Envie d’inventer le monde de demain ? Rejoindre IDEMIA, c’est façonner les technologies qui équiperont les maisons et bureaux de demain ! Sébastien Chrétiennot (ESME Sudria 97, D.E.A. Université Paris XI -Orsay) « Électronique, Capteurs et Circuits Intégrés »), VP – Center of Excellence Terminals & Equipment du groupe, se confie sur ce qui le passionne dans cette fabrique du futur.

Des terminaux de jeux pour enregistrer ses paris aux points d’accès dans les gares et aéroports en passant par les terminaux biométriques ou les radars, IDEMIA offre un espace de jeu très riche pour ses collaborateurs. Cette variété de produits sous-tend autant de challenges qui ont tout de suite plu à Sébastien Chrétiennot. « IDEMIA, c’est une société de haute technologie. C’est très épanouissant de travailler pour une entreprise qui conçoit en interne et en France tous ses produits de A à Z ! »

Passeport pour l’international

L’autre atout d’IDEMIA, c’est la richesse des interlocuteurs.  Fabrication et déploiement de radars routiers dans le monde entier, en particulier au Moyen-Orient, Amérique de nord et Latine, création de terminaux de jeux déployés à l’international, en Europe, au Canada et en Asie Pacifique, notamment en Australie et à Hong Kong… Le groupe propose des métiers à forte empreinte internationale avec des clients dans 180 pays !

Un futur aux allures de science-fiction

Le département piloté par Sébastien Chrétiennot a récemment conçu une innovation unique au monde : MorphoWave Compact qui équipe les nouveaux locaux du groupe, mais aussi des clients dans le monde bancaire et l’aéroport. Plus besoin de placer votre main sur un appareil ! Ce dispositif permet à tous les collaborateurs de rentrer dans le bâtiment en passant la main au-dessus d’un lecteur optique qui réalise une prise d’empreintes à la volée. Autre innovation : grâce à la fonctionnalité IrisOnTheMove sur le produit Onelook, IDEMIA entend fluidifier le trafic aéroportuaire. « Inutile de vous arrêter devant le capteur ! L’acquisition se fait à la volée pendant votre déplacement. Il vous suffit de regarder en direction de la caméra pour ouvrir les portiques de sécurité en quelques secondes. Plus besoin d’objets physiques, de mots de passe ou de code, pour justifier son identité. La biométrie c’est l’avenir ! »

Tech care

Outre les projets innovants, IDEMIA, mise aussi sur un tout nouveau bâtiment, T2, conçu entièrement pour la collaboration. Ces locaux regorgent d’espaces de vie, comme le Work Café qui abrite canapés, baby-foot et consoles. T2, c’est également un nouveau showroom de 300 m2 dédié à l’innovation développée par le groupe dans tous les secteurs : smart city, aéroports, arena… En proposant de nombreuses initiatives à destination de ses collaborateurs, IDEMIA entend devenir une seconde maison. « Nous sommes une entreprise très jeune, qui casse les codes des sociétés historiques. » « Les jeunes qui nous rejoignent sont tous séduits par l’ambiance. Nous vivons dans un environnement extraordinaire, baigné dans la technologie.» Si vous êtes tentés par l’aventure, IDEMIA recherche des diplômés curieux, désireux de travailler en équipe et forces de proposition, car après tout, « il n’y a jamais de mauvaise idée », conclut Sébastien Chrétiennot.

Comment l’université vous a-t-elle formé à vous adapter en permanence ?

« Mon expérience à l’Université Paris-Sud était très complémentaire avec ma formation d’ingénieur. Elle m’a doté d’un esprit de recherche essentiel dans la fabrication de produits de haute technologie. »

 #MonSuperPouvoir « Mon atout, c’est ma capacité à fédérer les équipes à travers un objectif commun en basant mon management sur la communication. J’échange beaucoup avec mes collaborateurs et prends le temps de faire des petits-déjeuners avec eux. C’est important pour fluidifier les relations dans les équipes. »

Chiffres clés : CA monde 2017 : 3 Mds$ / + de 13 000 collaborateurs dont 2 000 ingénieurs R&D / Présent dans 180 pays / 1 Md$ de budget R&D sur 5 ans

Contact : info@idemia.com

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.

France TV : construire ensemble la télé de service public de demain

Offrir des contenus de qualité au public le plus large en veillant au respect de ses missions de service public, tel est le défi que relève le groupe France Télévisions au quotidien. Explications de Francis Donnat, son Secrétaire général.

Carrefour : grand consommateur de jeunes talents

La grande distribution fait sa grande mutation ! Tel est le défi d’Amélie Oudea-Castera, Head of e-commerce, data & digital de Carrefour.