrêter là et vise un maillage territorial à la fin de l’année 2020 ainsi que de premiers partenariats avec les boutiques de grands acteurs de la mode.

POUR ALLER PLUS LOIN

Fais toi kiffer à Citadium

Notre site 

Notre Insta

Notre Facebook

Notre LinkedIn

Dites-nous les boutiques où vous voulez vendre et acheter de la seconde main sur hello@freepry.com ou simplement pour avoir des infos 🙂