POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Fiche métier : qui est le Directeur de la Recherche et de l’Innovation ?

fiche métier directeur recherche innovation

Selon le baromètre Act One – HEC, près de 20 % des directeurs de l’innovation font partie des comités de direction. Métier cœur de la compétitivité de son entreprise, le Directeur de la Recherche et de l’Innovation casse les codes ! Qui est-il ? Fiche métier.

Aujourd’hui, les entreprises ne peuvent évidemment plus faire l’impasse sur la recherche et l’innovation pour rester concurrentielles. En 2019, la R&D dans les entreprises mobilisait 283 500 emplois en équivalent temps plein, dont 69 % de chercheurs ou ingénieurs en R&D. Par ailleurs, en 2021, plus de 36 % des grandes entreprises affirmaient vouloir faire croître leurs équipes innovation et plus de 64 % d’entre elles voyaient l’innovation comme l’outil de sortie de crise par excellence (59 % pour des PME).

« Des métiers très compétitifs et passionnants »

Cependant, il ne faut pas confondre recherche et innovation, parfois un peu vite associées, prévient Nicolas Bourgeois, responsable du pôle de recherche au sein d’Epitech. « Faire de la recherche signifie à minima avoir une activité de publication et une évaluation par ses pairs, qui passe par une publication académique ou par la réponse à un appel à projets. Cela demande de s’emparer de sujets techniques, de société, de faire de la veille scientifique, de produire de nouvelles connaissances à partir d’enquêtes…, explique Nicolas Bourgeois. L’innovation, qui est aujourd’hui utilisée comme un terme très positif par les entreprises, vise, elle, à tenter de se démarquer de ses concurrents en proposant des services ou technologies pour lesquels il n’y a pas besoin de faire de recherche. »

L’innovation peut d’ailleurs toucher tous les secteurs de l’entreprise (marketing, production, R&D…) et challenge de nombreux sujets : environnemental, sociétal, efficacité opérationnelle…  « Ce sont des postes très compétitifs mais passionnants, où on n’est pas dans une logique de process à suivre, de micro-amélioration ou de gestion des problèmes quotidiens, assure Nicolas Bourgeois. La marge de manœuvre est au contraire très large et le but est d’arriver à une énorme plus-value pour l’entreprise dans laquelle on travaille et donc une vraie satisfaction. »

Sortir de son cadre de référence

Quoi qu’il en soit, pour mener à bien ses missions, le Directeur de la Recherche et/ou de l’Innovation se doit d’être un acteur frontière, capable de sortir de son cadre de référence pour croiser les savoirs et les compétences et ainsi créer de la valeur ajoutée. Une grande partie du métier du Directeur de la Recherche et de l’Innovation passe alors par la gestion de l’incertitude. Esprit méthodique, capacité d’organisation, aptitude à poursuivre des objectifs à long terme sans sacrifier la rigueur au quotidien sont des atouts non négligeables pour obtenir le poste.

Intéressé pour relever le défi ? Pour Nicolas Bourgeois, la reconnaissance institutionnelle de votre diplôme, alliée à votre appétence pour les sujets de recherche, va faire toute la différence pour obtenir le poste.

Le management des équipes est également fondamental. « Lorsque vous êtes Directeur de la Recherche, vous dirigez des chercheurs, qui sont très généralement des gens brillants. Il faut donc avoir une capacité à les manager sans leur donner l’impression d’être enfermés et leur permettre d’exercer ce métier passion dans les meilleures conditions possibles : reconnaissance, horaires flexibles, niveau technique, entre autres. Il est aussi nécessaire de se mettre à jour en permanence pour comprendre ce que font les chercheurs que vous dirigez » conclu l’expert.

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter