« Le 21e siècle sera renouvelable ou ne sera pas ! » lance Thierry Kalfon (emlyon 91, Sciences Po 92, ENA 97), Directeur de la Global Business Line Renouvelables d’ENGIE. Eco responsabilité, RSE, métiers d’avenir : il nous livre tous les secrets du géant tricolore pour relever les défis de l’énergie de demain.

 

Thierry Kalfon ENGIE / MEYSSONNIER ANTOINE

Thierry Kalfon ENGIE / MEYSSONNIER ANTOINE

Le renouvelable c’est LE fil conducteur d’ENGIE. C’est pour cela que le groupe développe des solutions innovantes pour les particuliers, les villes et les entreprises en s’appuyant sur son expertise sur quatre secteurs clés : le gaz naturel et vert, les énergies électriques renouvelables, l’efficacité énergétique et les technologies numériques. « Nous allons mettre en service 9 GW de capacité renouvelable additionnelle en 3 ans. Cela nous place parmi les trois plus grands développeurs d’énergies renouvelables dans le monde», indique Thierry Kalfon. De la production d’un mix peu carboné à la fourniture de solutions de performance énergétique pour tous ses clients, le groupe est présent sur toute la chaîne de valeur de l’énergie. « C’est une activité rentable en forte croissance qui contribue à notre vision stratégique entièrement liée à la transition énergétique. »

Leader de l’éco responsabilité

Car, chez ENGIE, la stratégie est claire et adaptée aux transformations des marchés. « Nous souhaitons être le leader mondial de la transition zéro carbone. Nos priorités ? Les énergies renouvelables et les solutions d’efficacités énergétiques chez les industriels et collectivités locales ». Le secret du groupe pour rester leader ? La refonte de son business model ! Exit la production et la vente d’énergie au tarif le plus cher, place à la solidarité. « Aider nos clients à consommer moins d’énergie est une priorité ». Les technologies digitales sont également un élément majeur de différenciation des offres. « Nous mettons en place la digitalisation accélérée de tous nos processus comme le suivi en temps réel des performances éoliennes. Nous utilisons un système mondial de gestion de la relation client et nous avons refondu notre système d’information financière », insiste-t-il.

ENR : des métiers d’avenir !

Chez ENGIE, l’activité renouvelable représente 5 000 collaborateurs dans le monde dont la moitié en France. « Les énergies renouvelables se caractérisent par un grand nombre de métiers : R&D, développement, construction, exploitation, maintenance, ingénierie, architecture de solutions renouvelables, data analyse…». Des métiers qui exigent certaines qualités comme « l’autonomie, l’initiative, l’ouverture vers les autres, le sens du travail en équipe, une vraie agilité intellectuelle, de la créativité, de la précision… et l’âme verte », annonce Thierry Kalfon.

RSE : ENGIE et emlyon business school main dans la main

Et si la RSE est au cœur business du groupe, elle infuse également chez les élèves d’emlyon business school. « Si vous ne faites pas de RSE vous êtes hors marché. C’est une demande explicite de tous nos clients. Les jeunes générations ont déjà fait leur choix et ont pris leurs responsabilités. C’est une priorité dans leurs choix de carrière ».

Mes années emlyon « J’étais en charge du financement et de la constitution de l’équipe de l’emlyon pour la SPI Dauphine. La course venue, tous l’équipage s’est endormi et on est rentré dans le bateau EDF. On a été rétrogradé et on a terminé avant-derniers. »

Mon message aux futurs diplômés « Venez travailler dans les renouvelables ! Votre travail aura un sens, sera tourné vers le monde, l’avenir et les technologies les plus avancées. Il s’exercera dans des équipes, jeunes, créatives et solidaires ! »

CONTACT thierry.kalfon@engie.com